ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)


Echanges et Partages entre passionnés et curieux de l'astronomie
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Astronomite Aigue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
simond
Passionné
Passionné


Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 33
Localisation : Arsac

MessageSujet: Astronomite Aigue   1/10/2014, 09:18

Bonjour à tous. Je souhaiterai votre avis d'expert sur une nouvelle maladie que je pense avoir attrapé à votre contact : l'ASTRONOMITE AIGUE.
Bah voila, depuis une bonne semaine en partant au boulot je voyais tous les jours Jupiter et Orion qui brillaient de mille feux  Laughing et créaient une sensation de manque à ne pas les avoir observer depuis plus de 6 mois.
De plus avez votre RAAGSO de ce week end ou vous en avez pris plein les yeux (génial les commentaires de chacun qui m'ont vraiment donner l'impression d'y participer) et surtout donner à chacun la rage de ne pas pouvoir y être (merci les copains).
En débauchant hier soir (rentré à 22h) et la lune étant déjà là, je décidais de sortir le téléscope pour l'observer un petit peu (juste un coup d'oeil pour le plaisir). Toujours aussi belle même si le tube n'était pas tout à fait à température.
Je laisse le tube dehors avec le projet d'y revenir le lendemain matin (6h30) pour me faire une petite Jupiter et la si belle nébuleuse d'Orion qui me manquait temps.
Le temps de manger (on approchait déjà les 23h) la lune était partit et je me décidas à revoir quelques classiques (pas plus de 15 mins) observés à Saucats en votre compagnie.
Je partis sur la nébuleuse de la Lyre qui était pas mal (malgrès la pollution lumineuse donnant un ciel un peu laiteux).
Je partis ensuite sur l'amas du canard sauvage dans les écus (et non dans l'Aigle, merci Rigel).
Les étoiles ne me paressant pas très ponctuel, je décidais de revoir ma collimation depuis le début. Je replaças tout d'abord mon secondaire avec la technique du papier coloré dessous et franchement de nuit avec un cheshire cela va beaucoup mieux que la journée car l'on ne voit vraiment que le secondaire le reste étant tout noir (il était bien un peu trop bas)
Ensuite un petit coup de laser pour bien  l'orienter puis petit coup de vis sur le primaire. Je remis le cheshire dedans pour contrôler tout cela. L'alignement n'était pas parfait. J'essaye de mieux faire avec le cheshire mais là tout se barre (en gros j'ai pas encore bien identifié les différents miroirs dans la vision cheshire). Bref encore du taf et des coups de mains à demander aux astropotes.
Je veux voir ce que ça donne en essayant de collimater sur un étoile à 200x et là pareil figure incompréhensible (pour moi). Et merde je vais encore en embêter quelques uns à la prochaine sortie à Saucats.
Je reviens alors sur l'amas du canard Sauvage et j'avais quand même bien gagné en netteté d'image, étoiles bien ponctuels (et franchement ça fait plaisir).
Je reviens alors sur la nébuleuse de la Lyre qui était elle aussi bien nette et me permit de voir l'espace noir à l'intérieur de l'anneau (désolé Rigel, je ne sais pas comment on appelle cela).
Ensuite un petit tour sur Andromède, suivi de l'amas de la Chouette, double amas de persée, et enfin l'amas ouvert M52 (situé entre Cassiopée et Céphée).
Et merde il était déjà 0h30 affraid , va falloir aller domir un peu (le temps de bacher mon tube et de renter mes oculaires au chaud).
Réveil pour 6h20, petit café pour ouvrir les yeux et me revoila sur mon téléscope.
Franchement quelle beauté cette nébuleuse d'Orion, je reste un bon 10 minutes dessus afin de profiter au maximum des ces ailes qui me portent bien loin.
Je file ensuite sur Jupiter pendant un bon 20 minutes qui me permit d'observer un de ses satellites passé derrière elle (il me semble mais je n'arrive pas à le retrouver sur Stellarium, à moins que ce ne soit Amalthée même si je doute pouvoir le discerner à 180x).
Malheureusement toutes ces bonnes choses ont une fin (même les belles nuits d'observation), il est déjà 7h15, le soleil reprend sa place dans les cieux, les étoiles disparaissent une à une.
La journée reprend ses droits, il faut lever ma fille pour l'emmené chez sa nounou, se préparer et retourner au boulot (avec à peu prés 5h de sommeil).
Alors à votre avis d'expert est-ce grave et contagieux?... Faut-il une période de sevrage?...
En tout cas merci à tous pour vos différents conseils et explications qui m'ont permit d'observer tant de belles choses cette nuit.
A très bientôt j'espère sous des cieux aussi propices que cette nuit Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17220
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Astronomite Aigue   1/10/2014, 12:43

Génial ton CROA... merci  Very Happy


simond a écrit:
Alors à votre avis d'expert est-ce grave et contagieux?... Faut-il une période de sevrage?...
Oui c'est contagieux mais il faut être prédisposé au départ... une fois contaminé, plus rien à faire... le pire, c'est que cela s'aggrave. What a Face
Seule solution Arrow céder à toutes tes envies dans la mesure du possible (et du raisonnable si tenté qu'on puisse l'être) Happy11



Pour la constellation qui abrite les Canards, c'est l'Ecu de Sobiesky Wink
Pour l'espace vide dans l'Anneau, je n'en connais pas le nom (si ce dernier existe)... par contre, avec un bon ciel et un bon diamètre, tu peux apercevoir la naine blanche (noyau de l'étoile moribonde) au centre de cet espace noir Cool



[mode modo = ON]
J'ai déplacé ton topic dans la partie "Observation".
[mode modo = OFF]

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : L’été au nord de Titan
ACTUALITÉS SPATIALES : Astéroïdes : un risque accru de collision avec la Terre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonocoye
Membre
Membre
avatar

Masculin Messages : 320
Date d'inscription : 09/03/2012
Age : 34
Localisation : sud gironde
Emploi/loisirs : Piqué par l'astro depuis tout petit
Humeur : Ricardien

MessageSujet: Re: Astronomite Aigue   14/10/2014, 23:10

simond a écrit:
...
me permit de voir l'espace noir à l'intérieur de l'anneau (désolé Rigel, je ne sais pas comment on appelle cela)....

On dit un trou en règle générale !!!Rire17 Demande à Blacksky sinon...MDR

...ha le virus de l'astro, quand on le choppe c'est incurable, ça te poursuit toute la vie, avec des périodes plus ou moins intenses. Happy11

Au plaisir  Wink

@+
Nono
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrobin.com/users/Nono/
Blacksky
Passionné
Passionné
avatar

Masculin Messages : 25
Date d'inscription : 01/10/2014
Age : 42
Localisation : Tence (43)

MessageSujet: Re: Astronomite Aigue   15/10/2014, 20:08

nonocoye a écrit:
... Demande à Blacksky sinon...MDR...
Oui, comme un pneu sans sa jante ...
Ou comme dans l'Emmental, tu as le fromage et ses trous !

Plus sérieusement, ce dont tu parles, c'est la zone située entre l'étoile centrale de la nébuleuse (sûrement une naine blanche, dernier stade de la vie d'une étoile telle que le Soleil) et les zones périphériques, les premières à avoir été éjectées par l'étoile en fin de vie.
Si j'ai bien tout compris au truc, hein ! Wink

Tient, d'ailleurs, on voit très bien tout ça sur l'image que vient de poster Rigel, sur Hélix : http://assa.forumactif.org/t1284p15-image-du-jour-octobre#33384

_________________
Un bon spot, et un Ricard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Astronomite Aigue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Astronomite Aigue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: Observations :: CROA-
Sauter vers: