ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)

Partagez | 
 

 Images du jour (Année 2018)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   5/5/2018, 17:26

Jupiter et la Grande Tache Rouge qui rétrécit par Hubble


Cliquez sur l'image l'agrandir. Crédit : NASA, ESA, Hubble, OPAL Program, STScI ; Processing : Karol Masztalerz

Que va devenir la Grande Tache Rouge de Jupiter ? Jupiter est la plus grande planète du système solaire avec environ 320 fois la masse de la planète Terre. Jupiter abrite l'un des systèmes de tempêtes les plus vastes et les plus durables connus, la Grande Tache Rouge (GRS), visible à gauche. Le GRS est si grand qu'il pourrait avaler la Terre, bien qu'il ait rétréci. La comparaison avec les notes historiques indique que la tempête ne couvre qu'un tiers de la superficie qu'il y a 150 ans.
Le programme OPAL (Outer Planets Atmospheres Legacy) de la NASA a suivi la tempête plus récemment en utilisant le télescope spatial Hubble. L'image de Hubble OPAL, présentée ci-dessus, montre Jupiter tel qu'il est apparu en 2016, traité de manière à rendre les couleurs rouges très vivantes. Les données modernes de GRS indiquent que la tempête continue à resserrer sa surface, mais devient également légèrement plus grande, verticalement.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   6/5/2018, 18:07

Les neiges de Churyumov-Gerasimenko


Cliquez sur l'image l'agrandir.
Crédit : ESA, Rosetta, MPS, OSIRIS ; UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA
GIF Animation : Jacint Roger Perez

En orbite autour de la comète Churyumov-Gerasimenko, numéroté 67P, en juin 2016, la caméra à angle étroit de Rosetta a enregistré des traînées de poussière et de particules de glace alors qu'elles dérivent à travers le champ de vision près de la caméra et au-dessus de la surface de la comète.
Certains des points lumineux de la scène sont probablement dus à une pluie de particules énergétiques chargées ou de rayons cosmiques frappant la caméra, et à l'arrière-plan des étoiles dans la direction de la constellation du Grand Chien. Ce superbe gif a été construit à partir de 33 images consécutives sur environ 25 mn, prises pendant que Rosetta naviguait à environ 13 km du noyau de la comète.  

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   7/5/2018, 13:39

La Voie Lactée de Gaïa


Cliquez sur l'image l'agrandir. Crédit : ESA, Gaïa, DPAC

Cette grande vue de notre Voie lactée et des galaxies voisines n'est pas une photographie. C'est une carte basée sur des mesures individuelles sur près de 1,7 milliards d'étoiles. L'ensemble de données riche en astronomie utilisé pour le créer, la deuxième publication de données du satellite Gaia, comprend des déterminations remarquablement précises de la position, de la luminosité, de la couleur et de la distance de parallaxe pour 1,3 milliard d'étoiles. Bien sûr, cela représente environ 1% du nombre total d'étoiles dans la Voie Lactée.
Le plan plat de notre galaxie domine toujours la vue. Il abrite la plupart des étoiles de la Voie Lactée qui s'étendent au centre de la carte de données stellaires de Gaia. Les vides et les failles le long du plan galactique correspondent à des nuages de poussière interstellaire obscurcissant les étoiles. En bas à droite se trouvent les étoiles des Grands et Petits Nuages de Magellan, les galaxies voisines qui se trouvent juste au-delà de la Voie Lactée.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   8/5/2018, 08:19

La montagne de Magellan


Cliquez sur l'image l'agrandir. Crédit & Copyright : Carlos Fairbairn

Flanqué des galaxies satellites de la Voie Lactée, un pic volcanique surgit de cet horizon accidenté. Le paysage nocturne du sud se situe au-dessus de Laguna Lejia et de l'altiplano de la région d'Antofagasta au nord du Chili. Prolongeant la vue sur l'espace extragalactique, le Grand nuage (à droite) et le Petit Nuage de Magellan sont ainsi nommés pour l'explorateur portugais Ferdinand Magellan, au 16ème siècle, leader de la première circumnavigation de la planète Terre.
Le plus gros nuage se situe à environ 180.000 années-lumière et le plus petit à 210.000 années-lumière au-delà du sommet de la montagne. À gauche du petit nuage de Magellan et se reflétant aussi au premier plan dans les eaux peu profondes de cette nuit étoilée, 47 Tucanae brille comme une étoile brillante. Amas d'étoiles globulaire qui parcourt le halo de la Voie Lactée, 47 Tucanae est à environ 13.000 années-lumière.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   9/5/2018, 11:54

Nomades


Cliquez sur l'image pour voir le film. Crédit : Visuals : Erik Wernquist ;
Music : Christian Sandquist ; Words & Voice : Carl Sagan

Jusqu'où ira l'humanité dans son exploration ? Si cette vidéo, fusionnant images réelles et fictives, est sur la bonne voie, alors nous irons au moins jusqu'aux confins système solaire.
Bien que personne ne peut connaître l'avenir, l'errance et l'exploration au-delà des frontières - à la fois physique et intellectuelle - fait partie de l'esprit humain et a souvent bien servi l'humanité dans le passé.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   10/5/2018, 10:50

La couronne solaire en HDR


Cliquez sur l'image l'agrandir. Crédit & Copyright : Nicolas Lefaudeux

Quelle était la taille de la couronne solaire lors de l’éclipse américaine ? L'image HDR en vedette la montre peut-être plus grande que nous le pensions. Le 21 août dernier, la Lune a bloqué le Soleil pendant quelques minutes le long d'un étroit chemin à travers les États-Unis. Bien qu'elle soit l'un des événements les plus photographiés de l'histoire de l'humanité, cette image - récemment achevée après un traitement numérique extraordinaire - montre l'une des représentations les plus détaillées jamais réalisées d'une couronne solaire.
Composée de gaz extrêmement chaud, la couronne solaire n'est visible qu'à l'œil nu pendant une éclipse solaire totale. L'image sélectionnée combine plus de 70 images d'expositions différentes. La série d'images HDR complémentaires a récupéré suffisamment de détails pour voir le mouvement de la couronne solaire. Les images ont été prises à Unity, Oregon, dans la matinée pour obtenir des conditions de vision atmosphériques stables.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   11/5/2018, 17:55

L’aurore et le lever du Soleil


Cliquez sur l'image l'agrandir. Crédit : NASA, International Space Station, Ricky Arnold

Sur la Station spatiale internationale (ISS), vous pouvez admirer une aurore seulement jusqu'à ce que le soleil se lève. Ensuite, la Terre devient trop éblouissante. Malheureusement, après le coucher du soleil, l'orbite rapide de l'ISS autour de la Terre signifie que le lever du soleil est généralement à moins de 47 minutes.
Dans l'image ci-dessus, une aurore verte est visible en-dessous de l'ISS et en haut à droite, tandis que le lever du soleil s'approche dangereusement en haut à gauche. Regarder une aurore depuis l'espace peut être fascinant puisque sa forme changeante a été comparée à une amibe verte géante.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   12/5/2018, 09:39

Halo lunaire sur cercle de pierres


Cliquez sur l'image l'agrandir. Crédit & Copyright : Alyn Wallace Photography

Le halo lunaire, assez commun, se produit lorsque de hauts nuages minces contenant des millions de minuscules cristaux de glace recouvrent une grande partie du ciel. Chaque cristal de glace agit comme une lentille miniature. Parce que la plupart des cristaux ont une forme hexagonale allongée similaire, la lumière se réfracte sur 22°, ce qui correspond au rayon du halo lunaire. Un halo solaire similaire peut être visible pendant la journée.
Dans l'image ci-dessus, le cercle de glace dans le ciel est reflété par un cercle de pierre sur le sol. Pris il y a un peu plus d'un mois à Pontypridd Common, au Pays de Galles, au Royaume-Uni, le Rocking Stone central a survécu à la dernière période glaciaire, tandis que les pierres environnantes des cercles ont été placées beaucoup plus récemment - au cours des années 1800.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   13/5/2018, 09:52

En face du Soleil couchant


Cliquez sur l'image l'agrandir. Crédit : Roy Spencer

Le 30 avril, une pleine Lune s'est levée en face du Soleil. Ses silhouettes jaunâtres à la lueur lunaire forment une arête bordée d'arbres le long de la montagne Lewis dans ce paysage de l'Alabama au nord-est. Partageant le champ de vision du téléobjectif face au Soleil, il y a l'ombre grise de la Terre, la Ceinture rosée de Vénus et la planète brillante Jupiter.
Près de sa propre opposition de 2018 : le 8 mai, Jupiter est flanqué de minuscules piqûres de lumière, trois de ses grandes lunes galiléennes. Europe se trouve juste en dessous de Jupiter,Ganymède et Callisto sont juste au-dessus. Plus proche et plus lumineux, notre propre satellite naturel semble occuper une place importante, mais la Lune est physiquement un peu plus petite que Ganymède et Callisto. Les yeux perçants repéreront également les traînées de deux avions à travers le ciel clair du soir.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   14/5/2018, 11:22

La vue vers M101


Cliquez sur l'image l'agrandir. Crédit & Copyright : Joonhwa Lee

La grande et belle galaxie spirale M101 a un diamètre d’environ 170.000 années-lumière, soit presque deux fois la taille de notre propre galaxie la Voie Lactée. M101 partage ce champ de vision télescopique moderne avec des étoiles de premier plan de la Voie Lactée et une galaxie naine compagne NGC 5474 (en bas à droite). Son noyau est dominé par la lumière des étoiles jaunâtres froides. Les bras en spirale sont les couleurs bleues des jeunes étoiles plus chaudes mélangées à des couloirs de poussière sombre et à des régions de formation d'étoiles rosées.
Aussi connu comme la galaxie du Moulinet (Pinwheel), M101 se trouve dans les limites de la constellation de la Grande Ourse, à environ 23 millions d'années-lumière. NGC 5474 a probablement été déformé par ses interactions gravitationnelles passées avec M101.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   15/5/2018, 10:53

Le cratère Stickney


Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Crédit : HiRISE, MRO, LPL (U. Arizona), NASA

Le cratère Stickney, le plus grand cratère sur la lune martienne Phobos, a été appelé ainsi pour Chloé Angeline Stickney Hall, épouse du mathématicien et astronome Asaph Hall. Asaph Hall a découvert les deux lunes de la planète rouge en 1877.
Avec plus de 9 km de diamètre, Stickney fait près de la moitié du diamètre de la lune Phobos elle-même. Cette image de Stickney, aux couleurs accentuées, a été enregistrée par la caméra HiRISE à bord de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter lors de son passage à environ 6000 km de Phobos en mars 2008.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   16/5/2018, 11:23

Météores, planètes et galaxie au-dessus de Bryce Canyon


Cliquez sur l'image l'agrandir. Crédit & Copyright : Dave Lane

Le paysage illustré au premier plan englobe Bryce Canyon dans l'Utah, aux États-Unis, célèbre pour ses nombreuses structures rocheuses intéressantes érodées sur des millions d'années.
Le paysage céleste vedette, en soi photogénique, englobe le disque central arqué de notre galaxie de la Voie Lactée, les courtes traînées de trois avions passant près de l'horizon, au moins quatre longues traînées qui sont probablement des météores Eta Aquariid, et de nombreuses étoiles dont les trois étoiles brillantes qui composent le Triangle d'été. L'image ci-dessus est un panorama numérique créé à partir de 12 images plus petites prisent en 2014.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   17/5/2018, 10:30

L’étrange rocher du pic central de Tycho


Cliquez sur l'image l'agrandir.
Crédit : NASA, Arizona State U., LRO ; Upper Inset : NASA, Arizona State U., LRO ; Lower Inset : Gregory H. Revera

Le cratère Tycho sur la Lune est l'une des caractéristiques les plus faciles à voir, visible même à l'œil nu (encart, en bas à droite). Mais au centre de Tycho (encart, en haut à gauche) est quelque chose d'inhabituel : un rocher de 120 mètres. Ce rocher a été photographié à très haute résolution au lever du soleil, au cours de la dernière décennie, par Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO).
La principale hypothèse sur son origine est que le rocher a été projeté lors de l'énorme collision qui a formé le cratère de Tycho il y a environ 110 millions d'années et qu'il est redescendu par hasard près du centre de la montagne centrale nouvellement formée. Au cours du prochain milliard d'années, les impacts de météores et les tremblements de lune devraient lentement dégrader le centre de Tycho, provoquant probablement la chute du rocher central sur 2.000 mètres jusqu'au sol du cratère et sa désintégration.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   18/5/2018, 10:45

L’Univers observable


Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Crédit : Wikipedia, Pablo Carlos Budassi

Jusqu'où pouvez-vous voir ? Tout ce que vous pouvez voir, et tout ce que vous pourriez voir, en ce moment, en supposant que vos yeux pourraient détecter tous les types de radiations autour de vous, constitue l'univers observable. En clair, le plus loin que nous pouvons voir vient du fond diffus cosmologique, il y a 13,8 milliards d'années, lorsque l'univers était opaque comme un épais brouillard. Certains neutrinos et les ondes gravitationnelles qui nous entourent viennent encore plus loin, mais l'humanité n'a pas encore la technologie pour les détecter.
L'image ci-dessus illustre l'univers observable sur une échelle de plus en plus compacte, avec la Terre et le Soleil au centre entourés par notre système solaire, les étoiles proches, les galaxies proches, les galaxies lointaines, les filaments de matière et le fond cosmologique. Les cosmologistes supposent généralement que notre univers observable n'est que la partie voisine d'une entité plus grande appelée « l'univers » où la même physique s'applique. Cependant, il y a plusieurs lignes de raisonnement populaire mais spéculatif qui affirment que même notre univers fait partie d'un multivers plus grand où différentes constantes physiques se produisent, différentes lois physiques s'appliquent, des dimensions plus élevées agissent, voire des versions légèrement différentes du propre univers.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   19/5/2018, 13:40

La nébuleuse du Rectangle Rouge


Cliquez sur l'image pour agrandir. Crédit : Hubble, NASA, ESA ; Processing : Judy Schmidt

Une forme en X distinctive et des échelons apparaissent dans cette image du télescope spatial Hubble de l’étrange nébuleuse du Rectangle Rouge. Le nuage cosmique poussiéreux a été identifié comme étant à l'origine d’une puissante source de rayonnement infrarouge et on estime qu’il pourrait contenir des grains de poussière glaciale et des molécules d'hydrocarbure sortant de l’étoile centrale vieillissante.
L’étoile centrale – en réalité une paire d’étoiles très proches - est entourée par un tore épais de poussière qui pince l’écoulement (autrement il aurait été sphérique) pour former des cônes dont les extrémités sont en contact. Puisque nous regardons ce tore de profil, les bords des cônes semblent former un X. Les échelons distincts suggèrent que l’écoulement se produit par période. A environ 2.300 années-lumière de nous vers la constellation de la Licorne, la nébuleuse du Rectangle Rouge devraient se transformer, au cours de mille années à venir, en une magnifique nébuleuse planétaire.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   20/5/2018, 17:43

Galaxies dans le Fleuve


Cliquez sur l'image l'agrandir. Crédit & Copyright : Michel Meunier, Laurent Bernasconi, Janus Team

Les grandes galaxies grandissent en mangeant les petites. Même notre propre galaxie pratique le cannibalisme galactique, absorbant les petites galaxies qui passent trop près et sont capturées par la gravité de la Voie Lactée. En fait, la pratique est courante dans l'Univers et illustré par cette paire de galaxies en interaction sur les rives de la constellation australe de l'Eridan, le fleuve mythologique.
Situé à plus de 50 millions d'années-lumière, la grande spirale déformée NGC 1532 est engagée dans une lutte gravitationnelle avec la galaxie naine NGC 1531 (à droite du centre), une lutte que la plus petite galaxie finira par perdre.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   21/5/2018, 10:25

NGC 1360 : la nébuleuse de l'Œuf de Robin


Cliquez sur l'image l'agrandir. Crédit & Copyright : Josep Dudris, John Goldman

Ce joli nuage cosmique se trouve à environ 1500 années-lumière, sa forme et sa couleur rappellent l'œuf d'un rouge-gorge. Il s'étend sur environ 3 années-lumière, niché en toute sécurité dans les limites de la constellation australe du Fourneau. Reconnu comme une nébuleuse planétaire, NGC 1360 ne représente cependant pas un début. Au contraire, cela correspond à une phase brève et finale de l'évolution d'une étoile vieillissante.
Visible dans l'image télescopique, l'étoile centrale de NGC 1360 est connue pour être un système d'étoiles binaires probablement constitué de deux étoiles naines blanches évoluées, moins massives mais beaucoup plus chaudes que le Soleil. Leur rayonnement ultraviolet intense et invisible a éliminé les électrons des atomes dans le linceul gazeux environnant. La teinte bleu-vert prédominante de NGC 1360 vue dans l’image ci-dessus est la forte émission produite lorsque les électrons se recombinent avec des atomes d'oxygène doublement ionisés.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   22/5/2018, 15:30

Une pluralité de singularités au centre de notre galaxie


Cliquez sur l'image pour agrandir. Crédit : NASA/CXC / Columbia Univ./ C. Hailey et al.

Les cercles rouges de cette image en rayons X de l'Observatoire de Chandra identifient un groupe d'une douzaine de trous noirs appartenant à des systèmes d'étoiles binaires. Avec 5 à 30 fois la masse du Soleil, les binaires du trou noir pullulent à environ 3 années-lumière du centre de notre galaxie où réside le trou noir supermassif identifié comme Sagittaire A* (Sgr A*). Les cercles jaunes indiquent des sources de rayons X qui sont probablement des étoiles à neutrons moins massives ou des étoiles naines blanches dans des systèmes d'étoiles binaires. Seuls, les trous noirs seraient invisibles, mais dans le cadre d'un système d'étoiles binaires, ils accrètent la matière provenant de leur étoile compagne normale et génèrent des rayons X.
À la distance du centre galactique, Chandra ne peut détecter que les plus brillants de ces systèmes binaires de trous noirs comme des sources ponctuelles de rayons X, suggérant que beaucoup de binaires noirs moins émetteurs de rayons X devraient exister là, non encore détectés.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   23/5/2018, 07:08

Eclairs sur le volcan Sakurajima


Cliquez sur l'image pour agrandir. Crédit & Copyright : Martin Rietze (Alien Landscapes on Planet Earth)

Pourquoi une éruption volcanique crée-t-elle parfois des éclairs ? Sur la photo ci-dessus datant de 2013, le volcan Sakurajima dans le sud du Japon a été photographié en éruption au début du mois de janvier. Des bulles de magma sont si chaudes qu'elles brillent et vomissent au loin des jets de roche liquide.
Toutefois, l'image ci-dessus est particulièrement remarquable car on y voit des éclairs près du sommet du volcan. La formation des éclairs d'orage reste un sujet de recherche, et la cause des éclairs volcaniques est encore plus floue.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   24/5/2018, 11:23

Hypérion de Saturne en couleur naturelle


Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Crédit : NASA/JPL/SSI ; Composition : Gordan Ugarkovic

En 2005 et 2010, la sonde spatiale Cassini, en orbite autour de Saturne, a frôlé Hypérion, la lune à l'apparence d'une éponge, et a pris des images très détaillées. Ci-dessus présentée en couleur naturelle, la mosaïque de 6 images, du passage de 2005, montre un monde remarquable criblé de cratères étranges et d'une surface bizarre. Au fond de la plupart des cratères se trouve un certain type de matière rouge sombre non identifiée. Cette matière semble similaire à celle recouvrant une partie d'une autre lune de Saturne, Japet.
Hypérion, d’un diamètre d'environ 250 km et tournant de façon chaotique, a une densité tellement basse qu'elle pourrait abriter un vaste système de cavernes.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   25/5/2018, 10:09

La maison de Kepler à Linz


Cliquez sur l'image pour agrandir. Crédit : Erich Meyer (Astronomical Society of Linz)

Il y a quatre cents ans, le 15 mai 1618, Johannes Kepler a découvert la règle mathématique simple régissant les orbites des planètes du système solaire, maintenant reconnue comme la troisième loi du mouvement planétaire de Kepler. A cette époque, il vivait dans cette grande maison sur la Hofgasse, une rue étroite près du château et de la place principale de la ville de Linz, en Autriche. L'identification concluante de cette résidence comme lieu de découverte de sa troisième loi est une découverte récente elle-même. Erich Meyer de la Société astronomique de Linz a été capable de résoudre le mystère historique, basé en partie sur les descriptions des propres observations de Kepler des éclipses lunaires.
Figure clé de la révolution scientifique du 17ème siècle, Kepler a soutenu les découvertes de Galilée et le système copernicien des planètes en orbite autour du Soleil au lieu de la Terre. Il a montré que les planètes se déplacent en ellipse autour du Soleil (Kepler's First Law), que les planètes se déplacent proportionnellement plus vite lorsqu'elles sont plus proches du Soleil (Kepler's Second Law), et que les planètes plus éloignées prennent proportionnellement plus de temps (troisième loi).

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   26/5/2018, 21:26

La rotation du Grand Nuage de Magellan


Cliquez sur l'image pour agrandir. Crédit : ESA, Gaia, DPAC

Cette image n'est pas floue. Elle montre en détail que la plus grande galaxie satellite de notre Voie Lactée, le Grand Nuage de Magellan (LMC), tourne. D'abord déterminé avec Hubble, la rotation du LMC est présentée ici avec de fines données provenant du satellite Gaia en orbite autour du Soleil. Gaia mesure les positions des étoiles de façon si précise que des mesures ultérieures peuvent révéler de légers mouvements propres d'étoiles non détectables auparavant.
L'image ci-dessus montre, en fait, des traînées d'étoiles exagérées pour des millions d'étoiles du LMC. L'inspection de l'image montre également le centre de la rotation dans le sens des aiguilles d'une montre : près du sommet de la barre centrale du LMC.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   27/5/2018, 11:01

Voie Lactée vs luminescence australe


Cliquez sur l'image pour agrandir. Crédit & Copyright : Yuri Beletsky (Carnegie Las Campanas Observatory, TWAN)

Capturé la semaine dernière après le coucher du soleil lors d'une nuit d'automne chilienne, une luminescence de l'air exceptionnelle inonde cette vue imprenable de l'observatoire Las Campanas. La luminescence de l'air était si intense qu'elle atténuait les parties de la Voie Lactée qui se déployaient d’un horizon à l'autre au-dessus du haut désert d'Atacama. Originaire d'une altitude semblable aux aurores boréales, la brillante luminescence est due à la chimiluminescence, à la production de lumière par excitation chimique.
Communément enregistré en couleur par les appareils photo numériques sensibles, l'émission de l'air est ici d'une apparence de feu. Jupiter est le phare céleste le plus brillant, se tenant en face du Soleil et près du renflement central de la Voie Lactée s'élevant au-dessus de l'horizon oriental (en haut). Les Grand et Petit Nuages de Magellan brillent à travers la luminescence de l'air jusqu'en bas à gauche du plan galactique, vers l'horizon sud.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   28/5/2018, 09:19

Attaque des lasers d’étoiles guides


Cliquez sur l'image pour agrandir. Crédit : European Southern Observatory / Gerhard Hudepohl (Atacamaphoto.com)

En esquivant de puissants faisceaux laser, un drone a capturé cette vue aérienne étonnante. La confrontation a eu lieu au-dessus des très grands télescopes de l'Observatoire du Paranal de 8,2 mètres de diamètre sur la planète Terre. Tirant lors d'un test du Laser Guide Star Facility de l'observatoire, les lasers luttent finalement contre l'effet de flou de la turbulence atmosphérique en créant des étoiles guides artificielles.
Les étoiles guides sont en réalité l'émission d'atomes de sodium excités par laser à haute altitude dans le champ de vision télescopique. Les fluctuations de l'image en étoile guide sont utilisées en temps réel pour corriger le flou atmosphérique en contrôlant un miroir déformable dans le trajet optique du télescope. Connu sous le nom d'optique adaptative, la technique peut produire des images à la limite de diffraction du télescope. C'est la même netteté que si le télescope était dans l'espace.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 18971
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   29/5/2018, 06:42

Les reflets de la Vénus et de la Lune


Cliquez sur l'image pour agrandir. Crédit & Copyright : Filippo Curti (Sanderphil Urban Observatory)

Posant près de l'horizon ouest, une brillante étoile du soir et un jeune et mince croissant ont partagé des reflets dans une mer calme jeudi dernier après le coucher du soleil.
Enregistré dans cet instantané depuis une plage de Santa Marinella près de Rome, en Italie, la belle conjonction céleste des deux phares les plus brillants du ciel nocturne a pu être appréciée dans le monde entier.

Source : Astronomy Picture of the Day


IMAGES DU JOUR (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Images du jour (Année 2018)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Images du jour (Année 2018)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: Horizon des évènements-
Sauter vers: