ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)


Echanges et Partages entre passionnés et curieux de l'astronomie
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités spatiales (Année 2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   30/3/2017, 10:24

Avant et après : des changements uniques repérés sur la comète de Rosetta
21 mars 2017

Des fractures croissantes, des falaises qui s'effondrent, des rochers roulants et du matériel en mouvement enfouissant quelques caractéristiques sur la surface de la comète tout en en exhumant d'autres sont parmi les changements remarquables documentés pendant la mission de Rosetta. Une étude publiée dans Science aujourd'hui résume les types de changements de surface observés pendant les deux années de Rosetta à comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Des différences notables sont observées avant et après la période la plus active de la comète - le périhélie - alors qu'elle atteignait son point le plus proche du Soleil le long de son orbite.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Crédit : Top centre images: ESA/Rosetta/NAVCAM, CC BY-SA 3.0 IGO ;
all others : ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

Pour voir l'intégralité de l'article en anglais : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   31/3/2017, 11:34

Les ondes gravitationnelles bottent le trou noir monstre hors du noyau galactique
23 mars 2017

Le trou noir fugueur est le plus massif jamais découvert loin de sa maison centrale.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : NASA, ESA, and M. Chiaberge (STScI and JHU)

Normalement, des massifs trous noirs ancrent les centres des galaxies. Aussi les chercheurs ont été surpris de découvrir un trou noir supermassif accélérant à travers la banlieue galactique. Les trous noirs ne peuvent être observés directement, mais ils sont la source d'énergie au cœur des quasars - des faisceaux de rayonnement intenses et compacts qui peuvent éclipser une galaxie entière. Le télescope spatial Hubble de la NASA a fait une découverte en trouvant un quasar lumineux, nommé 3C 186, situé loin du centre de la galaxie hôte.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   1/4/2017, 13:13

Des impacts dans un océan à l'origine de vastes tsunamis sur Mars
24 mars 2017

Selon un article publié par la revue JGR Planets (édition en ligne, 7 mars 2017), Mars aurait connu des méga-tsunamis produits par des impacts de météorites dans un océan. Ces dernières années, divers travaux avaient étudié la possibilité qu'un tel événement puisse se produire sur Mars, mais aucune équipe n'avait pu identifier les cratères à l'origine de ces tsunamis.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. A : Fronts lobés de coulées mises en place lors d’un tsunami dans la région
de Vastitas Borealis (B). En C, rides de compression produites en amont d’un obstacle topographique.
Les vagues du tsunami ont contournés l’obstacle en remontant les pentes sur plusieurs dizaines de kilomètres.
Les flèches noires indiquent le sens de l’écoulement. Crédit : Costard et al. , 2017 JGR Planets. AGU publications.

C'est chose faite, car une équipe internationale pilotée par des scientifiques du laboratoire GEOPS (CNRS/Université Paris Sud) avec des scientifiques du laboratoire Magmas et Volcans (CNRS/Université Clermont Auvergne/Université Jean Monnet/IRD) et du laboratoire de Géographie Physique (CNRS/Université Panthéon-Sorbonne/Université Paris Est Créteil) vient d'identifier les cratères d'impact à l'origine de ces événements.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   2/4/2017, 11:10

Observation de ß Pictoris depuis l'Antarctique : L'aventure commence !
24 mars 2017

Les premières observations en continu de l'étoile Beta Pictoris et de sa planète depuis la station Concordia en Antarctique viennent de débuter. Avec l'arrivée de la nuit en Antarctique, les observations de l'étoile ß Pic avec le télescope ASTEP viennent de débuter. Il s'agit d'observer un système d'une étoile très jeune et de sa planète géante, de tenter de découvrir des lunes ou des anneaux et au-delà, de résoudre un mystère : La variation de brillance de l'étoile observée en 1981 était-elle due au passage de la planète devant son étoile ?


Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Le télescope ASTEP du 16 février au 17 mars 2017 à minuit heure locale. Crédit : Equipe ASTEP

Pour la première fois, dans le cadre d'une collaboration internationale, un télescope va pointer cette étoile célèbre en continu, depuis mars jusque septembre 2017. Ceci n'est possible que parce que ce télescope automatique est localisé au milieu du continent Antarctique, et qu'il bénéficie d'une nuit presque continue lors de l'hiver austral. Les premières courbes de lumière de ß Pic sont très prometteuses.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   3/4/2017, 11:13

Le nuage d'Orion radiographié comme jamais
24 mars 2017

A l'aide du radiotélescope de 30-mètres de l'Institut de radioastronomie Millimétrique (IRAM) dans la Sierra Nevada en Espagne, une équipe scientifique internationale menée par Jérôme Pety, astronome de l'Observatoire de Paris, en poste à l'IRAM, a obtenu les observations radio les plus complètes du nuage Orion B. Dans trois articles scientifiques parus dans la revue Astronomy & Astrophysics du 7 mars 2017, elle montre comment les parties internes les plus denses et les plus froides du nuage donnent naissance aux étoiles.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
Image supérieure : le nuage moléculaire géant tel qu’observé à l’aide de trois raies dans le domaine radio.
Image inférieure : observations dans le domaine visible.
Crédit : Image supérieure : J. Pety, the ORION-B Collaboration & IRAM / Image inférieure : Sergi Verdugo Martínez

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   4/4/2017, 10:38

Les éruptions du jeune soleil étaient hyperpuissantes
27 mars 2017

Dans deux météorites, dont celle d'Allende, les abondances de certains isotopes sont inexplicables avec l'activité solaire actuelle. Conclusion : dans sa jeunesse, les colères de notre Soleil étaient beaucoup plus fortes qu'aujourd'hui. Des centaines de milliers de fois, estiment les auteurs de cette étude.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Une coupe d'un échantillon de la météorite d'Allende. Crédit : Matteo Chinellato, cc by sa 3.0, Wikipédia

La célèbre météorite d'Allende est tombée près du village du même nom au Mexique, le 8 février 1969. C'est une chondrite carbonée de type CV3, considérée comme la pierre de Rosette de la planétologie tant elle a fourni d'informations sur les premiers temps de la formation du Système solaire. Éparpillée sur plus de 150 kilomètres carrés, dans le district de Chihuahua au Mexique, en plusieurs centaines de fragments totalisant une masse de plus de 2 tonnes, elle a pu être étudiée à loisir par de nombreux cosmochimistes. On peut même en acheter des fragments à des prix raisonnables, de l'ordre d'une centaine d'euros.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   5/4/2017, 11:30

Des étoiles nées au sein de jets issus de trous noirs supermassifs
27 mars 2017

Le VLT de l'ESO détecte un tout nouveau mode de formation stellaire.

Des observations effectuées au moyen du Very Large Telescope de l'ESO ont révélé la formation d'étoiles au sein de puissants jets de matière issus de trous noirs supermassifs occupant les centres galactiques. Ces observations attestent sans conteste de la possible création d'étoiles dans ce type d'environnement extrême. La découverte n'est pas sans conséquence sur notre compréhension des propriétés ainsi que de l'évolution des galaxies. Les résultats de cette étude paraîtront au sein de la revue Nature.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
Vue d'artiste d'étoiles nées au sein de jets issus de trous noirs supermassifs. Crédit : ESO/M. Kornmesser

Une équipe d'astronomes européens emmenée par des britanniques a utilisé les instruments MUSE et X-shooter installés sur le Very Large Telescope (VLT) de l'ESO à l'Observatoire de Paranal au Chili pour effectuer le suivi, en direct, d'une collision entre deux galaxies collectivement baptisées IRAS F23128-5919, et situées à quelque 600 millions d'années-lumière de la Terre. L'équipe a notamment observé les gigantesques flux de matière – ou jets – issus du trou noir supermassif qui occupe le centre de la galaxie méridionale, et détecté la présence d'étoiles nées au sein même de ces jets de matière.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   6/4/2017, 11:00

Recherche de survivant stellaire d'une explosion de supernova
30 mars 2017

L'étoile pourrait répondre à la question de la façon dont les naines blanches explosent

Parmi toutes les variétés d'étoiles en explosion, celles qui s'appellent de Type Ia sont peut-être les plus intriguantes. Leur éclat prévisible permet aux astronomes de mesurer l'expansion de l'Univers, qui a conduit à la découverte de l'énergie sombre. Pourtant, la cause de ces supernovae demeure un mystère. Se produisent-elles quand deux étoiles naines blanches se heurtent ? Ou est-ce qu'une naine blanche unique se gave des gaz volés d'une étoile compagnon jusqu'à éclater ?


Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Crédit : NASA, ESA, and H.-Y. Chu (Academia Sinica, Taipei)

Si la seconde théorie est vraie, l'étoile normale devrait survivre. Les astronomes ont utilisé le télescope spatial Hubble de la NASA pour rechercher les restes gazeux d'une supernova de Type Ia dans une galaxie voisine appelée le Grand nuage de Magellan. Ils ont trouvé une étoile semblable au Soleil qui montrait des signes d'association à la supernova. D'autres recherches seront nécessaires pour savoir si cette étoile est vraiment la coupable derrière la mort ardente d'une naine blanche.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   7/4/2017, 11:40

Le CERN sur la piste de l’antigravité avec l’expérience GBAR
28 mars 2017

L'antimatière se comporte-t-elle comme la matière dans un champ de gravité ? Nous n'en sommes pas encore certains. Des expériences menées au Cern, comme celle appelée « GBAR », doivent le vérifier. Si tel n'est pas le cas et qu'il existe une « antigravité », il faudrait alors profondément modifier la physique que nous connaissons.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Le schéma de l'expérience GBAR menée au Cern (voir le texte ci-dessous pour plus d'explications).
Si l'antigravité n'existe pas et que les antiatomes se comportent comme les atomes, alors les atomes
d'antihydrogène devraient chuter d'une hauteur de 20 cm en 200 millisecondes.  Crédit : CEA

Les 52ème rencontres de Moriond, qui rassemblent les physiciens des hautes énergies pour faire le point sur les dernières découvertes en physique fondamentale, viennent de s'achever à La Thuile, en Italie. Le bilan est clair pour la communauté : toujours aucun signe de la prochaine découverte d'une nouvelle physique (en particulier de la supersymétrie) en provenance des expériences qui la chassent, notamment au LHC.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   8/4/2017, 10:20

L’énigme de la matière noire et des galaxies naines enfin résolue ?
28 mars 2017

Selon le modèle de la matière noire froide, nous devrions observer de nombreuses galaxies naines près des grandes galaxies, or, il n'en est rien. Pourquoi ? L'une des hypothèses met en cause le rayonnement UV des quasars. C'est lui qui aurait stoppé la formation des étoiles dans les galaxies naines. De nouvelles observations vont dans ce sens.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Dans cette simulation, on voit, à gauche,
l'effet du rayonnement ultraviolet des jeunes étoiles et des quasars au début de
l'histoire de l'univers, lors de la formation des galaxies. Cet effet est absent à droite
et on voit que le gaz est moins diffus, formant plus de petites galaxies.
Crédit : Durham University

Dans l'état actuel de nos connaissances — et compte tenu de l'âge de l'univers observable —, si le cosmos ne contenait que de la matière normale, les galaxies ne devraient pas encore exister. Pour expliquer leur existence, il faut invoquer la présence de grandes quantités de matière noire.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   9/4/2017, 18:07

Mars : quel site d’atterrissage pour la capsule Red Dragon de SpaceX
29 mars 2017

La Nasa et le JPL ont identifié quatre sites d'atterrissage potentiels pour les activités robotiques et humaines de SpaceX. L'endroit devra être suffisamment plat pour que la capsule Red Dragon ne bascule pas à l'atterrissage et assez près de grandes quantités d'eau (glacée) afin de répondre aux besoins d'une colonie humaine.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
Illustration de la capsule Red Dragon posée dans le cratère Gale (photographié par Curiosity). Crédit : SpaceX

SpaceX a travaillé avec la Nasa et le JPL à l'identification de quatre sites d'atterrissage potentiels, parmi la dizaine à l'étude, pour les futures missions de SpaceX à destination de Mars, à la fois pour la capsule Red Dragon mais aussi pour ses missions habitées. Les sites retenus sont Deuteronilus Mensae, Phlegra Montes, Utopia Planitia et Arcadia Planitia. Ce dernier semble le plus prometteur et répondrait le mieux aux besoins de SpaceX.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Actualités spatiales (avril)   10/4/2017, 12:31

On a retrouvé les pôles magnétiques d'Uranus
5 avril 2017

La détection sur Uranus de nouvelles aurores polaires, dont les plus intenses jamais observées, apporte de nouvelles informations sur l'environnement magnétique atypique et mal connu de la septième planète du Système solaire. Des images rares obtenues par une équipe internationale sous la conduite d'un astronome de l'Observatoire de Paris au Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique (Observatoire de Paris / PSL / CNRS / université Pierre et Marie Curie / université Paris Diderot) paraissent le 3 avril 2017 dans la revue Journal of Geophysical Research.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Observations rares d’aurores polaires intenses sur Uranus réalisées à l’aide du télescope spatial Hubble, les 24 et 2 novembre 2014.
Crédit : ESA/Hubble & NASA, L. Lamy/Observatoire de Paris

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   11/4/2017, 12:29

Triplet de cratères
6 avril 2017

Au premier coup d'œil, cette scène peut sembler peu extraordinaire, mais le grand cratère allongé marque l'empreinte d'un corps impactant qui pourrait avoir été divisé en trois avant d'atteindre Mars.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Triple cratère dans Terra Sirenum. Crédit : ESA/DLR/FU Berlin, CC BY-SA 3.0 IGO

Les images ont été acquises par Mars Express de l'ESA le 28 Janvier et se concentrent sur l'une des régions les plus anciennes de Mars, Terra Sirenum, dans les hauts plateaux du sud.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   12/4/2017, 12:03

Hubble prend le portrait en gros plan de Jupiter
6 avril 2017

La majestueuse planète géante est un tourbillon de nuages colorés.

Nommée d'après le roi romain des dieux, l'immense planète Jupiter est sans aucun doute le roi du Système solaire. Contenant plus de masse que toutes les autres planètes combinées, l'immense champ gravitationnel de Jupiter dévie les comètes capricieuses qui, autrement, pourraient heurter la Terre, causant des ravages.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : NASA, ESA, and A. Simon (GSFC)

Cette photo éblouissante du télescope spatial Hubble de Jupiter a été prise quand elle était relativement proche de la Terre, à une distance de 668 millions de kilomètres.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   13/4/2017, 09:40

ALMA capture de dramatiques feux d'artifice stellaires
7 avril 2017

Les explosions d'étoiles sont le plus souvent assimilées à des supernovae, ou phases finales et particulièrement spectaculaires d'évolution stellaire. De nouvelles observations d'ALMA offrent cette fois un aperçu des processus explosifs se produisant à l'autre extrémité du cycle de vie des étoiles – au moment de leur naissance en l'occurrence. Les astronomes ont acquis ces dramatiques clichés en sondant les vestiges de la formation d'un groupe d'étoiles massives, démontrant par là-même la violence ainsi que l'extrême instabilité de ce processus.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. ALMA observe une explosion stellaire au sein d'Orion.
Crédit : ALMA (ESO/NAOJ/NRAO), J. Bally/H. Drass et al.

A  quelque 1350 années lumière de la Terre, au sein même de la constellation d'Orion (Le Chasseur), siège un centre de formation stellaire particulièrement dense et actif : le Nuage Moléculaire d'Orion 1 (OMC-1), qui fait partie intégrante du même complexe que la célèbre Nébuleuse d'Orion. Les étoiles naissent de l'effondrement gravitationnel d'un nuage de gaz des centaines de fois plus massif que notre Soleil. Dans les régions les plus denses, les protoétoiles s'enflamment puis dérivent aveuglément. Au fil du temps, certaines étoiles migrent en direction d'un même centre de gravité – bien souvent une protoétoile particulièrement massive. Si leurs trajectoires se croisent avant qu'elles ne s'échappent de leur cocon stellaire, de violentes interactions peuvent survenir.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   14/4/2017, 11:16

La comète « Tchouri » aurait mis plusieurs millions d'années à se former
8 avril 2017

Le chauffage produit par la désintégration d'isotopes de l'aluminium et du fer potentiellement présents dans la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko aurait été trop important au début de la vie de la nébuleuse protosolaire pour expliquer la présence de matériaux à basse température. En effet, la présence du monoxyde de carbone, de l'azote ou de l'argon, mise en évidence dans 67P/Churyumov-Gerasimenko par la mission Rosetta, n'est possible que si la comète s'est formée après 2 à 8 millions d'années d'évolution de la nébuleuse afin que celle-ci refroidisse suffisamment et permette à la comète de se former, tout en gardant ses matériaux les plus volatils.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
De haut en bas : évolution temporelle du profil de température dans un petit corps possédant une taille de 2,6 km et
constitué d'un mélange de poussières réfractaires et de glaces cristallines, avec des retards de formation de 0, 1 et
2 millions d'années après l'apparition de la nébuleuse protosolaire. Les colonnes de gauche et de droite correspondent
respectivement à des rapports de mélanges poussières/glaces valant 1 et 4 dans la comète. La courbe noire correspond
à l'isotherme identifiant la frontière entre les régions de stabilité et d'instabilité des glaces les plus volatiles.
A une époque donnée, la comète chauffe plus lorsqu'elle est enrichie en poussières réfractaires (colonne de droite).
En outre, la température globale du noyau diminue lorsque l'accrétion est tardive. Crédit : d'après Mousis et al. 2017

L'autre possibilité est que la comète se serait formée lentement sur tout cet intervalle de temps, lui permettant aussi de préserver une grande partie des glaces qu'elle a acquise depuis la nébuleuse. C'est ce que vient de montrer une équipe internationale dirigée par des chercheurs du Laboratoire d'Astrophysique de Marseille (CNRS/Aix-Marseille Université). L'étude a été publiée le 6 avril 2017 dans The Astrophysical Journal Letters.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   15/4/2017, 10:44

Hubble aperçoit la possible activité d'évacuation sur Europe
13 avril 2017

Meilleure preuve jusqu'à présent de la réapparition de panaches de vapeur d’eau jaillissant de la lune de Jupiter

Lorsque Galileo a découvert la lune Europe de Jupiter en 1610, ainsi que trois autres satellites tourbillonnant autour de la planète géante, on aurait à peine imaginé que c'était un tel monde d'émerveillement.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : NASA, ESA, and W. Sparks (STScI) ;
Illustration Credit: NASA, ESA, W. Sparks (STScI), and the USGS Astrogeology Science Center

Cette révélation ne s'est produite qu'en 1979, lorsque Voyager 1 et 2 de la NASA ont survolé Jupiter et ont constaté que l'intérieur d'Europe, encapsulée sous une croûte de glace, a été maintenu au chaud pendant des milliards d'années. La température plus chaude est due à des forces de marée gravitationnelles qui fléchissent l'intérieur de la lune - comme en pressant une balle en caoutchouc - en la réchauffant. À l'époque, un scientifique de la mission a même spéculé que les Voyager pourraient prendre un instantané des geysers sur Europe.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   16/4/2017, 11:13

La sonde Cassini va frôler Saturne avant son suicide
6 avril 2017

Lors d'une conférence de presse, la Nasa a exposé les dernières étapes qui attendent Cassini avant son plongeon final dans Saturne. Pour les chercheurs de la mission, cette conclusion, après treize années d'exploration, sera un grand moment de science. Il est prévu, notamment, que la sonde effectue 22 passages inédits entre la planète et ses anneaux.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Cassini’s Grand Finale, film d’animation
résumant les vingt années de la mission de la Nasa et l’ESA autour de Saturne.
Les commentaires sont en anglais. Pour obtenir une traduction en français assez
fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais
apparaissent alors. Cliquez ensuite sur la roue dentée à droite du rectangle,
puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ».
Choisissez « Français ». Crédit : Nasa, JPL-Caltech

Ce mardi 4 avril, la Nasa a convié la presse pour présenter les ultimes étapes de la mission Cassini qui s'achèvera par un plongeon final dans l'atmosphère de Saturne, le 15 septembre prochain. Le dernier chapitre de cette formidable aventure spatiale associant Américains et Européens depuis plus de deux décennies est en train de s'écrire. En treize années d'exploration, ce vaisseau, qui a quitté la Terre il y a tout juste vingt ans (le voyage dura sept ans), a comblé les chercheurs par sa collecte de précieuses données sur la planète géante. Sans oublier ses grandes découvertes, surtout en ce qui concerne deux de ses satellites : Titan (où s'est posé le module Huygens en janvier 2005) et Encelade. Pour ce dernier, la présence d'un océan potentiellement habitable sous sa surface glacée a été révélée.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   17/4/2017, 11:25

Un gros astéroïde va frôler la Terre le 19 avril
10 avril 2017

Un astéroïde plus gros que d'habitude passera dans le voisinage de la Terre le 19 avril. Mesurant environ 650 m, il s'approchera à seulement 1,8 million de kilomètres de nous. Le même jour, mais un peu plus loin, une comète fera aussi une visite au plus près de notre Planète.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Interview : la Terre menacée
par des astéroïdes ? Depuis quelques années les scientifiques étudient la menace
possible des géocroiseurs pour notre Planète. À l’image du scénario
de l’extinction des dinosaures, ces astéroïdes sont-ils une menace pour la vie
sur Terre ? Futura-Sciences a interviewé Jean-Pierre Luminet, astrophysicien de renom,
afin d’en savoir plus. Crédit : Futura Sciences

Le 4 avril dernier, un petit astéroïde a littéralement frôlé la Terre. De la taille d'une voiture, le géocroiseur 2017 GM (c'est son nom) n'était alors passé qu'à 16.000 km de la surface de notre Planète, ce qui est vraiment très proche. En réalité, nous croisons souvent de semblables petits objets sans que cela ne nous menace (plusieurs fois par semaine).

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   18/4/2017, 12:39

Planète 9 : des chercheurs identifient 4 candidates
5 avril 2017

Avec le concours de quelque 60.000 volontaires, des chercheurs ont pu dégager parmi des millions d'objets identifiés, quatre pistes très prometteuses pour l'hypothétique neuvième planète qui se cacherait dans les confins du Système solaire. Un énorme travail de fourmi accompli en trois jours pour tenter de trouver une petite aiguille dans une énorme botte de foin.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Le professeur Brad Tucker et son équipe de l’ANU. Crédit : ANU

La famille des planètes du Système solaire va-t-elle bientôt s'agrandir ? Cette année ou dans un avenir proche, c'est possible. Elles ne seraient donc pas huit mais neuf à graviter autour du Soleil, comme l'ont proposé voici un an Mike Brown et Konstantin Batygin, en s'appuyant sur les orbites de plusieurs objets transneptuniens.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   19/4/2017, 11:00

L’étoile TRAPPIST-1 connaît de terribles et fréquentes éruptions
6 avril 2017

La petite étoile Trappist-1 a de méchantes sautes d'humeur, comme le montrent les observations du satellite Kepler. Ce n'est pas une bonne nouvelle car les sept planètes rocheuses qui gravitent autour d'elle, découvertes récemment, sont très exposées à ces puissantes vagues d'énergie. Les chercheurs sont pessimistes pour les trois planètes situées dans sa zone habitable. Leurs atmosphères, si elles en avaient, ont probablement été déchirées.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. L’éruption la plus puissante était vraisemblablement triple selon les observations photométriques de Kepler.  Crédit : Vida et al., 2017

Les possibilités que les planètes du système de Trappist-1 soient habitables se réduisent considérablement au vu des données récentes collectées par le télescope spatial Kepler, de la Nasa, ce champion de la chasse aux exoplanètes (il en a des milliers à son actif). Dans le cadre de sa mission K2, il a récemment mesuré les changements de luminosité des étoiles visibles dans la direction de la constellation du Verseau, dans le même champ que la désormais célèbre naine rouge ultrafroide Trappist-1. Pour rappel, une collection inédite de sept planètes rocheuses y a été débusquée — toutes sur des orbites situées dans un rayon inférieur à celle de Mercure autour de notre Soleil — et trois d'entre elles, de tailles équivalentes à celle de la Terre, se situent dans la zone habitable de la petite étoile.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   20/4/2017, 17:35

Jupiter serait responsable de la petite taille de Mars
13 avril 2017

Pourquoi Mars a-t-elle une masse aussi faible ? Les simulations numériques cosmogoniques qui reproduisent bien plusieurs caractéristiques de notre Système solaire ont du mal à l'expliquer. Une nouvelle hypothèse fait intervenir les champs de gravitation combinés de Jupiter et du disque protoplanétaire, lesquels auraient défavorisé l'accrétion planétaire à l'origine de la Planète rouge.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Mars : magnifique survol de Mawrth Vallis  
Dans cette vidéo, l’Agence spatiale européenne nous fait planer au-dessus du lit
asséché long de 600 kilomètres d’un fleuve reliant les hautes terres aux basses terres
de Mars. Par sa diversité géologique témoignant d’un passé humide varié, ce site
intéresse beaucoup les scientifiques. Mawrth Vallis figure parmi les quatre sites
candidats retenus pour accueillir la future mission ExoMars 2020 de l’ESA et
Roscosmos. Crédit : Agences spatiales

La théorie de la formation du Système solaire représente une entreprise de cosmogonie particulièrement fascinante où les méthodes de la mécanique analytique, de Lagrange à Poincaré en passant par Gauss et Hamilton, permettent de plonger dans l'histoire de la formation des planètes. Il faut bien sûr pour cela la compléter par la théorie de la mécanique des fluides, qu'ils soient chargés ou neutres, et quelques autres branches de la physique et de la chimie comme la thermodynamique et la théorie cinétique des gaz.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   21/4/2017, 18:47

Une exoplanète nouvellement découverte pourrait être la meilleure candidate
pour la recherche de traces de vie

19 avril 2017

Une super-Terre rocheuse détectée, alors qu'elle passe régulièrement devant son étoile, au sein de la zone habitable d'une naine rouge calme.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Vue d'artiste de l'exoplanète de type super-Terre baptisée LHS 1140b. Crédit : ESO/spaceengine.org

Une exoplanète en orbite autour d'une étoile de type naine rouge située à 40 années lumière de la Terre pourrait bien remporter à son tour le titre de “meilleure candidate pour la recherche de traces de vie au-delà du Système Solaire”. Une équipe internationale d'astronomes a découvert, au moyen de l'instrument HARPS de l'ESO à l'Observatoire de La Silla et d'autres télescopes disséminés sur Terre, une “super-Terre” décrivant une orbite au sein de la zone habitable de l'étoile LHS 1140, de faible luminosité. Cette planète arbore des dimensions ainsi qu'une masse supérieures à celles de la Terre, et a probablement retenu une large part de son atmosphère. Ces éléments, ajoutés au fait qu'elle transite régulièrement devant son étoile, en font l'une des cibles les plus prometteuses pour les études atmosphériques à venir. Les résultats de ces observations paraîtront au sein de l'édition du 20 avril 2017 de la revue Nature.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   22/4/2017, 17:34

Des mers effervescentes sur Titan
22 avril 2017

La mission Cassini-Huygens a révélé sur Titan, le plus grand satellite de Saturne, l'existence de mers probablement constituées de méthane, d'éthane et de diazote. Détecté en 2013, un phénomène jusqu'alors inexpliqué laissait apparaître puis disparaître des régions de surbrillance dans la mer Ligeia Mare, selon les images rapportées par le radar de l'orbiteur Cassini. Ce mystérieux phénomène surnommé « Magic Islands » a finalement trouvé une explication. Une équipe internationale, menée par un chercheur du Groupe de spectrométrie moléculaire et atmosphérique (CNRS / Université de Reims) vient de montrer que le mélange diazote – méthane – éthane est instable aux pressions et températures attendues dans les profondeurs de Ligeia Mare.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Image radar de la mer Ligeia Mare qui se situe dans la région polaire nord de Titan.
Sur la gauche, des images de la région indiquée par le carré « Inset area » sont reportées. Réalisées lors de « flybys »
de Cassini allant d'avril 2007 à janvier 2015, ces images montrent clairement l'apparition, puis la disparition,
d'une « Magic Islands » à la surface de Ligeia Mare. Crédit : NASA/JPL-Caltech/ASI/Cornell

D'après la circulation hydrodynamique de cette mer, un brassage de liquide se produit entre la surface et les profondeurs. Une partie du mélange de surface, riche en diazote, atteint ainsi les profondeurs qui contiennent plus d'éthane. Les liquides se séparent alors sous l'effet de la pression, et le diazote gazeux remonte à la surface. Ces bulles de diazote sont formées à une profondeur comprise entre 100 et 200m et peuvent atteindre un diamètre de quatre centimètres. Au gré de la météorologie marine de Titan, ce phénomène peut s'étendre sur des pans de mer de plusieurs centaines de kilomètres carrés. Selon l'étude publiée dans Nature Astronomy, cette effervescence reste éphémère, ce qui explique qu'elle ne soit pas systématiquement détectée par le radar de Cassini.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17354
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   23/4/2017, 16:51

Un nouvel angle sur deux galaxies spirales pour le 27ème anniversaire de Hubble
20 avril 2017

Hubble célèbre son anniversaire avec une spectaculaire paire de galaxies.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir.  Crédit : NASA, ESA, and M. Mutchler (STScI)

Lorsque le télescope spatial Hubble a été lancé à bord de la navette spatiale Discovery le 24 avril 1990, les astronomes ne pouvaient que rêver de ce qu'ils pourraient voir. Maintenant, 27 ans et plus d'un million d'observations plus tard, le télescope offre une autre vue magnifique de l'Univers - cette fois, une remarquable paire de galaxies spirales comme notre propre Voie lactée. Ces villes insulaires d'étoiles, qui sont à environ 55 millions d'années-lumière, donnent aux astronomes une idée de l'aspect de notre propre galaxie pour un observateur extérieur. La galaxie vue sur le bord s'appelle NGC 4302 et la galaxie inclinée est NGC 4298. Bien que les galaxies de soleils aient l'air tout à fait différentes parce qu'elles sont orientées dans des positions différentes dans le ciel, elles sont en réalité très similaires en termes de structure et de contenu.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Phobos, lune de Mars
ACTUALITÉS SPATIALES : La plus petite étoile de la galaxie vient d’être découverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2017)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités spatiales (Année 2017)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: Horizon des évènements-
Sauter vers: