ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)


Echanges et Partages entre passionnés et curieux de l'astronomie
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités spatiales (juillet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Actualités spatiales (juillet)   16/7/2017, 18:31

Une magnifique spirale dotée d’un cœur actif
5 juillet 2017

Le Very Large Telescope (VLT) de l'ESO a capturé une magnifique vue de face de la galaxie spirale barrée Messier 77. Cette image rend fidèlement compte de la beauté de cette galaxie : elle montre en effet ses bras spiraux soulignés de filaments de poussière. Toutefois, elle échoue à mettre en évidence le caractère turbulent de Messier 77.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. La magnifique galaxie Messier 77. Crédit : ESO

En apparence, cette magnifique galaxie spirale semble tranquille. En réalité, Messier 77 (par ailleurs cataloguée NGC 1068) est l'une des galaxies actives les plus proches de la Voie Lactée – en d'autres termes, elle appartient à cette catégorie d'objets parmi les plus énergétiques et les plus spectaculaires de l'Univers. Leurs noyaux sont bien souvent suffisamment brillants pour masquer le reste de la galaxie. Les galaxies actives figurent parmi les objets les plus lumineux de l'Univers. En outre, ils émettent des rayonnements à la plupart, si ce n'est la totalité, des longueurs d'onde comprises entre les rayons gamma et les ondes radio en passant par les rayons X et les micro-ondes. Messier 77 est également référencé parmi les galaxies de Seyfert de Type II, qui présentent la particularité d'émettre un rayonnement particulièrement intense dans le domaine infrarouge.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juillet)   17/7/2017, 12:36

Hubble a poussé au-delà des limites pour repérer
des groupes de nouvelles étoiles dans la galaxie lointaine

6  juillet 2017

La lentille gravitationnelle aide à révéler des "feux d'artifice" dans le début de l'Univers.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : NASA, ESA, and T. Johnson (University of Michigan)

Quand l'Univers était jeune, les étoiles se formaient à un rythme beaucoup plus élevé qu'aujourd'hui. En scrutant à travers des milliards d'années-lumière de l'espace, Hubble peut étudier cette époque précoce. Mais à de telles distances, les galaxies rétrécissent les taches qui cachent les détails clés. Les astronomes ont démêlé ces détails dans une galaxie lointaine en combinant la vision nette de Hubble avec la puissance grossissante naturelle d'une lentille gravitationnelle. Le résultat est une image 10 fois meilleure que ce que Hubble pouvait réaliser seul, montrant des amas denses de brillantes et jeunes étoiles qui ressemblent à des feux d'artifice cosmiques.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juillet)   18/7/2017, 12:02

Première découverte d’une exoplanète pour Sphère
7 juillet 2017

Installé depuis 2014 sur le Très grand télescope (VLT) de l'ESO au Chili, l'instrument européen Sphère vient d'obtenir pour la première fois le cliché d'une exoplanète grâce à des méthodes de détection directe. A ce jour, seule une poignée d'exoplanètes a pu être observée de manière directe sur les 3600 qui ont été détectées depuis 1995. D'une masse de 6 à 12 fois celle de Jupiter, HIP65426b est une planète jeune et massive qui orbite autour d'une étoile brillante à rotation rapide, située dans l'association d'étoiles du Scorpion-Centaure. Cette découverte soulève de nouvelles interrogations sur la formation des systèmes extrasolaires. Réalisée par une équipe internationale comprenant des chercheurs de l'Institut de planétologie et astrophysique de Grenoble (CNRS/Université Grenoble Alpes), du Laboratoire d'astrophysique de Marseille (CNRS/Aix-Marseille Université), du Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique (Observatoire de Paris/CNRS/Université Pierre et Marie Curie/Université Paris Diderot), du laboratoire Lagrange (Observatoire de la Côte d'Azur/CNRS/Université Nice-Sophia Antipolis), du Centre de recherche astrophysique de Lyon (Université Claude Bernard Lyon 1/ENS Lyon/CNRS) et de l'Onera, elle paraîtra prochainement dans la revue Astronomy & Astrophysics.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Cette image obtenue dans le domaine infrarouge proche montre l'exoplanète qui
orbite autour de l'étoile HIP65426 dans l'association stellaire du Scorpion-Centaure. La lumière de l'étoile centrale
a été masquée par un coronographe. L'exoplanète découverte a une masse comprise entre 6 et 12 fois celle de Jupiter et
se situe à une distance égale à 3 fois celle de Neptune autour du Soleil. Crédit : ESO/SPHERE Consortium/G. Chauvin et al.

HIP65426b est la première exoplanète découverte par l'instrument Sphère. Située à 385 années-lumière du Système solaire, dans l'association stellaire du Scorpion-Centaure âgée de 10 à 17 millions d'années, cette géante gazeuse est éloignée de son étoile : 3 fois la distance entre le Soleil et Neptune, la planète la plus lointaine de notre Système solaire, soit plus de 14 milliards de kilomètres. Sa masse estimée équivaut à 6 à 12 fois celle de Jupiter et sa température de 1000 à 1400 degrés Celsius. Son spectre révèle l'existence d'eau dans son atmosphère et la probable présence de nuages – des caractéristiques semblables à certaines des exoplanètes imagées jusqu'ici.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juillet)   19/7/2017, 12:45

Hommage à des temps plus humides sur Mars
13 juillet 2017

Une vallée de rivière asséchée avec de nombreux affluents se voit dans cette vue récente de la planète rouge capturée par Mars Express de l'ESA.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Vue en couleurs de Libya Montes. Crédit : ESA/DLR/FU Berlin, CC BY-SA 3.0 IGO

Cette section de la région de Libya Montes, située sur l'équateur à la limite des hauts plateaux du sud et des basses terres du nord, a été photographiée le 21 février 2017 par la caméra stéréo haute résolution du vaisseau spatial.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" – PGJ Astronomie


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juillet)   Hier à 09:53

LHC : de nouveaux records et, peut-être, une future découverte
3 juillet 2017

Avec le LHC, les physiciens traquent des réactions de production de particules exotiques qui sont très improbables. Pour augmenter leurs chances de les découvrir en un temps raisonnable, ils augmentent la luminosité des faisceaux. Récemment, ils ont battu de nouveaux records.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Une chercheuse de l’expérience Atlas
propose de mieux appréhender l’interprétation statistique des mesures.
Qu’est-ce qu’une « fluctuation statistique » ? Qu’entend-on par 2, 3 ou 5 sigmas ?
Crédit : CEA Recherche

Le 23 mai 2017, la collecte de données liées aux collisions de faisceaux de protons a repris dans les détecteurs du LHC. Ces faisceaux avaient déjà fait leur retour dans le Grand collisionneur de hadrons depuis quelque temps déjà mais les chercheurs ne s'en servaient pas encore pour tenter de découvrir de la nouvelle physique, par exemple pour tenter de confirmer l'existence des anomalies qui intriguent les physiciens et qui pourraient indiquer que les bosons W’ ou Z’ de la théorie des supercordes existent bel et bien.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 17336
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 50
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juillet)   Aujourd'hui à 09:53

Astéroïdes : la NASA veut réaliser un test grandeur nature pour dévier un géocroiseur
4 juillet 2017

Dans la perspective d'éviter la collision avec un astéroïde potentiellement dangereux, la Nasa songe, avec la mission Dart, à tester une des techniques de déviation de ces corps célestes. Sa cible serait l'un des membres du couple de géocroiseurs Didymos.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Dans cette animation, on peut voir Dart
percuter le plus petit des deux corps formant l'astéroïde binaire Dydymos.
Crédit : NASA, JHUAPL

L'humanité ne pourra sans doute pas éviter une catastrophe au cours de la seconde moitié du XXIe siècle si elle ne dispose pas en abondance de l'énergie produite par la fusion contrôlée et des minerais que l'on peut rapporter sur Terre en exploitant les astéroïdes. Mais les géocroiseurs qui sont à notre portée sont aussi ceux qui nous menacent le plus car plusieurs d'entre eux, de par leurs tailles et leurs trajectoires, sont potentiellement dangereux. Ils pourraient nous faire disparaître comme cela est déjà arrivé dans le passé pour de nombreuses espèces sur Terre, à commencer par les dinosaures.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2017)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juillet)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités spatiales (juillet)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: La Taverne des étoiles-
Sauter vers: