ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)


Echanges et Partages entre passionnés et curieux de l'astronomie
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités spatiales (Année 2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   24/4/2017, 11:29

Mars : le CNES et la JAXA veulent ramener des échantillons de Phobos
14 avril 2017

En Europe, le Centre national d'études spatiales a toujours été le moteur de l'exploration robotique de Mars. Bien que la France soit un des principaux États membres de l'Agence spatiale européenne (ESA), qu'elle finance à hauteur de 833 millions d'euros (2017), cela n'empêche pas le Cnes de mener des programmes en commun avec la Nasa et d'autres agences spatiales. Comme avec la Jaxa, par exemple, avec qui elle de vient de signer un accord pour préparer la mission MMX (Martian Moons Exploration) qui ira explorer les petites lunes de Mars en 2024.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir.  Crédit : NASA, ESA, and M. Mutchler (STScI)

Jean-Yves Le Gall, Président du Cnes, et Naoki Okumura, Président de la Jaxa (Japan Aerospace Exploration Agency) ont signé lundi 10 avril à Tokyo, un accord pour préparer la mission MMX (Martian Moons Exploration) qui ira explorer les lunes de Mars en 2024. Il s'agit d'un ambitieux projet de retour d'échantillons de Phobos dont le but est de rechercher l'origine de ces lunes et de contribuer ainsi à mieux comprendre la formation et l'évolution du Système solaire.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   25/4/2017, 09:16

LHCb a-t-il vu des traces du boson Z’ de la théorie des cordes
21 avril 2017

Le Cern vient d'annoncer qu'il existait plusieurs anomalies dans les désintégrations des mésons B. Aucune n'est significative mais l'ensemble pourrait bien pointer sérieusement en direction d'une nouvelle physique qui serait une manifestation de la théorie des cordes, ou, peut-être, d'une géométrie non commutative de l'espace-temps. Mais la prudence s'impose.


Cliquez sur l'image pour voir le film. L'expérience LHCb
et l'énigme de l'asymétrie matière-antimatière. Pour voir les sous-titres en français,
cliquer sur « CC » dans la barre en bas de la vidéo. Crédit : CernTV, YouTube

Les mésons B sont depuis longtemps d'excellents laboratoires pour tenter de surprendre des effets indirects à basses énergies d'une nouvelle physique, au-delà du Modèle standard. Ils pourraient notamment nous permettre de mieux comprendre l'énigmatique asymétrie entre matière et antimatière qui aurait favorisé la production de matière au moment du Big Bang, éliminant l'antimatière cosmologique dans l'univers observable.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   26/4/2017, 09:07

La sonde Cassini a survolé Titan une dernière fois
21 avril 2017

Pour se placer sur une trajectoire la conduisant à l'intérieur de la région séparant la planète Saturne de ses anneaux, la sonde Cassini a survoler une dernière fois Titan. Cela a été l'ultime occasion pour cette mission d'utiliser le puissant radar pour percer l'épaisse brume de son atmosphère afin de réaliser de nouvelles images détaillées de sa surface avec à la clé, peut-être, de nouvelles découvertes étonnantes.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Image radar de la mer d'hydrocarbures Ligeia Mare qui se situe dans la région
polaire nord de Titan. Sur la gauche, des images de la région indiquée par le carré « Inset area » sont reportées.
Elles ont été réalisées lors de survols (flybys) de Cassini allant d’avril 2007 à janvier 2015. On peut y voir clairement
l’apparition puis la disparition d’une « Magic Island » à la surface de Ligeia Mare.  Crédit : Nasa, JPL-Caltech, ASI, Cornell

Ce samedi 22 avril, la sonde Cassini a réalisé un ultime survol de Titan. Cela lui a permis d'infléchir sa trajectoire pour qu'elle puisse se placer sur une orbite qui la fera traverser une région particulièrement mal connue : celle séparant Saturne de ses anneaux. C'est tout l'intérêt du Grand final de la sonde qui, après 22 orbites à l'intérieur de cette région, doit plonger dans la planète géante le 15 septembre prochain. Ce sera la conclusion d'une mission commencée il y a 20 ans (Cassini a été lancée en octobre 1997).

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   28/4/2017, 09:44

Sur Titan, Cassini observe les dunes de Shangri-La
22 avril 2017

En septembre 2016, la sonde Cassini frôlait Titan, le plus gros satellite de Saturne, pour la 122e fois. Chacune de ces visites apporte son lot de découvertes. Pendant ce passage, l'engin spatial avait révélé les curieuses dunes sombres qui serpentent entre les reliefs montagneux de la région de Shangri-La. Ce samedi 24 avril 2017, le 127e — et dernier — survol sera à coup sûr riche d'enseignements.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Crédit : NASA, JPL

La sonde Cassini, qui explore Saturne et ses mondes depuis juin 2004, nous a offert nombre de découvertes quant à Titan (5.151 km de diamètre), la plus grande lune de la planète géante. Grâce à ses instruments, les scientifiques ont en effet pu apercevoir les paysages qui se cachent sous les brumes de son épaisse atmosphère. Au fil des survols, pièce par pièce, ils s'emploient ainsi à reconstituer le puzzle de l'histoire de ce satellite fascinant.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   29/4/2017, 11:33

Le Luxembourg estime que l’exploitation minière des astéroïdes sera difficile
24 avril 2017

Le Luxembourg, qui veut se doter d'ici cet été d'une loi sur l'exploitation des ressources de l'espace, pourrait devoir revoir sa copie. En effet, le Conseil d'État de ce pays rappelle que les accords internationaux sur les activités spatiales n'autorisent pas une telle appropriation, que ce soit pour une entreprise privée ou un pays. Une bataille d'experts s'annonce car le Luxembourg veut transposer à l'espace le droit maritime, qui rend les ressources de l'océan exploitables.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Présentation en vidéo
des satellites Prospector-X et Prospector-1, les deux premières missions spatiales
de Deep Space Industries prévues pour les deux ou trois prochaines années.
Crédit : Deep Space Industries

Pouvant sembler fantaisiste, l'idée d'exploiter des minerais extraits d'astéroïdes n'est cependant plus de la science-fiction. S'inquiétant que les ressources naturelles de la Terre, notamment les éléments les plus rares, sont en train de s'épuiser irrémédiablement, quelques pays ont décidé d'entrer dans l'ère de l'utilisation commerciale des ressources spatiales. Une vision à long terme que n'ont pas toutes les puissances spatiales.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   30/4/2017, 10:51

Exobiologie : l’expérience de Miller produit en plus les bases de l’ARN…grâce aux astéroïdes
25 avril 2017

Les astéroïdes ont-ils aidé la vie à naître sur Terre ? C'est ce que suggère une récente variante de la fameuse expérience de Stanley Miller et Harold Urey. Soumise à des éclairs et ionisée par les ondes de choc de ces impacts, l'atmosphère de la Terre primitive a peut-être synthétisé en réponse les briques de l'ARN, l'une des molécules fondamentales de la vie.


Cliquez sur l'image pour voir le film.  Un extrait de la neuvième émission du
magazine Cassiopée, Sommes-nous seuls dans l'univers ? (France Supervision, 1996)
avec un texte et la voix off de Jean-Pierre Luminet. On peut trouver d'autres vidéos
similaires sur le site du projet multiplateforme francophone sur la cosmologie
contemporaine « Du Big Bang au vivant ». Crédit : Jean-Pierre Luminet

Nous n'avons quasiment aucune archive géologique et géochimique qui renseignerait sur l'origine de la vie terrestre si on la suppose apparue à la fin de l'Hadéen il y a quatre milliards d'années. Même la composition de l'atmosphère et celle des océans de cette période reposent pour beaucoup sur des spéculations. Notre connaissance devient toutefois plus précise et plus complète grâce aux archives plus récentes de l'Archéen qui a débuté il y a environ quatre milliards d'années et il est bien possible que la vie ne soit apparue qu'au début de cet éon géologique.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   1/5/2017, 11:17

Une comète aurait frappé la Terre il y a 13.000 ans, indique une stèle retrouvée.
27 avril 2017

En Turquie, dans un site archéologique très ancien, plus vieux que l'agriculture, des roches sculptées et assemblées défient les archéologues depuis un demi-siècle. Deux chercheurs ajoutent une touche de merveilleux à ces mystères : des dessins représenteraient le ciel, avec des constellations, mais aussi une chute de comète. À cette époque, en effet, l'hémisphère nord subissait un gros coup de froid, peut-être dû à un impact. Mais l'hypothèse est très spéculative et les arguments un peu faibles...


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Un détail de la colonne 8. En bas (b), le renard est interprété comme
une constellation. En a et c, les courbes en croissant représenteraient la comète en train de tomber.
L’analyse se fonde sur une série de dessins, comparés, statistiquement, aux formes des constellations.
Crédit : Martin Sweatman, Dimitrios Tsikritsis, Mediterranean, Archaeology and Archaeometry

Sept mille ans avant les premières pyramides, des Hommes ont sculpté des pierres énormes pour en faire des colonnes ou des totems, judicieusement disposés, gravées de signes symboliques et de représentations d'animaux. Nous sommes à la fin du Mésolithique, dans une région située aujourd'hui au sud-est de la Turquie, et les humains de l'époque n'ont pas encore domestiqué le chien ni mis au point l'agriculture. Homo sapiens est alors surtout un chasseur-cueilleur.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   2/5/2017, 10:58

Le télescope spatial James-Webb qui doit remplacer Hubble, sera prêt en 2018
27 avril 2017

Pour son futur observatoire spatial James-Webb, qui sera lancé en octobre 2018, la Nasa ne veut pas répéter les erreurs commises avec Hubble, parti dans l'espace avec un miroir déficient, qui avait dû être réparé en orbite. Une telle intervention sera impossible avec le JWST, installé à 1,5 million de kilomètres de la Terre. Cette belle mécanique est soumise à des essais rigoureux qui viennent de se révéler très utiles : une attache du miroir était défectueuse.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Le miroir primaire de 6,5 mètres, composé de 18 unités. Pour l'instant,
les différents éléments de l'observatoire (le miroir primaire, le bouclier thermique, le bus et la partie scientifique) sont
testés séparément. Ils seront assemblés ensemble fin 2017. Crédit : Nasa, Desiree Stover

L'observatoire James-Webb, alias JWST, qui doit succéder au télescope spatial Hubble en 2018, aurait pu ne pas déployer totalement son miroir en orbite ! Lors d'un test de vibrations réalisé en décembre 2016 (lire nos articles précédents) et destiné à simuler les conditions du lancement à bord d'une Ariane 5, un bruit suspect et des mesures anormales des accéléromètres avaient alerté les ingénieurs.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   3/5/2017, 15:54

Multivers : une preuve dans le « trou » géant dans le rayonnement fossile
27 avril 2017

Plusieurs hypothèses ont été proposées pour expliquer l'existence d'une anomalie connue sous le nom de Cold Spot dans la carte du rayonnement fossile. L'une d'elles, qui fait intervenir l'influence de l'énergie noire dans une région pauvre en galaxies, vient d'être réfutée, laissant la place à une possible signature de la théorie du multivers.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Le « Cold Spot »est une région de la voûte céleste où le rayonnement fossile
est un peu plus froid. Ça n'a peut-ête l’air de rien mais cela pourrait conduire à une révolution en cosmologie.
Crédit : ESA, Durham University

Le rayonnement fossile a été étudié de plus en plus précisément grâce aux observations des satellites WMap et, plus récemment, Planck. Quelques anomalies relativement aux prédictions théoriques ont été trouvées mais rien qui ne puisse vraiment parler contre lui ou signaler l'existence d'une nouvelle physique. Comme dans le cas du LHC, on peut donc dire que les résultats obtenus ont été décevants bien qu'étant paradoxalement des confirmations spectaculaires de la clairvoyance des architectes, aussi bien du modèle standard en physique des hautes énergies qu'en cosmologie. La théorie de l'inflation en est ressortie renforcée mais toujours pas démontrée car il n'y a pas eu de détections des fameux modes B. Des signaux convaincants de l'existence d'une topologie non triviale du cosmos n'ont pas été vus non plus.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   4/5/2017, 09:59

Sonde Cassini : première image de son grand plongeon entre Saturne et ses anneaux
27 avril 2017

Le premier passage de Cassini entre Saturne et ses anneaux, qui a eu lieu ce 26 avril 2017, est une réussite. La sonde a survécu à ce périple inédit et vient de transmettre ses premières images.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Montage de 116 images brutes acquises
par la sonde Cassini le 26 avril alors qu'elle passait entre Saturne et ses anneaux.
Elles montrent. Crédit : Nasa, JPL-Caltech, Space Science Institute, Youtube, Astro0umsf

Les dernières nouvelles sont bonnes et rassurantes. Le premier plongeon de Cassini entre Saturne et ses anneaux, à l'intérieur d'un espace d'environ 2.000 km de large, est un grand succès. « We did it ! [« Nous l'avons fait ! »], a tweeté la Nasa. Cassini est en contact avec la Terre et transmet les données [...]. »

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   5/5/2017, 15:45

Des astrophysiciens ont étudié un pulsar en train de "rajeunir" dans une galaxie voisine
28 avril 2017

Des scientifiques français de l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie, IRAP (CNRS/Université de Toulouse Paul Sabatier) ont publié les résultats d'une étude sur un pulsar unique ultra-lent XB091D. On estime que cette étoile à neutrons a capturé une étoile qualifiée de compagne, il y a seulement un million d'années et, depuis lors, elle retrouve graduellement sa rotation rapide initiale. Le jeune pulsar est situé dans l'un des plus anciens amas globulaires de la galaxie d'Andromède, ce qui démontre que cet amas était autrefois une galaxie naine.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Le plus lent pulsar à rayons X a été découvert dans un amas d'étoiles de
la galaxie d'Andromède. C'est une étoile à neutrons de petite taille mais très dense qui capture le gaz de son étoile
compagne. Le gaz tombe en spirale sur le pulsar et forme un point chaud et brillant sur sa surface.
La période de rotation de l'étoile à neutrons est de 1,2 secondes, ce qui crée un effet-phare. Crédit : A. Zolotov.

Les jeunes étoiles massives meurent, en explosant comme des supernovae brillantes. Dans ce processus, les couches externes de leur matière sont rejetées et le noyau se rétrécit, devenant habituellement une étoile neutronique compacte et superdense. Fortement magnétisés, elles tournent rapidement, faisant des centaines de tours par seconde, mais elles finissent par perdre leur énergie de rotation et par ralentir, émettant alors des faisceaux de particules étroits. Elles émettent un rayonnement radiophonique ciblé qui atteint périodiquement la Terre, créant l'effet d'une source de pulsation régulière avec une période d'une milliseconde généralement.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   6/5/2017, 10:45

Top 5 des plus grosses météorites qui ont frappé la Terre
28 avril 2017

Nos ancêtres les Gaulois craignaient que le ciel leur tombe sur la tête. Une crainte peut-être pas si folle que cela au regard de l'inventaire des météorites qui ont frappé notre Terre au fil des millénaires.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Ce fragment de la météorite Hoba est le plus gros jamais trouvé sur Terre.
Crédit : PeterJupke, Pixabay, CC0 Public Domain

Rappelons avant tout que le terme de météorite désigne un corps rocheux d'origine extraterrestre ayant survécu — peu ou prou — à sa traversée de l'atmosphère et qui se retrouve au sol. Les scientifiques estiment ainsi à des dizaines de tonnes la quantité de matière extraterrestre qui tombe chaque jour ! La plupart du temps, ces météorites nous parviennent sous forme de poussières. Mais parfois, il en tombe des morceaux plus impressionnants.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   7/5/2017, 17:19

Un cas rare de supernova pourrait ouvrir une nouvelle ère en cosmologie
28 avril 2017

iPTF16geu est la première supernova SN Ia dont on a observé l'image démultipliée par quatre en raison d'un effet de lentille gravitationnelle forte. Ce genre d'objet devrait permettre de mesurer avec plus de précision la constante de Hubble et donc de déterminer indirectement, peut-être, les caractéristiques de la constante cosmologique. Cela pourrait nous donner la clé de l'énigme de l'énergie noire et la cosmologie pourrait en être révolutionnée.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Une présentation de l’effet de lentille
gravitationnelle qui permet aux astrophysiciens de sonder l’univers profond et
d’étudier la répartition de la matière noire. Pour obtenir une traduction en français
assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais
devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l’écrou à droite du rectangle, puis sur
« Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ».
Crédit : Hubble, ESA

Les supernovae SN Ia sont considérées comme des explosions stellaires dont la puissance est à peu près constante. Elles se comportent donc comme des chandelles standards comme il est dit, c'est-à-dire comme des sources dont la lumière intrinsèque varie peu. Il en est tout autrement de la luminosité apparente car celle-ci est d'autant plus faible que la supernova est lointaine. Les chercheurs peuvent ainsi en déduire sa distance et, si son décalage spectral vers le rouge est connu, il est possible de s'en servir pour mesurer la vitesse de l'expansion de l'univers observable. Comme ces supernovae sont vraiment très brillantes, les astronomes peuvent de cette manière sonder le cosmos sur des distances de plusieurs milliards d'années-lumière et ainsi déterminer à quelles vitesses l'espace est en expansion sur une durée s'étendant sur plusieurs milliards d'années.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   8/5/2017, 17:20

Quand les protons disparaîtront-ils de l’Univers ?
29 avril 2017

Des théories proposées depuis les années 1970 pour unifier les forces de la nature prédisent que le proton est instable. Un jour, tous les noyaux de l'univers observable n'existeront donc plus si l'une de ces théories est exacte. On cherche à vérifier cette prédiction avec des expériences comme celle de Super Kamiokande. Elles indiquent pour le moment que sa durée de vie doit être supérieure à un million de milliards de milliards de milliards d'années.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une vue de la partie supérieure de la cuve de Super Kamiokande
en juin 2006. Elle contient 50.000 tonnes d'eau avec tout autour des détecteurs épiant la lumière Cerenkov que peuvent
provoquer certains événements dans le monde subatomique, comme des protons qui se désintègrent.
Crédit : Kamioka Observatory, Institute for Cosmic Ray Research

Article paru le 30 avril 2014 :
On fête cette année les 60 ans du Cern. Or il y a à peine plus de 40 ans, une des expériences de ce laboratoire mondialement célèbre en physique des particules permettait de vérifier l'existence des courants neutres. Il s'agissait d'une des prédictions de la théorie de Glashow-Salam-Weinberg qui permet d'unifier jusqu'à un certain point les forces nucléaires faible et électromagnétique. Ces courants neutres impliquaient l'existence d'un cousin massif du photon, le boson Z, ainsi que celles d'autres bosons dont l'un est désormais bien connu, le boson de Brout-Englert-Higgs.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   9/5/2017, 11:21

Mission humaine vers Mars : Trump veut y aller avant 2024, 10 ans avant les plans de la NASA
28 avril 2017

Donald Trump ne manque pas d'ambitions spatiales. Bien que le Congrès des États-Unis ait adopté un texte de loi fixant à l'horizon de la décennie 2030 une mission habitée à destination de Mars, le président veut des Américains sur Mars, bien avant cette date..., de préférence avant la fin de son deuxième mandat !


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Le véhicule Orion de la NASA. Crédit : NASA

Il y a un mois, le président Trump signait une loi ordonnant à la Nasa d'entreprendre un voyage habité vers Mars au début de la décennie 2030. Il y a quelques jours, alors qu'il s'entretenait depuis le Bureau ovale de la Maison-Blanche avec Peggy Whitson à bord de la Station spatiale internationale pour la féliciter d'avoir battu le record américain de jours cumulés dans l'espace (534 jours), une conversation plutôt surprenante s'est engagée au sujet de l'exploration habitée de la Planète rouge.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   10/5/2017, 18:48

Pourquoi la planète Mars est-elle rouge ?
29 avril 2017

Dans le ciel, la planète Mars apparaît comme un astre rouge. Une couleur qu'elle doit à son sol composé essentiellement d'oxyde de fer.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Le télescope spatial Hubble offre ici deux vues de la Planète rouge.
On y découvre Mars, avant (image de gauche) et pendant (image de droite) la grande tempête de poussières de l’été 2001.
Crédit : Nasa, Wikipédia, DP

Mars est l'une des cinq planètes visibles à l’œil nu. Ainsi, dans l'Antiquité déjà, les Romains avaient constaté dans le ciel la couleur rouge si particulière de la quatrième planète du Système solaire. Traduisant sa couleur comme le résultat du sang versé sur d'immenses champs de bataille, ils ont choisi de lui donner le nom de leur dieu de la Guerre.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17216
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   11/5/2017, 11:26

Comment reconnaître une météorite
30 avril 2017

Vous pensez qu'une météorite est tombée dans votre jardin ou dans un champ près de chez vous ? Qu'une pierre trouvée sur votre chemin vient de l'espace ? Voici quelques astuces qui vous permettront d'identifier une météorite.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. La météorite de Saint-Sauveur est une chondrite de 14 kg tombée le 10 juillet 1914
dans un champ près du village du même nom, en Haute-Garonne. Elle présente une croûte de fusion devenue brune par
oxydation et quelques creux dits de « regmaglyptes ». Crédit : Didier Descouens, Wikimedia Commons, CC by-sa 4.0

Selon les estimations, environ 4.400 météorites de plus d'un kilogramme atteignent le sol terrestre chaque année. Une grande partie d'entre elles ont coulé au fond des océans, lesquels représentent plus de 70 % de la surface terrestre. Néanmoins, cela ne suffit pas à décourager les chasseurs de ces fragments d'astéroïdes, morceaux de Lune – et même de Mars pour les plus rares – échoués sur notre planète.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités spatiales (Année 2017)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: Horizon des évènements-
Sauter vers: