ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)

Partagez | 
 

 Actualités spatiales (Année 2018)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 19394
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   31/8/2018, 09:46

HiCIBaS, le chasseur d’exoplanètes en ballon, a été lancé !
18 août 2018

Avec HiCIBaS, des chercheurs canadiens espèrent étudier et imager des exoplanètes à moindre coût en utilisant des ballons stratosphériques. Les essais ont débuté avec le lancement réussi du premier engin.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : Airstar 2018
Airstar Aerospace a été impliquée dans la Campagne ballons Australes CNES 2017 avec des ballons stratosphériques.

Durant les vingt prochaines années, l'actualité astronomique va sans doute être dominée par les découvertes de l'astronomie gravitationnelle dans le cadre de l'astronomie multimessager et par celles de l'exobiologie avec l'étude des exoplanètes et l'exploration poussée du Système solaire. Ces avancées auront cependant un prix et l'idée de le faire baisser est sans doute bonne alors que nous entrons dans une zone de turbulences économiques et politiques, avec le réchauffement climatique, la transition énergétique et les conséquences de la surpopulation.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 19394
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   2/9/2018, 19:36

Mission Chang’e4 : la face cachée de la Lune accueillera le rover en décembre
20 août 2018

En décembre, la Chine lancera un rover à destination de la face cachée de la Lune. Une première mondiale et un pari audacieux pour ce pays. Le feu vert aux derniers préparatifs avant le lancement vient d'être donné. Les responsables de la mission attendaient d'être sûrs du bon fonctionnement de Queqiao, le satellite relais qui relaiera les communications entre la Terre et la face cachée de la Lune.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Vues d'artistes de la plateforme d'atterrissage et du rover de la mission Chang'e 4. Crédit : CASC

La Chine vient d'annoncer que le rover de la mission Chang'e 4 sera lancé en décembre 2018. Cette mission, qui se compose d'une plateforme d'atterrissage portant un rover, doit se poser sur la face cachée de la Lune. Le feu vert au lancement a été donné après que la recette en vol du satellite et les premières semaines d'utilisation ont confirmé le bon fonctionnement du satellite Queqiao, lancé en mai 2018, sur une orbite de Halo au point de Lagrange 2 du système Terre-Lune, à environ 500.000 kilomètres de la Terre et 65.000 kilomètres de la Lune. Ce satellite doit relayer les communications du rover et de la plateforme d'atterrissage de la mission Chang'e 4 depuis la face cachée de la Lune.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 19394
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   3/9/2018, 11:16

Une preuve de l’avant Big Bang de Roger Penrose dans le rayonnement fossible ?
22 août 2018

Le génial mathématicien et physicien Roger Penrose pense avoir trouvé une preuve de son modèle de « cosmologie cyclique conforme ». Des « points Hawking » seraient visibles dans le rayonnement fossile, témoignant de l'évaporation de trous noirs supermassifs survenue avant le Big Bang, dans un monde qui aurait précédé le nôtre.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Les points de Hawking que les chercheurs pensent avoir trouvés sont indiqués
par des cercles sur cette carte du rayonnement fossile. Crédit : Daniel An, Krzysztof A. Meissner et Roger Penrose

Les membres de la collaboration Planck ont récemment rendu public le bilan de leur dur travail d'analyse des données collectées par ce satellite qui a observé le rayonnement fossile, la plus vieille lumière de l'Univers observable. La cosmologie standard en est sortie très renforcée mais de nombreuses questions et possibilités sur le cosmos demeurent, en particulier à propos des phases très primitives de son histoire, et bien plus encore de son éventuel début dans le temps et l'espace ou d'un hypothétique « avant-Big Bang ».

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 19394
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   4/9/2018, 18:37

La jeune planète Bêta Pictoris b est étonnamment massive
23 août 2018

La célèbre exoplanète Bêta Pictoris b, âgée d'environ 20 millions d'années tout au plus, avait été découverte et imagée directement en 2008. En combinant les données des satellites Gaia et Hipparcos concernant les mouvements de son étoile hôte, on vient enfin de préciser se masse. Elle contiendrait entre 9 et 13 fois la masse de Jupiter.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. On voit sur cette photo composite, prise dans l'infrarouge proche,
le système de Bêta Pictoris. Le disque de débris est bien visible ainsi que l'exoplanète Bêta Pictoris b. En haut à droite,
se trouve la comparaison avec la taille de l'orbite de Saturne. Crédit : ESO/A-M. Lagrange et al.

L'étoile Bêta Pictoris (β Pic) est une très jeune étoile blanche ayant débuté sa vie sur la séquence principale du diagramme de Hertzsprung-Russel depuis environ 23 millions d'années. Elle est située à une distance d'environ 63 années-lumière du Système solaire dans la constellation australe du Peintre. Elle était donc une cible toute trouvée pour le satellite Iras (Infrared Astronomical Satellite), un télescope spatial infrarouge sur une orbite héliosynchrone, lancé le 25 janvier 1983.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 19394
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   5/9/2018, 12:12

Hubble : un nouveau champ ultraprofond avec 15.000 galaxies
24 août 2018

Plongez jusqu'aux confins de l'univers à travers cette nouvelle image d'Hubble. Des milliers de galaxies, chacune peuplée de milliards d'étoiles, arborent cette magnifique tapisserie cosmique. Vous contemplez 11 milliards d'années d'histoire de l'univers.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Les galaxies foisonnent dans cette image composite du projet HDUV (Hubble Deep UV).
Téléchargez l’image en très haute résolution ICI (attention : 82,1 Mb).
Crédit : Nasa, ESA, P. Oesch (University of Geneva), M. Montes (University of New South Wales)

On dirait du plancton prélevé dans l'océan... mais non. Ce n'est pas le microcosme qu'on découvre sur cette image captivante mais le macrocosme. Un océan constellé de galaxies.
Cette scène est un aperçu de l'univers que l'on peut deviser à travers un petit trou de serrure en direction de la Grande Ourse. C'est dans un petit recoin de la constellation, où très peu d'étoiles de notre maison la Voie lactée s'interposent (au premier plan), que l'on peut surprendre ce panorama à travers l'espace et le temps.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 19394
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   6/9/2018, 19:26

Opportunity se réveillera-t-il après la tempête sur Mars ?
25 août 2018

Quid de la tempête globale qui a obligé Opportunity à plonger en hibernation ? Le vaillant rover, actif depuis plus de 14 ans, va-t-il se remettre de ce long sommeil ? L'équipe qui s'en occupe a de bonnes raisons d'être optimiste. Pour garder le moral, ils diffusent tous les matins des chansons.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. À gauche, Mars en mai et à droite, Mars en juillet.
Les images sont de la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter). Crédit : Nasa, JPL-Caltech, MSSS

Le soir, quand on admire Mars au regard de braise — une braise particulièrement étincelante cet été —, tout paraît calme et paisible là-bas, à quelque 61 millions de kilomètres de la Terre. C'est bien sûr une illusion car la Planète rouge est en train d'essuyer une de ces immenses tempêtes de poussière dont elle a le secret. Elle a commencé modestement fin mai sous la forme d'un petit front nuageux mais, en quelques jours, elle s'est considérablement développée jusqu'à englober toute la planète. Sous les yeux ébahis des orbiteurs, la surface de Mars s'estompait sous un voile de poussière. Des images très impressionnantes.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 19394
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   7/9/2018, 11:37

De l’eau sur la Lune : il y a bien de la glace aux pôles
26 août 2018

De nouvelles analyses des données spectroscopiques de la sonde indienne Chandrayaan-1 apportent une preuve directe de l'existence de glace d'eau pure dans les régions perpétuellement dans l'ombre, au fond de certains cratères lunaires. Situées aux pôles de la Lune, ces réserves pourraient servir à sa colonisation.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. L'image montre la répartition de la glace de surface au pôle Sud de la Lune (à gauche) et au pôle Nord (à droite),
détectée par l'instrument Moon Mineralogy Mapper de la Nasa. Le bleu représente les localisations de cette glace, tracées sur une image de la surface lunaire,
où l'échelle de gris correspond à la température de surface (les zones les plus sombres représentent des zones plus froides et des tons plus clairs indiquent
des zones plus chaudes). La glace est concentrée dans les endroits les plus sombres et les plus froids, dans l'ombre des cratères. C'est la première fois que
des scientifiques observent directement la présence de glace d'eau à la surface de la Lune. Crédit : Shuai Li

Comme Futura l'expliquait dans le précédent article (voir ci-dessous), depuis le début du XXIe siècle, on a de bonnes raisons de penser que la réalité pourrait un jour prochain rejoindre la science-fiction. En l'occurrence, cela concerne la présence d'eau sur la Lune et son lien avec l'établissement d'une base permanente proche d'un pôle lunaire tel que l'imaginait Arthur Clarke il y a 50 ans, lors de la sortie sur les écrans, en 1968, du mythique 2001 : l'Odyssée de l'espace.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 19394
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   8/9/2018, 12:09

Formation du système solaire : du quartz découvert pour la première fois dans une météorite
27 août 2018

Le quartz est un minéral banal sur Terre mais, curieusement, on ne l'avait jamais trouvé dans des météorites, pourtant reflet du matériau à l'origine des planètes rocheuses du Système solaire. C'est chose faite avec la météorite Yamato-793261 qui nous renseigne donc sur la cosmogonie planétaire.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : 2018 Waseda University
La météorite Yamato-793261 (Y-793261) trouvée en Antarctique.

La théorie de la formation des planètes n'est pas qu'un problème de mécanique céleste, d'astrophysique des fluides et des plasmas, de théorie du transfert du rayonnement. C'est aussi un problème de chimie, de cosmochimie même, tant la naissance du Système solaire et sa composition chimique est le reflet du Big Bang et de l'histoire de la Voie lactée.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 19394
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   9/9/2018, 17:43

L’astéroïde Bennu est en vue de la sonde Osiris-Rex
28 août 2018

Partie de la Terre il y a deux ans, Osiris-Rex n'est plus très loin de sa cible, le géocroiseur Bennu. L'approche finale vient de commencer.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Première image de l’astéroïde Bennu prise le 17 août par Osiris-Rex. Crédit : Nasa, Goddard, University of Arizona

Vous vous en souvenez peut-être : fin septembre, l'année dernière, la sonde Osiris-Rex (Origins, Spectral Interpretation, Resource Identification, Security-Regolith Explorer) faisait un détour par la Terre, nous transmettant une carte postale de la planète (et de son satellite) et surtout, l'engin de la Nasa profitait de cette visite programmée pour prendre de la vitesse et ainsi rejoindre plus vite sa cible. Onze mois plus tard, après un voyage interplanétaire de quelque 1,8 milliard de kilomètres depuis son départ il y a presque deux ans, la voici enfin en vue de Bennu (ou Bénou, anciennement 1999 RQ36). Le 17 août dernier, à une distance de (seulement) 2,2 millions de kilomètres, elle a ouvert son œil PolyCam sur le corps céleste qu'elle va bientôt survoler. L'approche finale, prélude à cette mission très ambitieuse, a commencé. L'arrivée est prévue le 3 décembre.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 19394
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   10/9/2018, 10:00

Le spectre de l’antihydrogène révèlera-t-il l’énigme de l’antimatière ?
29 août 2018

L'expérience Alpha au Cern traque d'éventuelles différences entre les atomes d'hydrogène et d'antihydrogène, à la recherche d'une nouvelle physique et d'une solution à l'énigme de l'antimatière en cosmologie. Les physiciens ont réussi à observer l'équivalent de la raie Lyman-α de l'hydrogène... mais toujours pas de révolution en vue.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une vue générale de l’expérience Alpha au CERN. Crédit : CERN, Maximilien Brice

En 1928, cherchant une version relativiste de l'équation de Schrödinger décrivant un électron (à ne pas confondre avec une version relativiste de l'équation de Schrödinger qui est un problème beaucoup plus général), le physicien Paul Dirac découvre sa célèbre équation. Comme il le dira lui-même, elle était « plus intelligente » que lui car sa formulation mathématique fournissait automatiquement, et de façon totalement inattendue, non seulement le moment cinétique intrinsèque des électrons, leur spin, mais aussi leur moment magnétique.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités spatiales (Année 2018)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: Horizon des évènements-
Sauter vers: