ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)


Echanges et Partages entre passionnés et curieux de l'astronomie
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités spatiales (mai)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Actualités spatiales (mai)   12/5/2017, 12:39

VISTA transperce le voile de poussière du Petit Nuage de Magellan
3 mai 2017

Le Petit Nuage de Magellan est une galaxie de l'hémisphère sud dont les étranges contours sont visibles à l'œil nu. La présence de vastes nuages de poussière interstellaire empêche toutefois les télescopes opérant dans le domaine visible d'accéder à son contenu. La capacité de VISTA à sonder l'infrarouge a récemment permis aux astronomes d'apercevoir, avec une clarté inégalée, une myriade d'étoiles au sein de cette galaxie voisine de la nôtre. Ces observations ont donné lieu à la constitution d'une image record - l'image infrarouge la plus importante par la taille acquise à ce jour du Petit Nuage de Magellan - entièrement constellée de millions d'étoiles.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Le Petit Nuage de Magellan vu par VISTA. Crédit : ESO/VISTA VMC

Le Petit Nuage de Magellan (SMC) est une galaxie naine, jumelle du Grand Nuage de Magellan (LMC) quoique de dimensions inférieures. L'une et l'autre figurent parmi les galaxies les plus proches de la nôtre – le SMC se situe à quelque 200.000 années-lumière de la Voie Lactée, ce qui représente le douzième de la distance nous séparant de la célèbre Galaxie d'Andromède. En outre, l'une et l'autre arborent des formes particulières, fruits de leurs interactions mutuelles et avec la Voie Lactée.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   13/5/2017, 09:39

Beaucoup de galaxies ont besoin d'être gardées dans cette vue de Hubble
5 mai 2017

La puissance de massifs amas de galaxies attelée à sonder des galaxies éloignées dans les débuts de l’Univers.

Comme les personnages excentriques du prochain film Guardians of the Galaxy Vol. 2, le télescope spatial Hubble de la NASA a des superpouvoirs étonnants, en particulier lorsqu'il s'agit d'observer des galaxies à travers le temps et l'espace. Un exemple étonnant est le groupe de galaxies Abell 370, qui contient un vaste assortiment de plusieurs centaines de galaxies liées par l'attraction mutuelle de la gravité. Il y a beaucoup de galaxies à surveiller, et juste dans cet amas !


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : NASA, ESA, and J. Lotz and the HFF Team (STScI)

Photographié dans une combinaison de lumière visible et de proche infrarouge, l'immense amas est un mélange riche de formes de galaxies. De mystérieux arcs de lumière bleue sont mêlés aux galaxies. Ce sont en fait des images déformées de galaxies distantes derrière l'amas. Ces galaxies lointaines sont trop faibles pour que Hubble les voit directement. Au lieu de cela, la gravité de l'amas agit comme une énorme lentille dans l'espace, agrandissant et étirant des images de galaxies de fond comme un palais de miroirs. Abell 370 est situé à environ 4 milliards d'années-lumière dans la constellation de la Baleine (Cetus, the Sea Monster). C'est le dernier des six groupes de galaxies imagées dans le projet Frontier Fields récemment terminé - une collaboration ambitieuse et développée par la communauté parmi les Grands Observatoires de la NASA et d'autres télescopes qui ont exploité la puissance de massifs amas de galaxies et ont sondé les premiers stades du développement de la galaxie.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   14/5/2017, 18:45

Les observatoires se combinent pour découvrir la Nébuleuse du Crabe
5 mai 2017

Un nouveau portrait coloré montre des détails énergétiques incorporés dans le reste de la supernova.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : NASA, ESA, G. Dubner (IAFE, CONICET-University of Buenos Aires) et al. ;
A. Loll et al. ; T. Temim et al. ; F. Seward et al. ; VLA/NRAO/AUI/NSF ; Chandra/CXC ; Spitzer/JPL-Caltech ;
XMM-Newton/ESA ; and Hubble/STScI

Au cours de l'été de l'an 1054 après J.C., les astronomes chinois ont vu une nouvelle « guest star », qui est apparue six fois plus brillante que Vénus. Si brillante en fait, qu'on pouvait la voir au cours de la journée pendant plusieurs mois. À l'autre bout du monde, les Amérindiens ont fait des pictogrammes d'un croissant de lune avec l'étoile brillante à proximité que certains pensent qu'il s'agit peut-être aussi d'un rapport de la supernova.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   15/5/2017, 12:14

La NASA et l’ESA veulent chercher la vie sur Europe, une lune de Jupiter, avec un atterrisseur
2 mai 2017

Europe, satellite de Jupiter, est un candidat prioritaire pour la recherche de la vie ailleurs. Du moins, des conditions où elle serait susceptible d'apparaître et de se développer. Une mission commune de l'ESA et de la Nasa est à l'étude avec pour objectif de déposer un atterrisseur sur la surface. Michel Blanc, astronome à l'IRAP et responsable de la proposition pour la partie européenne, nous explique ce projet très excitant.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Concept de lander sur la surface d’Europe. Crédit : Nasa, JPL-Caltech

Lors du deuxième symposium de l'Union européenne pour les géosciences, qui s'est tenu à Vienne en Autriche du 24 au 29 avril, Michel Blanc, astronome à l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie (Irap), a présenté une proposition de mission « à destination d'Europe, un des quatre satellites galiléens de Jupiter ».

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   16/5/2017, 13:49

On a vu les petites ondulations sur la toiles cosmique
2 mai 2017

En s'effondrant gravitationnellement, la matière a produit et continue de produire un vaste réseau de filaments rassemblant galaxies et amas de galaxies sur des échelles de plusieurs centaines de millions d'années-lumière. Les astronomes commencent à voir la structure plus fine de cette toile cosmique entre les galaxies telle qu'elle était y a plus de 10 milliards d'années.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Les résultats d'une simulation montrant la structuration de la répartition de la matière il y a environ 11,5 milliards d'années.
Les côtés du cube représentent 24 millions d'années-lumière de diamètre. Crédit : J. Oñorbe, MPIA

Comment sont nées les étoiles et les galaxies ? Certainement à partir de zones de surdensités dont l'origine se trouve dans les conditions initiales du Big Bang et qui se sont effondrées gravitationnellement. Ces zones de surdensités, telles qu'elles étaient il y a environ 13,8 milliards d'années, sont repérables dans les petites fluctuations de températures au sein du rayonnement fossile. Mais elles sont si faibles, traduisant seulement de minuscules variations de densité, qu'elles n'auraient pas pu donner naissance aux galaxies ni aux grandes structures observées aujourd'hui. C'est pour cette raison que les astrophysiciens sont conduits à postuler l'existence de la matière noire froide, insensible à la pression du futur rayonnement fossile et présente en plus grande quantité que la matière baryonique normale. Ses propres fluctuations de densité lui ont permis de s'effondrer gravitationnellement plus rapidement et, finalement, d'accélérer l'effondrement de la matière normale.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   17/5/2017, 10:49

Entre Saturne et ses anneaux, c’est le grand vide
3 mai 2017

C'est plutôt une surprise pour les chercheurs de la mission Cassini : la sonde n'a rencontré presque aucune particule lors de son plongeon entre Saturne et ses anneaux. Ce « grand vide » ne manque pas d'intriguer l'équipe scientifique.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Les données collectées
par l’instrument RPWS (Radio and Plasma Wave Science) ont été converties
en audio. Les craquements et éclatements indiquant l’impact d’une particule
sont très peu nombreux. Crédit : Nasa, JPL-Caltech, University of Iowa

Lors de son premier plongeon entre Saturne et ses anneaux (un espace d'environ 2.000 km de large), réalisé il y a une semaine (le 26 avril), la sonde Cassini n'a rencontré que très peu de particules. C'est plutôt une surprise pour l'équipe de la mission. En effet, si des simulations suggéraient qu'il n'y avait pas beaucoup de particules (tout au plus de la taille de celles de la fumée), les scientifiques s'attendaient tout de même à ce qu'il y en ait plus. D'ailleurs, pour cela, ils avaient pris la précaution d'orienter la sonde de façon à ce que son antenne de 4 m de diamètre serve de bouclier.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   18/5/2017, 10:46

Chine : le succès de la mission Tianzhou ouvre la voie à la construction de sa station spatiale
3 mai 2017

Malgré une politique occidentale très restrictive, la Chine est parvenue à maîtriser toutes les technologies et le savoir-faire nécessaire pour échafauder une station spatiale. Avec des essais réussis de transfert de fret et d'avitaillement réalisés par Tianzhou, le pays est fin prêt pour débuter la construction de son complexe orbital. Le premier module sera lancé en 2019.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. La Chine a aujourd'hui les capacités pour débuter la construction
de sa station spatiale. À l'image, deux astronautes de l'ISS lors d'une sortie dans l'espace. Crédit : NASA

La Chine va pouvoir s'installer en orbite basse de façon durable pour y vivre et travailler. Il y a quelques jours, le véhicule de transport de fret a réussi une série d'essais, dont le ravitaillement et l'avitaillement du laboratoire Tiangong-2. Dans ce contexte d'une maîtrise croissante des technologies rendant possible un séjour de longue durée dans l'espace, le pays a officiellement annoncé qu'elle débutera la construction de sa station spatiale en 2019 (initialement 2018). À la différence des modules Tiangong 1 & 2, deux laboratoires automatiques adaptés à des séjours humains de courte durée, cette future station spatiale a pour vocation d'être occupée en permanence dès 2022.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   19/5/2017, 09:34

Epsilon Eridani : le système planétaire qui ressemble tant au nôtre
4 mai 2017

Le monde Epsilon Eridani, alias Ran, dixième étoile la plus proche de nous, arbore décidément de nombreux points communs avec notre Système solaire. De nouvelles observations renforcent l'hypothèse de la présence de deux anneaux. L'un, évoquant la ceinture d'astéroïdes, est bordé par une planète jovienne nommée Ægir, et l'autre, plus lointain, pourrait être délimité par une planète comparable à Neptune. Que nous cache encore cette jeune étoile ?


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Illustration réalisée à partir des observations du télescope spatial Spitzer en 2008.
Le système Epsilon Eridani est comparé avec le nôtre. Les indices supposaient alors la présence de deux anneaux
de débris autour de l’étoile. Epsilon Eridani b borderait l’anneau interne et une probable planète géante, comparable
à Neptune, démarquerait l’anneau externe. La configuration de ce jeune système rappelle en de nombreux points celle
de notre Système solaire. Crédit : Nasa, JPL, Caltech, R. Hurt (SSC)

Située à seulement 10,5 années-lumière, l'étoile Epsilon Eridani (eps Eri, ε Eridani ou ε Eri pour faire court) n'est pas une inconnue des amateurs de science-fiction. La dixième étoile la plus proche du Système solaire, visible dans la constellation australe de l'Éridan, est notamment le théâtre des péripéties de la série Babylon 5 et apparaît aussi dans Star Trek. Au cours des années 1960, elle est une des premières, avec Tau Ceti, à être épiée dans le cadre du fameux Seti, un programme de recherche de civilisations extraterrestres initié par Frank Drake.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   20/5/2017, 16:07

Bientôt un abri lunaire construit avec une imprimante 3D
5 mai 2017

Pour que les habitats de son futur village lunaire soient suffisamment sûrs, l'Agence spatiale européenne poursuit ses expérimentations sur la fabrication de briques sur place, à la surface de la Lune. De bons résultats viennent d'être obtenus avec une sorte d'impression 3D et une cuisson d'un simili-régolithe à l'aide d'un four solaire.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Illustration d’un futur village lunaire. Crédit : ESA, Foster&Partners

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   21/5/2017, 13:03

Non, le Boson de Higgs n’explique pas la masse du Soleil !
8 mai 2017

Vous pensez que le boson de Higgs explique la masse des corps dans l'univers, depuis les atomes jusqu'aux étoiles. C'est faux ! Vous pensez que vous nagez dans une mer de bosons de Higgs autour de vous. C'est faux. D'ailleurs, depuis 13,7 milliards d'années, les bosons de Higgs n'existent plus dans l'univers, si ce n'est de façon fugace... Vous n'y comprenez plus rien ? Voici de quoi vous éclairer avec des explications sur ce que l'on appelle le champ de Higgs et ses bosons.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Peter Higgs, l'un des physiciens à l'origine
du mécanisme de Brout-Englert-Higgs expliquant la masse des particules élémentaires.
Crédit : Peter Tuffy-The University of Edinburgh

Article publié le 11 juillet 2012

Il n'est pas facile d'expliquer vraiment ce qu'est le boson de Higgs et pourquoi il est si important pour les physiciens des particules élémentaires et même potentiellement pour les cosmologistes. Plusieurs images et analogies ont été proposées. Mais comme pour toutes les analogies, elles peuvent être trompeuses si on les prend au pied de la lettre. Examinons cela d'un peu plus près.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   22/5/2017, 09:13

Jupiter : la sonde Juno transmet des images et des données étonnantes
10 mai 2017

Des chercheurs de la mission Juno, autour de Jupiter, ont levé le voile sur les premiers résultats basés sur les quatre orbites accomplis en 300 jours. Ce qui a été observé et mesuré les a plutôt déroutés : la planète géante n'est pas aussi uniforme qu'ils le pensaient. Parallèlement à ces données, les images prises par la sonde nous régalent.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Superbe ! La lune volcanique Io projette son ombre sur la Grande tache rouge de Jupiter. Crédit : Nasa, JPL-Caltech, Liroma-52

Ces dernières semaines, nous avons beaucoup parlé des plongeons inédits de la sonde Cassini entre Saturne et ses anneaux, une série de passages qui sont réalisés dans le cadre du dernier volet de sa mission, le « Grand Final ». Mais il ne faut pas oublier, quasiment deux fois plus près de nous, à quelque 650 millions de km, la sonde Juno qui, régulièrement, passe au plus près de la planète géante.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   23/5/2017, 09:01

Ce cratère géant est-il lié à la plus grande extinction massive de tous les temps
11 mai 2017

Des chercheurs pensent avoir identifié un bassin d'impact large de 250 km au large des îles Malouines. Sa datation approximative le place à la fin du Paléozoïque, une période caractérisée par la Grande extinction du Permien-Trias. S'il venait à être confirmé que cette dépression est un cratère créé par un astéroïde, serait-il alors le responsable (ou le coresponsable) de la disparition de la plupart des êtres vivants sur Terre ?


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Sur cette carte des reliefs, on reconnaît en jaune les îles Malouines.
La dépression suspectée d’être un bassin d’impact est en rose. Crédit : National Centers for Environmental Information

Une équipe de géologues américains, argentins et paraguayens qui a enquêté sur une dépression circulaire ensevelie sous des sédiments au nord-ouest des îles Malouines, défend l'hypothèse qu'il s'agit là d'un bassin d'impact. L'un d'entre eux, le professeur Michael Rampino, de l'université de New York, fut le premier, en 1992, à s'intéresser à cette structure. Large d'environ 250 km, elle aurait été créée par un astéroïde tombé il y a entre 270 et 250 millions d'années. Cette période correspond à la fin du Paléozoïque, époque à laquelle survint la plus grande extinction massive connue : 75 % des animaux terrestres et 96 % de la vie marine furent anéantis.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   25/5/2017, 02:29

La Terre de nuit filmée en time-lapse par Thomas Pesquet
12 mai 2017

Dans cette vidéo en accéléré filmée par Thomas Pesquet, on file de l'Europe du nord à l'Asie centrale. Toute cette partie du Globe était alors plongée dans la nuit. Les villes brillent plus que les étoiles, dont on reconnaît les constellations, en arrière-plan au-dessus de la lueur verdâtre de l'atmosphère terrestre.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Dans cette vidéo en accéléré filmée par Thomas Pesquet, on file de l’Europe du nord
à l’Asie centrale. Toute cette partie du Globe était alors plongée dans la nuit. Les villes brillent plus que les étoiles,
dont on reconnaît les constellations, en arrière-plan au-dessus de la lueur verdâtre de l’atmosphère terrestre et, parfois,
les éclats de lumières émises par les éclairs d'un orage. Crédit : Futura Sciences

Arrivé à bord de la Station spatiale internationale le 19 novembre 2016, le Français Thomas Pesquet s'est distingué dès le début de son séjour pour ses clichés de la Terre très maîtrisés. Quasiment tous les jours, le spationaute nous régale avec des vues en haute résolution prises à 400 km d'altitude, de jour comme de nuit, nous montrant les diverses beautés de notre planète.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   26/5/2017, 13:14

Hubble aperçoit la lune autour de la troisième plus grande planète naine
18 mai 2017

La plupart des planètes naines ont maintenant des lunes connues.

Au-delà de l'orbite de Neptune se trouve une frontière glaciale, sombre, et vaste d'innombrables corps glacés laissés par la construction du Système solaire il y a 4,6 milliards d'années. Cette région, appelée la ceinture de Kuiper, avait été l'objet d'une l'hypothèse émise par l'astronome Gérard Kuiper en 1951. Mais il a fallu encore quatre décennies pour que les astronomes confirment son existence. Les plus gros corps sont appelées planètes naines, avec Pluton étant le plus grand membre. Pluton est si grand, en fait, qu'il a été découvert 60 ans avant que les autres mondes de Kuiper ne soient détectés. Les lunes autour des planètes naines sont insaisissables, toutefois. La lune de Pluton, Charon n'a pas été trouvée avant le milieu des années 1970.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : NASA, ESA, C. Kiss (Konkoly Observatory), and J. Stansberry (STScI)

Maintenant, les astronomes ont découvert une lune autour d'une autre planète naine en utilisant la puissance combinée de trois observatoires spatiaux, y compris des images d'archives du télescope spatial Hubble. Appelée 2007 OR10, c'est la troisième plus grande planète naine dans la ceinture de Kuiper. Avec la découverte de la lune, la plupart des planètes naines connues de la ceinture de Kuiper de plus de 965 kilomètres de large ont des compagnons. Ces corps donnent un aperçu de comment les lunes se forment dans le jeune Système solaire. En fait, il y a une opinion émergente selon laquelle les collisions entre les corps planétaires peuvent entraîner la formation de lunes. Sur la base des échantillons de roche lunaire de la mission Apollo de la NASA, les astronomes croient que seul le satelllite naturel de la Terre est né d'une collision avec un objet de la taille de Mars il y a 4,4 milliards d'années.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   27/5/2017, 18:35

Une nouvelle piste pour prédire les éruptions solaires ?
19 mai 2017

Discipline émergente, la météorologie de l'espace porte l'ambition de prédire efficacement les éruptions solaires pour mieux se prémunir de leurs perturbations. Une équipe internationale dirigée par un chercheur français du Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique, LESIA (Observatoire de Paris / CNRS / Université Paris Diderot / UPMC), travaillant sur des modélisations numériques 3D, a mis en évidence un facteur capable de détecter à l'avance un événement éruptif. Ce facteur est associé à l'hélicité magnétique, qui représente le degré de torsion et d'entortillement du champ magnétique. Cette étude est publiée dans le journal Astronomy and Astrophysics du 17 mai 2017.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Vue artistique d'une éruption solaire et du champ magnétique torsadé
qui emporte la matière solaire éjectée. Crédit : G.Valori, M. Berger & NASA SDO

La météorologie de l'espace vise entre autre à prévoir ces éruptions solaires, comme les services météorologiques prévoient un orage sur Terre. A la recherche d'un paramètre « prédicteur », les astrophysiciens ont basé leurs travaux sur des simulations numériques 3D, qui reproduisent par ordinateur l'apparition du champ magnétique dans l'atmosphère du Soleil ainsi que la formation des taches solaires, sièges des éruptions. Les chercheurs ont testé différentes simulations paramétriques et analysé l'évolution de l'énergie et de l'hélicité magnétique, une grandeur qui mesure le niveau d'entortillement et de torsion du champ magnétique.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   28/5/2017, 21:39

L'effondrement de l'étoile donne naissance à un trou noir
25 mai 2017

L'étoile mourante massive s'éteint avec un gémissement au lieu d'un Bang.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
N6946-BH1 Failed Supernova (Artist's Illustration). Crédit : ASA, ESA, and C. Kochanek (OSU)

Chaque seconde une étoile quelque part dans l'Univers explose en tant que supernova. Mais des étoiles super massives s'éteignent avec un gémissement au lieu d'un Bang. Quand elles le font, elles peuvent s'effondrer sous l'attirance écrasante de la gravité et disparaître hors de la vue, pour laisser seulement derrière un trou noir. L'étoile maudite, nommée N6946-BH1, était 25 fois plus massive que notre Soleil. Elle a commencé à s'illuminer faiblement en 2009. Mais, en 2015, elle semblait s'être éclipsée de l'existence. Par un processus minutieux d'élimination, basé sur les observations du Large Binocular Telescope et des télescopes spatiaux Hubble et Spitzer, les chercheurs ont finalement conclu que l'étoile devait être devenue un trou noir. C'est peut-être le destin d'étoiles extrêmement massives dans l'Univers.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   29/5/2017, 18:50

Le satellite Sentinel 1A a été touché par un débris
16 mai 2017

Le 23 août 2016, le satellite Sentinel 1A déviait mystérieusement de sa trajectoire et sa production d'électricité chutait drastiquement. L'ESA a terminé son enquête, après avoir repéré un trou dans un panneau solaire grâce à des caméras embarquées : c'est bien un impact. La minutieuse reconstitution de cet évènement a permis de désigner un coupable : un minuscule débris d'engin spatial, trop petit pour être détecté par le réseau de surveillance américain, et qui a percuté Sentinel 1A à 11 km/s.s


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Reconstitution au sol de l'impact sur le panneau solaire de Sentinel 1A
qui permet de se faire une idée assez précise des dommages. Crédit : ESA

Sentinel 1A était-il destiné à être percuté par un débris ? Seulement quelques jours après son lancement, en avril 2014, le satellite a évité de peu une collision avec Acrimsat (un satellite de la Nasa devenu incontrôlable). Deux ans plus tard, en août 2016, un débris indétectable percutait le satellite.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   30/5/2017, 18:22

Trois quasars à la croissance ultrarapide défient les cosmologistes
16 mai 2017

Trois quasars observés tels qu'ils étaient il y a environ 13 milliards d'années ne se seraient allumés que 100.000 ans auparavant. Gorgés d'environ un milliard de masses solaires, leur jeunesse n'est que difficilement compréhensible dans le cadre des modèles proposés pour expliquer l'origine de ces trous noirs supermassifs.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Plus la taille d'une bulle de matière ionisée entourant un trou noir est grande,
moins le rayonnement issu de la matière accrétée et chauffée par le trou noir est absorbé dans une partie de son spectre.
Plus l'allumage d'un quasar est ancien, plus la taille de la bulle est grande. C'est ce qu'illustre le schéma ci-dessus avec
la bulle de matière (proximity zone) entourant un quasar. En vert, la bulle est ancienne, en jaune, elle est jeune.
Les deux spectres obtenus dans ces deux cas sont représentés en bas et indiquent l'intensité lumineuse (brightness)
en fonction de la longueur d'onde (wavelength). Crédit : A. C. Eilers & J. Neidel, MPIA

Il y a plus de cinquante ans, la technique des occultations a permis de déterminer la contrepartie optique d'une source radio puissante, 3C 273. Lorsque Maarten Schmidt, un astronome néerlandais, a ensuite fait son analyse spectrale, il découvrit avec stupéfaction des lignes d'émissions de l'hydrogène fortement décalées vers le rouge. Or 3C 273 apparaissait dans le visible comme une étoile tandis que ce résultat impliquait qu'il se situait bien au-delà de la Voie lactée, à une distance cosmologique. Pour être visible d'aussi loin, l'objet devait donc être d'une luminosité prodigieuse. D'autres quasi-stellar radio sources, des quasars selon la dénomination proposée en 1964 par l'astrophysicien d'origine chinoise Hong-Yee Chiu, n'allaient pas tarder à être découverts. On en connaît aujourd'hui plus de 200.000.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   31/5/2017, 11:42

La Terre a été frappée par les pluies radioactives d’une supernova… et c’est plutôt rassurant
18 mai 2017

Il y a environ 2,6 millions d'années, une étoile a explosé en supernova dans notre voisinage. Les preuves s'accumulent. Pour les chercheurs qui ont mené l'enquête, elle se situait deux fois plus près de la Terre qu'on ne le pensait : à 150 années-lumière et non 300. Or, l'évènement n'a pas provoqué d'extinction massive, même s'il a pu avoir de lourdes conséquences sur les êtres vivants. Conclusion : notre planète semble mieux protégée que prévu par rapport des explosions d'étoiles...


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Image composite de la nébuleuse du Crabe, qui n’est autre que les restes
incandescents de la supernova qui a explosé en 1054. Crédit : Nasa, ESA, J. DePasquale (STScI)

Voici un an, des chercheurs inféraient dans une étude publiée dans Nature et présentée dans l'article en bas de celui-ci que les excès d'isotopes radioactifs du fer (60Fe) trouvés dans des carottes réalisées dans d'anciens fonds marins ont pour origine des supernovæ. La plus récente qui ait laissé des traces pourrait s'être produite il y a environ 2,6 millions d'années.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   1/6/2017, 09:23

Eruptions solaires : il sera bientôt possible de les prédire
19 mai 2017

Bien que surveillée en permanence, l'activité du Soleil reste encore très difficile à prévoir. Ce n'est pas faute d'essayer. Mais la science avance. À force de persévérance, une équipe internationale dirigée par Étienne Pariat, chargé de recherche au CNRS et travaillant à l'Observatoire de Paris, a peut-être mis en évidence un facteur capable de détecter à l'avance un événement éruptif.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Cette vue d’artiste montre les échanges entre le Soleil et la Terre.
Une éruption solaire peut venir perturber le champ magnétique terrestre. Crédit : CNRS

L'activité du Soleil est un réel sujet de préoccupation au sein des agences spatiales. Il faut savoir que les éruptions solaires et les sursauts d'activité peuvent induire sur Terre des « perturbations majeures comme des interférences dans les télécommunications ou la mise hors service des réseaux électriques dans des régions entières du globe », nous explique Étienne Pariat, chargé de recherche au CNRS et coordinateur du Pôle de physique solaire à l'Observatoire de Paris. « La grande coupure de courant au Québec de 1989 est l'archétype des conséquences néfastes de l'activité solaire sur l'activité humaine. »

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   2/6/2017, 09:56

Mars se serait formé au sein de la ceinture d’astéroïdes
18 mai 2017

Nos idées sur l'origine de Mars évoluent rapidement depuis quelque temps. Certains chercheurs pensent maintenant que la Planète rouge se serait formée plus loin du Soleil qu'on ne le pensait et qu'elle aurait migré depuis la Ceinture d'astéroïdes en moins de 120 millions d'années.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Un survol rapproché de Vesta recréé à
l’ordinateur à partir des images prises par Dawn. Le pôle sud de l’astéroïde géant
révèle des falaises de plusieurs kilomètres de hauteur, de profondes rainures, et des
cratères. Les conditions de formation de ce paysage sauvage ne sont pas encore claires
pour les scientifiques de la mission Dawn. Les collisions avec d’autres astéroïdes
peuvent avoir joué un rôle ainsi que des processus internes au tout début de son histoire.
Les images sont prises depuis une altitude de 2.700 km et ont une résolution de 260m/pixel.
Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en
bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur
l’écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ».
Choisissez « Français ». Crédit : Nasa, JPL-Caltech, Ucla, MPS, DLR, IDA, YouTube

Si les scénarios cosmogoniques pour l'origine du Système solaire ont fait des bonds de géants au cours du dernier tiers du XXe siècle, sous l'influence de l'ère spatiale et des progrès de la cosmochimie, il serait faux de croire que nous comprenons et connaissons bien l'histoire de la formation des planètes. Les chercheurs sont toujours en train d'utiliser les techniques de la mécanique céleste en construisant de savantes simulations numériques sur ordinateur pour en percer les secrets.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   3/6/2017, 11:08

SDO de la NASA voit l'éclipse partielle dans l'espace
31 mai 2017

Le 25 mai 2017, Solar Dynamics Observatory de la NASA, ou SDO, a vu une éclipse solaire partielle dans l'espace lorsqu'il a capturé la Lune qui passait devant le Soleil. Le transit lunaire a duré près d'une heure, entre 18h24 UTC et 19h17 UTC, la Lune couvrant environ 89 pour cent du Soleil au sommet de son passage devant le disque solaire. L'horizon net de la Lune peut être vu de cette vue car la Lune n'a pas d'atmosphère pour déformer la lumière du Soleil.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : NASA’s Goddard Space Flight Center/SDO/Joy Ng, producer

Pour voir l'intégralité de l'article en anglais : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   4/6/2017, 10:36

Lumière de «halos» à haute teneur en silice sur l'humide Mars antique
31 mai 2017

les pâles «halos» autour des fractures dans le substrat rocheux analysé par le rover Curiosity de Mars de la NASA contiennent de la silice en grande quantité, indiquant que l'ancienne Mars a eu de l'eau liquide pendant une longue période.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : NASA/JPL-Caltech

Pour voir l'intégralité de l'article en anglais : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   5/6/2017, 15:37

Nouveau flash d'impact vu sur Jupiter
31 mai 2017

Le 26 mai, les astronomes amateurs ont enregistré un rare flash d'impact dans la région polaire nord de Jupiter.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Crédit : Thomas Riessler / processing by Marc Delcroix

Pour voir l'intégralité de l'article en anglais : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17205
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   6/6/2017, 10:25

Cassini trouve que la lune de Saturne peut avoir basculé
31 mai 2017

La lune glacée portant un océan de Saturne, Encelade, peut s'être inclinée dans le lointain passé, selon des recherches récentes de la mission Cassini de la NASA. Les chercheurs de la mission ont constaté que l'axe de rotation de la lune - la ligne traversant les pôles nord et sud - s'est réorienté, peut-être en raison d'une collision avec un corps plus petit, tel un astéroïde. En examinant les caractéristiques de la lune, l'équipe a montré qu'Encelade semble avoir basculé loin de son axe d'origine d'environ 55 degrés.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : NASA/JPL/Space Science Institute

Pour voir l'intégralité de l'article en anglais : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)

_________________

denis
IMAGE DU JOUR : Vues de Saturne par Cassini
ACTUALITÉS SPATIALES : Le VST capture un magnifique 3 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités spatiales (mai)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités spatiales (mai)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: Horizon des évènements-
Sauter vers: