ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)


Echanges et Partages entre passionnés et curieux de l'astronomie
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités spatiales (juin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   30/6/2017, 16:21

Mars : Curiosity révèle une étonnante diversité d’environnements
14 juin 2017

Grâce à Curiosity, qui se promène dans le cratère Gale, les scientifiques brossent un portrait toujours plus riche et vivant du passé de Mars. Un passé où, visiblement, la planète bénéficiait d'un climat plus doux et humide, compatible avec une vie microbienne. De nouvelles analyses montrent une diversité d'environnements inattendue dans cette région qui fut autrefois un lac.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Les différents points examinés par Curiosity sur l’affleurement rocheux
de Pahrump Hills. Les pois bleus marquent les endroits où le rover a procédé à un forage. Crédit : Mars One

Les paysages qu'arpente Curiosity ne sont pas sans rappeler les régions les plus arides sur Terre. Là-bas, c'est un grand désert caressé par des vents qui recouvre la Planète rouge. Ses reliefs, néanmoins, gardent la mémoire d'une époque très ancienne plus faste, plus humide... Mais avec l'érosion de son atmosphère par le vent solaire, Mars s'est progressivement asséchée, et a ainsi abandonné toute chance de devenir une planète habitable, du moins durablement...

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   1/7/2017, 09:56

Matière noire : une simulation géante de l’Univers pour percer ses secrets
14 juin 2017

Pour interpréter au mieux les observations du futur satellite Euclid, de l'ESA, et percer les secrets de la matière et de l'énergie noires, des simulations numériques de la formation des galaxies sont nécessaires. L'une d'elles vient de battre le record de taille en simulant l'évolution de l'univers observable depuis les âges sombres.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Où en est la recherche sur la matière noire
et l’énergie sombre ? Cette composante de l’univers jusqu’à présent invisible
pourrait bien être mise à nu au cours de cette année, comme vous pourrez
le découvrir durant cette vidéo.  Crédit : ESA, Euronews

En 2020, le satellite Euclid, de l'ESA, devrait s'élancer vers les étoiles, plus précisément vers sa destination, le point de Lagrange L2, où l'ont précédé il y a quelques années ses cousins européens, Herschel et Planck. L'objectif principal d'Euclid est d'aider l'humanité à percer les secrets de la matière noire et de l'énergie noire. Pour cela, il mesurera les décalages spectraux d'un grand nombre de galaxies ainsi que les effets de lentille gravitationnelle faible (Weak gravitational Lensing, ou WL en anglais) qui affectent leur image, c'est-à-dire la déformation causée par le champ de gravité des distributions de matière. Euclid devrait aussi avoir accès aux fameuses oscillations acoustiques baryoniques (Baryonic Acoustic Oscillations, ou BAO en anglais).

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   2/7/2017, 11:24

Jupiter est la planète la plus vieille du système solaire
15 juin 2017

Non seulement Jupiter est la plus grosse planète du Système solaire, mais elle est aussi la plus âgée. Les astronomes s'en doutaient, mais cette fois, une étude parvient à mieux préciser la période où elle est née. Comment ont-ils fait ? Ils ont interrogé des météorites...


Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Illustration du disque de gaz entourant une jeune étoile comparable au Soleil. Notre Système solaire devait y ressembler
il y a 4,6 milliards d’années. Les planètes, Jupiter en tête, sont sur le point d’émerger. Crédit : Nasa, JPL-Caltech, T. Pyle

Jupiter, que tout le monde connaît comme la planète la plus grande et la plus massive du Système solaire, fut aussi le premier-né d'une fratrie comptant au total huit planètes connues (peut-être neuf, si l'hypothétique Planète X existe...). Les astronomes, à travers leurs modélisations de l'aube du Soleil et de tout ce qui l'entoure, s'en doutaient depuis quelque temps, mais, à présent, une étude publiée dans les Pnas (Proceedings of the National Academy of Sciences) vient renforcer l'hypothèse que Jupiter a bien été la toute première à s'être formée.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   3/7/2017, 12:30

Notre Soleil serait né avec un frère jumeau
15 juin 2017

En se basant sur des statistiques des couples de jeunes étoiles observés dans des pouponnières comme le nuage moléculaire de Persée, deux astrophysiciens sont arrivés à une conclusion étonnante. Toutes les étoiles de masses comparables à celle du Soleil naîtraient par paire avant, parfois, de se séparer. Notre Soleil aurait donc eu un frère jumeau pendant quelques millions d'années.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Le Système solaire s’est formé à partir
d’un nuage moléculaire riche en poussières s’effondrant sous sa propre gravité.
C’est ainsi qu’est né le Soleil, entouré d’un disque protoplanétaire.
Crédit : Groupe ECP, www.dubigbangauvivant.com, Youtube

C'est à la fin du XVIIIe siècle qu'ont été découvertes les premières étoiles doubles. Grâce aux travaux de William Herschel à qui l'on doit d'ailleurs le terme d'étoile binaire. Les deux termes ne sont pas synonymes pourtant, même si on les emploie souvent sans faire la différence. Une étoile binaire est un vrai couple d'étoiles liées par la gravitation, alors qu'une étoile double peut très bien n'être qu'une association fortuite de deux étoiles sur la voûte céleste. Ainsi, l'un des cas les plus emblématiques est Alcor et Mizar, observé au XVIIe siècle par Giovanni Battista Riccioli, astronome et jésuite italien à l'origine de la nomenclature de la face visible de la Lune. Toutefois, les progrès de l'astrophysique ont établi que les deux étoiles sont très probablement binaires (en fait sextuple).

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   4/7/2017, 10:34

Conquête de Mars : Elon Musk livre les détails de son ambitieux projet de colonisation
16 juin 2017

Elon Musk, qui veut toujours coloniser Mars, vient de publier les détails de son ambitieux programme. Pas question de réserver ces voyages aux plus riches, affirme-t-il : grâce à ses lanceurs et navettes réutilisables, le milliardaire promet un trajet à tarif abordable. L'objectif à terme est une colonie d'un million d'habitants. Voire plus.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Mars, vue de la cabine de pilotage d’une navette de SpaceX. Bientôt une réalité ? Crédit : SpaceX

Si vous avez envie de changer de planète au cours des prochaines décennies, vous en aurez peut-être l'occasion, grâce à l'ambitieux projet de colonisation de Mars d'Elon Musk. En effet, le programme que le milliardaire est en train de mettre en place avec son entreprise SpaceX propose que le voyage vers notre voisine la Planète rouge ne coûte au colon qu'environ 200.000 dollars (environ 180.000 euros), contre 10 milliards de dollars avec les moyens actuels... Soit le prix d'une maison, explique-t-il. Si tout va bien, les premiers vaisseaux habités pourraient décoller dans 10 ans.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   5/7/2017, 11:47

Un ver redescend de l’ISS avec deux têtes : un mystère scientifique
19 juin 2017

Des vers planaires, connus pour leurs capacités de régénérescence, sont allés faire un petit tour dans l'espace à bord de la Station spatiale. Ils sont partis dans des tubes scellés avec des conditions variables, certains étant amputés, d'autres non. À leur retour, leur comportement avait changé et l'un d'entre eux est devenu bicéphale (avec deux têtes).


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Ce ver planaire, qui a été coupé en deux avant son départ pour la Station spatiale,
est revenu avec une deuxième tête. Crédit : Michael Levin, université de Tufts

Un groupe de vers planaires (Dugesia japonica) envoyé à bord de la Station spatiale internationale(ISS) début 2015, pour un séjour de cinq semaines, est revenu de l'espace avec des changements de comportements et des différences par rapport à un autre groupe resté sur Terre. La plus remarquable et spectaculaire est celle concernant un ver préalablement amputé redescendu avec deux têtes.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   6/7/2017, 09:01

Kepler découvre plus de 200 nouvelles exoplanètes dont 10 habitables
20 juin 2017

La Nasa vient d'annoncer la découverte de 219 nouvelles exoplanètes potentielles. Ces candidates ont été identifiées avec le satellite Kepler durant les quatre premières années de sa mission. Dix d'entre elles affichent des tailles proches de celle de la Terre et sont situées dans les zones habitables de leur étoile !


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Plus de la moitié des petites planètes épinglées par Kepler ont des tailles
qui se rapprochent de celle de Neptune. Crédit : Nasa, JPL-Caltech

La Nasa a présenté hier, lors d'une conférence de presse, « le catalogue le plus complet et détaillé » de planètes découvertes au-delà de notre Système solaire par Kepler lors de sa mission initiale, de 2009 à 2013. Au cours de cette période, le satellite traquait les éventuelles baisses de luminosité de quelque 150.000 étoiles de notre galaxie, en direction de la constellation du Cygne, afin d'épingler des exoplanètes lors de leur transit (c'est-à-dire leur passage devant l'étoile).

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   7/7/2017, 11:13

Ondes gravitationnelles : la mission eLisa entre dans une nouvelle phase
21 juin 2017

C'est fait, l'ESA vient de confirmer son intérêt pour la mission eLisa, anciennement appelée Lisa. Celle-ci consiste à mettre en orbite un équivalent du détecteur d'ondes gravitationnelles aLigo sous forme de trois satellites déployés en formation triangulaire. Leurs distances relatives seront mesurées avec des faisceaux lasers. Malgré tout, le projet n'est pas encore adopté, ce qui veut dire que leur construction n'est pas encore acceptée.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Courte présentation de la mission eLisa,
anciennement appelée Lisa. Il s'agit d'étudier les émissions d'ondes gravitationnelles
produites par des systèmes binaires comme celui formé par une naine blanche
accrétant de la matière, le Big Bang lui-même et surtout les trous noirs.
Pour plus de détails sur le fonctionnement d'eLisa, visionnez l'épisode 3
de Gravity Ink. Crédit : LISA Mission, Youtube

L'ESA vient de faire savoir dans un communiqué qu'elle continuait à soutenir les études préparatoires menant à la construction des trois satellites du projet eLisa (Evolved Laser Interferometer Space Antenna). Sa mission dans l'espace devrait débuter à l'horizon des années 2030. Rappelons que ce projet de détections des ondes gravitationnelles dans une bande de fréquences qui est inaccessible aux détecteurs sur Terre comme aLigo, Virgo et Kagra, devait s'appeler à l'origine Lisa et être développé conjointement avec la Nasa.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)


Dernière édition par RIGEL le 8/7/2017, 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BGI
Membre
Membre
avatar

Masculin Messages : 3887
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 70
Localisation : Léognan
Emploi/loisirs : Retraité/variés
Humeur : No more pain(t)

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   7/7/2017, 14:17

C'est pas nouveau, nous aussi aux RAAGSO, on a notre aligot Wink Wink Désolé ... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   8/7/2017, 10:45

Un ingrédient de la vie découvert autour de jeunes étoiles
22 juin 2017

Depuis des décennies, des molécules prébiotiques pouvant servir directement comme briques de la vie ont plusieurs fois été découvertes dans l'espace grâce à la radioastronomie. Pour la première fois, Alma vient de débusquer de l'isocyanate de méthyle autour de protoétoiles de type solaire.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Alma a observé des étoiles au tout premier
stade de leur existence et découvert des traces d’isocyanate de méthyle (un élément
chimique nécessaire à la vie). Il s’agit de la toute première détection de cette molécule
prébiotique à proximité de protoétoiles de type solaire, semblables à celle à partir
de laquelle notre Système solaire a évolué. Cette découverte pourrait permettre aux
astronomes de mieux comprendre les conditions d’émergence de la vie sur Terre.
Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc
en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître.
Cliquez ensuite sur l’écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin
sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». Crédit : ESO

Le satellite infrarouge Iras (Infrared Astronomical Satellite) a été lancé le 25 janvier 1983. Durant 10 mois, il a fonctionné sur une orbite héliosynchrone avec pour objectif de réaliser une carte complète du ciel dans les bandes infrarouges à 12, 25, 60 et 100 µm. Il a ainsi pu découvrir environ 500.000 sources, de même que l'étoile Véga est entourée d'un disque de poussières.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   9/7/2017, 16:50

Nuit lumineuse : le mystère enfin résolu
23 juin 2017

Il arrive que certaines nuits, le ciel, plus précisément, l'atmosphère s'illumine de manière anormale. À tel point que certains racontent qu'il peut être possible de lire son journal sans allumer de lampe. Grâce à des données satellites, des chercheurs tentent aujourd'hui d'expliquer ce phénomène qui intrigue scientifiques et philosophes depuis des siècles.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Sur cette image, différentes couches de lueurs de l’air telles qu’elles peuvent être
observées depuis la Station spatiale internationale. Le rectangle correspond à la partie mesurée par une seule image de
Windii, le satellite dont les chercheurs canadiens ont exploité les données pour arriver à leurs conclusions. Crédit : Nasa

Au cours de l'histoire, les récits relatant de mystérieuses « nuits lumineuses » — encore appelées « soleil nocturne » en lien avec l'impression que donne le phénomène d'une lumière du jour qui apparaît en pleine nuit — ne manquent pas. Et ce malgré la relative rareté de l'évènement. Aujourd'hui, ces clartés nocturnes ne peuvent plus guère être observées par le grand public. La faute à la généralisation de la pollution lumineuse.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   10/7/2017, 18:24

La Voie Lactée serait dans un vide cosmique
23 juin 2017

La Voie lactée et d'autres galaxies et amas de galaxies dans son voisinage feraient en réalité partie d'une région moins dense en matière que la moyenne de l'univers observable. Ce vide cosmique, comme on l'appelle, expliquerait pourquoi deux méthodes de mesures différentes de la vitesse d'expansion du cosmos ne s'accordent pas très bien.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Sur cette image provenant d’une des meilleures simulations de la formation des
grandes structures de l’univers, des filaments de matière noire contenant des superamas de galaxies apparaissent
clairement. On note aussi la présence de grands vides que l’on appelle parfois des vides cosmiques (cosmic voids).
La barre blanche indique l’échelle des distances en mégaparsecs corrigée par le facteur h lié à la constante de Hubble.
On estime que h est compris entre 0,65 et 0,70, la meilleure estimation en 2014 étant de 0,68.
Crédit : Max Planck Institute for Astrophysics, Millennium Simulation Project

Depuis quelques décennies, les astrophysiciens sont en train de réaliser une cartographie de plus en plus précise de l'univers observable en plongeant leur regard sans cesse plus profond dans le cosmos, que ce soit avec des radiotélescopes quand ils cherchent à repérer les quasars, ou avec des télescopes opérants dans le visible comme c'est le cas avec des campagnes d'observations aussi célèbres que celle du Sloan Digital Sky Survey (SDSS).

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   11/7/2017, 09:12

Supernovae : le souffle des neutrinos serait bien à l’origine de centaines de SN II
26 juin 2017

Les supernovae de type SN II sont des explosions d'étoiles massives dont le cœur s'effondre lorsque le carburant thermonucléaire est épuisé. Des observations du reste de la supernova de Cassiopée A semblent confirmer les simulations numériques : ce type de supernovae serait dû à l'émission d'un intense flux de neutrinos qui soufflerait brutalement les couches externes de l'étoile.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Des images de ce qui se passe
probablement dans certaines étoiles avant qu'elles n'explosent pour donner
des supernovae SN II. Il s'agit de simulations numériques.
Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc
en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite
sur l’écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire
automatiquement ». Choisissez « Français ». Crédit : NASA, JPL, YouTube

Les explosions d'étoiles intriguent les astronomes, surtout les astrophysiciens, au moins depuis les temps héroïques des « bâtisseurs du ciel » (notamment Tycho Brahe et Johannes Kepler). Ils ignoraient tout de ce qu'étaient ces nouvelles étoiles, ces stellae novae brusquement apparues sur la voûte céleste. Il faudra attendre le XXe siècle pour que l'Homme fasse la distinction entre nova et supernova d'une part, puis entre supernova de type SN II et supernova de type SN Ia d'autre part, d'abord d'un point de vue observationnel puis théorique.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   12/7/2017, 09:06

Hubble découvre une galaxie morte trop tôt et qui défie l’astrophysique
28 juin 2017

Les galaxies en forme de disque sont connues pour être des lieux de formation d'étoiles au contraire des galaxies elliptiques dominées par une population d'étoiles âgées et dont les réserves de gaz sont épuisées. Pourtant, au grand étonnement des astronomes, une jeune galaxie en forme de disque a un contenu similaire à celui d'une vieille galaxie elliptique. Une observation réalisée par Hubble qui ne cadre pas avec les modèles astrophysiques classiques de l'évolution des galaxies.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Image de l'amas massif de galaxies jouant l'effet d'un télescope naturel.
La galaxie distante "morte", de couleur rouge, est encadrée par un rectangle.
Crédit : Nasa, ESA, S. Toft (University of Copenhagen), M. Postman (STScI), the CLASH team, Insu

Il y a un peu moins d'un siècle, Edwin Hubble et quelques-uns de ses collègues nous ont ouvert les portes d'un nouveau territoire, celui du royaume des nébuleuses. Nous avons fait des progrès très significatifs dans son exploration mais force est de constater que le monde des galaxies et des amas de galaxies contient encore bien des zones d'ombres. À commencer par celles qui sont du ressort des énigmes de la matière noire et de l'énergie noire.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   13/7/2017, 09:50

Deux trous noirs supermassifs dansent l’un autour de l’autre
30 juin 2017

Dans le catalogue des radioastronomes, 0402+379 est une radiogalaxie qui semble posséder deux cœurs. Ce sont deux trous noirs supermassifs et les observations semblent bien montrer qu'ils sont en orbite l'un autour de l'autre.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : Joshua Valenzuela, UNM
Vue d’artiste de deux trous noirs supermassifs très rapprochés et en orbite l’un autour de l’autre.

La découverte des étoiles binaires a permis de tester la loi de la gravitation de Newton en dehors du Système solaire et, longtemps, les mouvements des étoiles de la Voie lactée et dans les autres galaxies sont eux aussi apparus conformes aux équations du fondateur de la physique classique. Ces faits ont fortement contribué à l'idée de lois universelles. Aujourd'hui, les physiciens ont des doutes, comme le prouve le développement de la théorie Mond. La théorie de la relativité générale a aussi remplacé celle de Newton, en renouvelant au passage également le concept de trou noir, déjà entrevu par Michell et Laplace à la fin du XVIIIe siècle.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   14/7/2017, 16:51

La NASA crée d’étranges nuages colorés
30 juin 2017

Depuis un mois, la Nasa patientait pour que l'expérience se réalise. Enfin, dans la nuit du 29 juin, quelques minutes après le lancement d'une fusée-sonde depuis la Virginie, des taches bleues, vertes et rouges sont apparues dans le ciel... Mais, au fait, pourquoi créer ces nuages artificiels ?


Cliquez sur l'image pour voir le film. Vidéo en accéléré de la formation
et dispersion des nuages artificiels créés par la Nasa.  
Crédit : Nasa, Wallops Range Optical Systems Group

Nombre d'habitants de la côte Est des États-Unis qui étaient sortis dans la nuit du 29 juin pour prendre l'air ont pu être surpris par des éclaboussures éthérées et colorées (bleues, vertes et rouges) apparues dans le ciel. S'agissait-il d'une œuvre d'art ?, du feu d'artifice du 4 juillet qui était avancé ? ou d'un Ovni ? Rien de tout cela. En réalité, la Nasa réalisait une expérience depuis son centre spatial de Wallops en Virginie.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   15/7/2017, 10:59

Journée mondiale des astéroïdes : que peuvent-ils nous révéler ?
30 juin 2017

Pour la Journée internationale des astéroïdes, l'astrophysicien Francis Rocard parle de ces corps célestes qui nous intriguent, nous attirent et parfois nous inquiètent. Des centaines de milliers d'astéroïdes qui sont autant de mines d'informations sur la naissance des planètes et aussi, pour certains, de nouvelles mines à exploiter.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Illustration d'un géocroiseur ou NEO, Near Earth Object. Crédit : ESA, P.

En 2013, les habitants de Tcheliabinsk, dans l'Oural (Russie), se sont fait une belle frayeur lorsqu'un astéroïde de 16 mètres a explosé à basse altitude, causant de gros dégâts. Pour impressionnant qu'il soit, cet évènement est heureusement peu fréquent. En effet, « chaque année, la masse équivalente d'astéroïdes qui tombe sur Terre se chiffre en tonnes mais, le plus souvent, ce sont des objets de petite taille qui se pulvérisent en entrant dans l'atmosphère sans dommages », précise Francis Rocard, responsable des programmes d'exploration du Système solaire au CNES.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités spatiales (juin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: La Taverne des étoiles-
Sauter vers: