ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)

Partagez
 

 Actualités spatiales (avril)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeVen 19 Avr 2019, 06:43

Les objets interstellaires comme ‘Oumuamua favoriseraient la formation des planètes
2 avril 2019

'Oumuamua, le « messager venu de loin et arrivé le premier », est le premier objet interstellaire que les Terriens ont vu passer dans le Système solaire. Selon une étude, lui et ses semblables exilés pourraient jouer un rôle déterminant dans la formation des planètes autour des jeunes étoiles.

Actualités spatiales (avril) 57f15510
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Âgée d’à peine un million d’années, la très jeune étoile AS 209 présente déjà
un disque protoplanétaire façonné par des embryons de planètes géantes. Crédit : Alma (ESO/NAOJ/NRAO), D. Fedele et al.

Et si des objets interstellaires, comme le fameux ‘Oumuamua (1I/2017 U1), contribuaient de façon déterminante à la formation des planètes autour des jeunes étoiles ? Et s'ils favorisaient leur apparition au sein des nébuleuses protoplanètaires ? Pas tous, bien sûr, mais une partie d'entre eux. Rappelons que d'après les estimations, ils seraient des milliers et des milliers de milliards à parcourir la Voie lactée jusque dans ses moindres recoins, traversant des systèmes planétaires, comme 'Oumuamua, ou se jetant dans les nuages moléculaires...

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeSam 20 Avr 2019, 11:12

Lune : sa structure interne et son noyau sont désormais mieux compris
2 avril 2019

Les roches lunaires des missions Apollo et les sismomètres qu'elles ont déposés sur la Lune nous ont donné des renseignements sur sa structure interne. Des expériences à hautes pressions sur Terre permettent d'aller plus loin, notamment en aidant à préciser les profils de températures et de compositions minéralogiques dans le manteau lunaire.

Actualités spatiales (avril) 19e14810
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Un modèle de l'intérieur de la Lune déduit des analyses des données sismologiques
des missions Apollo. Crédit : Nasa/MSFC/Renee Weber

Cinquante ans après le succès des missions Apollo et les progrès vertigineux en sélénologie qu'elles ont permis, la Lune reste malgré tout largement inexplorée même si, depuis, plusieurs missions comme LRO, Grail et Artemis nous ont permis de bien mieux connaître sa topographie, son champ de gravité et même son très faible champ magnétique. L'étude des données des missions lunaires habitées se poursuit toujours, aussi bien avec les enregistrements sismiques qu'avec la composition des roches rapportées sur Terre.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeDim 21 Avr 2019, 15:49

Les étoiles doubles reflètent la lumière de leur compagne
3 avril 2019


La plupart des étoiles de notre Univers sont supposées avoir des compagnes. Et des chercheurs australiens nous apprennent aujourd'hui qu'au cœur de ces systèmes doubles, chaque étoile apparaît capable de refléter la lumière émise par l'autre.

Actualités spatiales (avril) 86ec2f10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Les travaux des chercheurs australiens fournissent un moyen de détecter des systèmes
doubles qui ne pourraient pas l’être à l’aide d’autres méthodes, et un moyen de mesurer les masses de ces étoiles, d’étudier
leurs orbites et leurs propriétés. Crédit : WikiImages, Pixabay License

Les étoiles brillent. Les planètes, quant à elles, ne font que refléter la lumière émise par les étoiles. C'est l'un des premiers principes que l'on apprend pour quiconque s'intéresse à l'astronomie. Mais la découverte de chercheurs australiens pourrait bien remettre ce principe en cause. Selon eux, les étoiles aussi peuvent réfléchir la lumière.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeLun 22 Avr 2019, 18:35

Mars : la présence de méthane autour de Curiosity confirmée
3 avril 2019

Le 15 juin 2013, le rover Curiosity détectait un pic d'émissions de méthane sur le site du cratère Gale où il est situé. De nouvelles analyses des données collectées en orbite par Mars Express montrent que la sonde a, elle aussi, enregistré une hausse des émissions de ce gaz au même endroit, à la même date. D'où vient ce méthane ? Son origine est-elle biologique ou géologique ?

Actualités spatiales (avril) 485a0710
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Schéma présentant les différentes sources possibles d’émissions de méthane et les processus
de dégradation expliquant sa disparition relativement rapide de l’atmosphère martienne. Crédit : ESA

La chasse au méthane martien connaît de nombreux rebondissements. En 2004, peu de temps après son arrivée en orbite autour de Mars, Mars Express détectait des signes très légers de la présence de ce gaz dans l'atmosphère de la Planète rouge. De petites quantités qui peinent à convaincre mais posent quand même la question de son origine, s'il y a bien du méthane. Était-il produit à ce moment-là dans le sous-sol de Mars ? Ou bien s'agissait-il de méthane très ancien qui venait de s'échapper ? Et par dessus tout, est-ce que ce méthane est, ou avait été, généré par des organismes vivants ou encore, était-il d'origine géologique ? Ou les deux (comme c'est le cas sur Terre) ? Certains attribuent aussi ces suintements épisodiques à l'apport de matière carbonée par les météorites qui pleuvent sur Mars.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeMar 23 Avr 2019, 08:30

Trous noirs supermassifs : l’existence d’un tore de poussière confirmée
4 avril 2019

Le célèbre réseau de radiotélescopes du Karl G. Jansky Very Large Array (VLA) vient de confirmer une hypothèse avancée il y a plus de 40 ans concernant l'existence d'un grand tore de poussières autour d'un trou noir supermassif. Une confirmation avait déjà été faite il y a quelques années mais cette fois-ci, pour la première fois, c'est dans le cas d'un noyau actif de galaxie particulièrement brillant dans le domaine radio : Cygnus A.

Actualités spatiales (avril) 02657b10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une coupe schématique montrant le trou noir supermassif
au cœur de la galaxie elliptique Cygnus A. Crédit : Bill Saxton, NRAO/AUI/NSF

C'est la radioastronomie qui a permis un retour en force de la relativité générale au cours des années 1960 en découvrant d'abord les quasars puis le rayonnement fossile et enfin les pulsars. Des étoiles supermassives ou superdenses nécessairement relativistes semblaient seules capables de rendre compte des observations concernant les quasars et les pulsars. Les analogies entre la formation des trous noirs par effondrement gravitationnel de ces astres et le Big Bang en inversant le sens de l'écoulement du temps allaient conduire John Wheeler, Stephen Hawking et d'autres à développer la théorie des trous noirs. Dès le début des années 1970, plusieurs théoriciens avaient avancé et développé l'hypothèse que bon nombre de galaxies possédaient en leur cœur un trou noir supermassif et que ceux-ci étaient à l'origine de la spectaculaire énergie contenue dans le rayonnement des quasars.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeMer 24 Avr 2019, 10:33

Matière noire : les mini-trous noirs ne pourraient en être qu’une faible part
4 avril 2019

La matière noire pourrait être constituée de mini-trous noirs produits pendant la première seconde du cosmos observable. Sur la piste de cette hypothèse depuis longtemps, les astrophysiciens pensent aujourd'hui, grâce aux observations faites avec le télescope Subaru, que seule une infime fraction de la matière noire pourrait être sous forme de ces mini-trous noirs, moins massifs que les étoiles.

Actualités spatiales (avril) 6d17fa10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Alors que le télescope Subaru sur Terre observe la galaxie d'Andromède, une étoile de cette galaxie peut devenir
nettement plus lumineuse si un trou noir primordial passe devant l'étoile par effet de lentille gravitationnelle. À mesure que le trou noir primordial
continue à se « désaligner », l'étoile deviendra également plus sombre et reviendra à sa luminosité d'origine. Crédit : Kavli IPMU

Une équipe internationale d'astronomes, principalement japonais, a livré dans un article en accès libre sur arXiv le résultat des travaux qu'ils ont menés à l'aide de l'instrument Hyper Suprime-Cam(HSC) équipant le télescope Subaru avec son miroir de 8,2 m de diamètre. Situé au somment du Mauna Kea sur l'île d'Hawaï, il a permis aux chercheurs de prendre 190 images consécutives de la galaxie d'Andromède, prises effectuées pendant sept heures au cours d'une nuit claire. L'objectif était de débusquer d'éventuels effets de micro-lentille gravitationnelle produits par des mini-trous noirs, des objets théoriques dont Stephen Hawking s'est particulièrement occupé à partir de 1971 en se basant sur les travaux publiés en 1967 par Yakov Zeldovich et Igor Novikov, deux grands leaders de l'astrophysique et de la cosmologie relativiste russes.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeJeu 25 Avr 2019, 13:44

Le champ magnétique du Soleil est 10 fois plus puissant qu’on ne le pensait
6 avril 2019

Depuis longtemps, le champ magnétique du Soleil intrigue les astronomes. Car il reste difficile à caractériser. Mais un coup de pouce du destin a permis à une équipe britannique de le mesurer avec une précision inégalée. Il serait 10 fois plus puissant qu'on ne le pensait.

Actualités spatiales (avril) 332d0e10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. C’est au Pic du Midi de Bigorre qu’a été inventé le coronographe,
un instrument qui permet d’étudier la couronne du Soleil. Crédit : LaurentO, Pixabay, Pixabay License

C'est au début du XXe siècle qu'a été inventé, à l'observatoire du Pic du Midi de Bigorre (France) le coronographe, un instrument qui permet d'observer la couronne solaire en dehors des éclipses. David Kuridze, chercheur à l'université Queen’s de Belfast puis à l'université Aberystwyth (Royaume-Uni), s'en est fait une spécialité. Il a ainsi notamment étudié, à l'aide d'un télescope de l'observatoire de Roque de Los Muchachos, situé sur l'île de La Palma (Espagne), une éruption solaire particulièrement forte qui a éclaté le 10 septembre 2017.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeVen 26 Avr 2019, 09:30

Ondes gravitationnelles : Virgo et Ligo sont repartis à la chasse
9 avril 2019

Après des upgrades, les détecteurs d'ondes gravitationnelles Ligo et Virgo sont repartis à la chasse aux collisions d'astres compacts via les émissions d'ondes gravitationnelles. La chasse devrait durer une année avec, on l'espère, de bonnes surprises.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Comment mesurer les ondes gravitationnelles ?
Les ondes gravitationnelles sont des déformations de l’espace-temps prédites par Einstein.
Il serait possible de les mesurer avec des outils appropriés. L’éditeur littéraire Dunod a
interviewé Pierre Binétruy, professeur au laboratoire Astroparticule et Cosmologie de
l'université Paris Diderot, afin d’en savoir plus sur ces mystérieuses ondes et sur la façon
dont on pourrait les détecter. Crédit : DunodVideos

Tout comme pour le LHC, les détecteurs d'ondes gravitationnelles Ligo et Virgo sont périodiquement à l'arrêt pour bénéficier d'améliorations qui leur permettent de repartir à la chasse vers de nouvelles découvertes avec une sensibilité améliorée. Rappelons que Ligo, ce sont deux détecteurs aux USA et Virgo, un détecteur en Europe. Cela permet non seulement d'éliminer l'influence d'un séisme dans ces détecteurs, puisqu'ils sont distants de plusieurs milliers de kilomètres et que les ondes sismiques sont très loin de voyager à la vitesse de la lumière comme le font les ondes gravitationnelles, mais aussi de localiser relativement précisément la source d'une onde frappant la Terre par triangulation sur la voûte céleste. Il est alors possible de faire pleinement de l'astronomie multi-messagers en cherchant également à voir en même temps des émissions gamma et X intenses, ou encore dans le visible, et bien évidemment aussi un pic dans le flux de neutrinos détectés, par exemple, par IceCube.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeSam 27 Avr 2019, 15:54

Des pluies sur le Soleil répondent à deux mystères sur notre étoile
9 avril 2019


Une fois encore, des scientifiques semblent avoir bénéficié d'un heureux coup de pouce du destin. Depuis des mois, ils scrutaient les immenses structures magnétiques en forme de casques à pointe qui émergent du Soleil, à la recherche de traces de pluies coronales. C'est finalement dans des structures beaucoup plus modestes qu'ils en ont trouvé. De quoi éclairer d'un nouveau jour la question de la température de la couronne solaire, mais aussi celle de l'origine du vent solaire lent.

Actualités spatiales (avril) Soleil10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Pluie de plasma observée par SDO le 19 juillet 2012. Crédit : Nasa, SDO

Saviez-vous qu'il peut aussi pleuvoir sur le Soleil ? Oh ! bien sûr, il n'est pas question ici d'eau qui tomberait sur notre étoile. Mais plutôt de particules ionisées. Parfois, après une éruption solaire, en effet, lorsque le plasma propulsé dans l'atmosphère du Soleil se refroidit brusquement - d'environ un million de degrés Celsius à moins de 10.000 °C -, il retombe à sa surface en ce que les astronomes appellent une pluie coronale.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeDim 28 Avr 2019, 10:38

Une planète en train de se désintégrer sous les yeux des astronomes
10 avril 2019

Autour d'un soleil en fin de vie, des astronomes ont découvert ce qui ressemble à un reste de planète. Une longue traînée de gaz s'étire du corps fumant le long de son orbite, très proche de la naine blanche. Comment expliquer que ce morceau résiste encore à son étoile ?

Actualités spatiales (avril) 43f19610
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Illustration de la déchéance d’une planète autour de la naine blanche WD 1145+017.
Les observations de Kepler en 2015 ont permis de détecter qu’un anneau de débris entoure l’étoile compacte. Un objet aussi gros
qu’un astéroïde occulte jusqu’à 40 % de la lumière de l’étoile compacte toutes les 4,5 heures et s’accompagne d’une traînée
de poussières. Crédit : CfA, Mark A. Garlick

Les ruines encore fumantes d'un système planétaire ont été détectées par des astronomes. Cela ne se passe pas très loin de chez nous, à 410 années-lumière environ de la Terre, autour d'une étoile nommée SDSS J122859.93+104032.9. Enfin, de ce qu'il en reste car cet ancien soleil est maintenant une naine blanche, c'est-à-dire le reste du cœur d'une étoile, laquelle, en l'occurrence, fut dans le passé deux fois plus massive que la nôtre.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeLun 29 Avr 2019, 08:04

Event Horizon Telescope : faisons connaissance avec les trous noirs Sagittarius A* et M87
10 avril 2019

Sagittarius A* et M87 sont des sources radio. Il est hautement probable qu'elles soient associées à des trous noirs supermassifs, respectivement au cœur de la Voie lactée et de la galaxie Messier 87. Observées avec l'Event Horizon Telescope, elles pourraient révolutionner notre compréhension des trous noirs et de la physique fondamentale. Voici de quoi préciser un peu leur carte d'identité.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Un zoom vertigineux des astronomes de l'ESO en
direction de Sagittarius A* et des étoiles proches qui orbitent autour de lui. Le voyage
se termine par une simulation du gaz tourbillonnant au plus près du trou noir
supermassif. Crédit : ESO/Gravity Consortium/L. Calçada/N. Risinger (skysurvey.org)

L'effondrement d'une étoile en trou noir est très similaire - si l'on inverse le sens du temps - à la naissance du cosmos observable avec le début de l'expansion de son espace, comme l'avait notamment compris John Wheeler à qui l'on doit le terme de « trou noir ». En rotation, éventuellement avec une charge, un trou noir ressemble à une particule élémentaire avec spin comme l'électron ou un quark (rappelons qu'un proton n'est pas une particule élémentaire et encore moins un trou noir).

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeMar 30 Avr 2019, 07:15

Les bactéries et les champignons pullulent dans l’ISS
10 avril 2019

Des voyageurs de l'espace importuns grouillent dans la Station spatiale internationale (ISS). Certains sont reconnus sur Terre comme des germes notoires. Or, les conditions de vie extrêmes dans l'espace pourraient jouer sur leur capacité à infecter les astronautes.

Actualités spatiales (avril) 02e44e10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Photographies des huit sites au sein de la partie américaine de l'ISS où des échantillons ont
été prélevés à l'aide de lingettes stériles par deux astronautes de la Nasa, en mars 2015, mai 2015 et mai 2016 : la cupola ou
coupole d'observation (1), les toilettes (2), l'appareil de musculation (3), la table à manger (4), un espace de rangement (5),
l'intérieur d'un module de stockage (6), un panneau près du distributeur d'eau (7), les quartiers des astronautes (8.).
Crédit : Aleksandra Checinska Sielaff et al., Microbiome, 2019

La Station spatiale internationale (ISS) abrite elle aussi dans ses entrailles un microbiote constitué d'innombrables bactéries et champignons qu'une étude de la Nasa a répertorié pour la première fois par une double analyse associant culture microbienne et séquençage de l'ADN. Les bactéries présentes en majorité sont les staphylocoques, dont le redoutable staphylocoque doré (Staphylococcus aureus), et les entérobactéries, que l'on retrouve couramment sur et à l'intérieur du corps humain, respectivement dans les voies respiratoires et sur la peau pour les premiers, et dans les intestins pour les seconds. Rhodotorula mucilaginosa, une espèce pathogène, domine du côté des champignons.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeMer 01 Mai 2019, 16:58

Première image d’un trou noir : Katie Bouman remet les pendules à l’heure
12 avril 2019

Encore totalement inconnue du grand public en début de semaine, la chercheuse états-unienne Katie Bouman est devenue une vedette mondiale après la publication le 10 avril de la première image d'un trou noir. Sa contribution était importante, mais comme elle l'explique elle-même, elle n'est pas à l'origine d'un unique algorithme derrière le succès de l'Event Horizon Telescope, succès qui est avant tout un travail d'équipe de plus de 200 personnes dont environ 40 femmes.

Actualités spatiales (avril) 05dacb10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. La photo postée par Katie Bouman sur son compte Facebook. Crédit : Katie Bouman

Triste emballement médiatique autour de la brillante Katie Bouman, actuellement en postdoctorat à la prestigieuse université de Harvard, et qui sera bientôt Professeure assistante au non moins prestigieux California Institute of Technology, l'alma mater du prix Nobel de physique Kip Thorne.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeJeu 02 Mai 2019, 07:45

La sonde Psyché pourrait découvrir des volcans de fer sur un astéroïde
13 avril 2019

Après le cryovolcanisme, les sondes spatiales pourraient faire la découverte du ferrovolcanisme selon des planétologues. Les restes de noyaux ferreux de certaines protoplanètes mis à nu par des collisions au début de l'histoire du Système solaire pourraient porter des traces d'éruptions crachant des laves de fer et de nickel sur leur surface, traces que la mission Psyché pourrait bientôt révéler.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. La future sonde Psyché survole l'étrange astéroïde du
même nom La Nasa offre un avant-goût de la mission Psyché, qui doit être lancée en 2023,
autour de l’astéroïde du même nom. D’un diamètre estimé à 210 kilomètres, il est l’un des
dix corps les plus massifs de la ceinture principale, entre Mars et Jupiter. C’est aussi l’un des
plus étranges. De par sa composition essentiellement métallique, il est considéré comme le
reste du noyau d’une ancienne planète. Pour les astronomes, une enquête sur le cas unique
de Psyché s’impose. Ce fossile a beaucoup à dire sur nos origines. Crédit : NASA Vidéos

L'année 2019 est bien évidemment celle des 50 ans de la mission Apollo 11 qui fut un prélude aux spectaculaires progrès dans le domaine des sciences planétaires qui allaient marquer les deux décennies suivantes avec notamment les missions Viking, Venera et Voyager. C'est aussi celle de la 50e Lunar and Planetary Science Conference (LPSC) organisée, comme chaque année depuis longtemps, en mars conjointement par le Planetary Institute (LPI) et le Nasa Johnson Space Center (JSC).

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeVen 03 Mai 2019, 08:25

Un fragment de comète découvert… dans une météorite !
16 avril 2019

Des chercheurs ont découvert un fragment de comète dans une météorite du nom de LaPaz Icefield 02342 trouvée sur Terre, en Antarctique. Ce fragment a donc été préservé des effets de l'entrée dans l'atmosphère et peut nous donner des renseignements sur l'aube de la formation du Système solaire.

Actualités spatiales (avril) 4c958a10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une carte montrant certains sites de récolte pour les météorites
en Antarctique dont celui de LaPaz Icefield 02342. Crédit : Nasa

Les météorites fascinent les passionnés de géologie et d'astronomie, non seulement parce que nous savons qu'elles proviennent de l'espace interplanétaire mais aussi parce que les cosmochimistes et les chercheurs s'occupant de la cosmogonie du Système solaire ont montré qu'elles étaient une clé de la compréhension de la formation du Système solaire et des planètes. De plus, certaines de ces météorites ne sont rien de moins que des fragments de la surface de la Lune et de Mars. Il est même possible d'en acquérir pour quelques dizaines d'euros chez des fournisseurs sérieux comme Luc Labenne ou Alain et Louis Carion.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeSam 04 Mai 2019, 09:52

Tess découvre sa première planète de la taille de la Terre
17 avril 2019

Le satellite Tess, lancé il y a un an, devrait découvrir plusieurs petites planètes rocheuses comparables à la Terre. Voici la première : HD 21749c. Non loin d'elle, dans le même système, une « sous-Neptune » ou mini-Neptune.

Actualités spatiales (avril) E66b5f10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Le satellite Tess utilise la méthode du transit pour chasser les exoplanètes. Crédit : Nasa, GFSC

La quête d'autres mondes menée par le satellite Tess (Transiting Exoplanets Survey Satellite), lancé il y a tout juste un an, commence à porter ses fruits. Dans la besace de ce nouveau chasseur d'exoplanètes, successeur de Kepler, une première planète de la taille de la Terre. Son nom est HD 21749c. L'étoile autour de laquelle elle orbite, HD 21749 dans la constellation australe du Réticule, est située à quelque 53 années-lumière du Système solaire. C'est une naine orange dont la masse équivaut à 80 % de celle de notre Soleil.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeDim 05 Mai 2019, 20:22

Pour ses 29 ans, Hubble revisite la nébuleuse du Crabe australe
19 avril 2019


Pour fêter les 29 ans de son lancement, Hubble a tiré le portrait de la nébuleuse du Crabe austral. Une image composite qui nous permet de voir en détail le résultat de la danse de deux étoiles à l'agonie.

Actualités spatiales (avril) 620deb10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. La nébuleuse du Crabe du Sud imagée par Hubble en mars dernier. Le télescope spatial
l’avait déjà dépeinte il y a 20 ans, en 1999. Ce nouveau portrait composite a été tiré par sa caméra WFC3 (Wide Field Camera 3).
Les gaz en rouge correspondent au souffre, en vert à l’hydrogène et en bleu à l’oxygène. Crédit : Nasa, ESA, STScI

C'est un peu devenu une tradition à la Nasa : chaque année, pour l'anniversaire d’Hubble, un portrait iconique d'un objet du cosmos pour le moins photogénique est publié. En 2019, pour le 29e anniversaire - et oui, déjà ! - du lancement du plus célèbre des télescopes spatiaux, il nous est offert de voir avec le plus de détails possibles l'objet surnommé « la nébuleuse du Crabe du Sud ». De son vrai nom Hen 2-104, celui-ci n'a rien à voir avec la nébuleuse du Crabe (nommée aussi Messier 1 ou M1) visible dans le ciel boréal, au sein de la constellation du Taureau. Cette dernière est le reste encore luisant d'une supernova qui a explosé il y a près de 1.000 ans tandis que Hen 2-104, qui brille dans la constellation australe du Centaure à quelque 7.000 années-lumière de la Terre, est le théâtre de deux étoiles en fin de vie. Car oui, bien que leur éclat nous empêche de les distinguer, elles sont deux à tournoyer l'une autour de l'autre dans une danse de mort...

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeLun 06 Mai 2019, 15:41

Surprise : une troisième Tatooine autour de l’étoile double Kepler 47
19 avril 2019

Double coucher de soleil façon Tatooine sur cette géante gazeuse en orbite autour du couple d'étoiles Kepler 47. La nouvelle venue vient enrichir le seul système planétaire multiple connu autour d'une étoile double, en se glissant entre deux exoplanètes découvertes antérieurement.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Visite virtuelle du système de Kepler 47, une étoile
binaire autour de laquelle gravitent trois exoplanètes connues, Kepler 47b, Kepler 47d
et Kepler 47c, dans leur ordre d'éloignement à l'étoile. Crédit : Nasa/JPL Caltech/T. Pyle

Comme Tatooine, monde désertique de Star Wars, l'exoplanète Kepler 47d gravite autour de deux étoiles, un couple nommé Kepler 47 situé à environ 3.340 années-lumière de la Terre. L'entourage de l'étoile double Kepler 47 comptait déjà deux membres et se confirme ainsi comme « le plus intéressant » système planétaire circumbinaire (en orbite autour de deux astres) connu, selon un communiqué de l'université d'État de San Diego. Car Kepler 47 est jusqu'à preuve du contraire le seul système binaire où plusieurs exoplanètes ont été identifiées.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeMar 07 Mai 2019, 12:59

Mercure : son noyau ressemblerait à celui de la Terre
19 avril 2019

On pensait que Mercure possédait un noyau liquide fait d'un alliage de fer et de nickel pour l'essentiel. Mais les analyses des données de la mission Messenger montrent qu'une partie est solide comme dans le cas de la graine sur Terre.

Actualités spatiales (avril) 91c4c710
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une illustration de l'intérieur de Mercure basée
sur de nouvelles recherches montrant que la planète possède un noyau interne solide.
Crédit : Antonio Genova

Avant l'arrivée en 2011 de la sonde Messenger (pour MErcury Surface, Space ENvironment, GEochemistry and Randing), Mercure était l'une des planètes les moins bien connues du Système solaire. Auparavant, seule la sonde Mariner 10, en 1974 et en 1975, avait fait une étude rapprochée de la planète. Cela n'avait pas empêché les planétologues de l'époque de constater que, d'une part, Mercure devait posséder un important noyau ferreux occupant les trois quarts de la planète et d'autre part, qu'un champ magnétique semblable à celui de la Terre, mais cent fois plus faible, était généré par la petite planète.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeMer 08 Mai 2019, 08:52

Sur la Lune, les pluies de météorites libèrent l’eau du sol
20 avril 2019

La mission Ladee de la Nasa avait pour but d'étudier l'atmosphère ténue de la Lune. Elle a révélé des pics dans la présence de molécules d'eau qui sont provoqués par des chutes de petits corps, notamment au moment où se produisent également sur Terre les pluies d'étoiles filantes.

Actualités spatiales (avril) 5da7a810
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une vue d’artiste de la sonde Ladee autour de la Lune. Crédit : Nasa/Ames/Dana Berry

Il y a plus de 50 ans Arthur Clarke avait prophétisé l'essor des télécommunications mondiales et l'arrivée du Web dont on a fêté les 30 ans cette année. Le coauteur du mythique 2001 : l'Odyssée de l'espace n'a pas été aussi chanceux en ce qui concerne la colonisation de l'espace ni même les progrès de l'informatique puisque nous ne disposons toujours pas d'une base lunaire, pas plus que de l'équivalent de Hal 9000, l'IA forte de 2001. Mais peut-être n'en sommes-nous qu'à quelques décennies.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeJeu 09 Mai 2019, 16:51

Les exoplanètes les plus proches de nous pourraient abriter la vie
21 avril 2019

Proxima du Centaure, l'étoile la plus proche de nous, a une planète rocheuse dans la zone habitable. Y a-t-il de la vie ? Des chercheurs montrent que cela serait possible. De même que pour trois autres planètes dans des systèmes voisins.

Actualités spatiales (avril) 6505fe10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Illustration d’une planète rocheuse abritant de la vie en orbite autour de la naine rouge.
Crédit : Jack O’Malley-James, Cornell University

À deux pas de notre Système solaire, c'est à dire à environ 40.000 milliards de kilomètres (4,2 années-lumière), Proxima du Centaure compte une planète rocheuse et peut-être même, selon une récente étude, une deuxième, une superterre au moins six fois plus massive que la Terre. Mais la position de cette présumée Proxima c dans une région froide éloignée de son étoile, exclut qu'elle soit habitable, au contraire de Proxima b, découverte en 2016. Cette dernière, bien que 7,7 fois plus proche de son étoile que Mercure autour du Soleil figure dans la zone potentiellement habitable de Proxima Centauri. Autrement dit, si les conditions nécessaires à la vie sont réunies sur cette planète 1,3 fois plus massive que la Terre, il n'est pas interdit de penser que nous aurions des voisins.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeVen 10 Mai 2019, 10:30

Un météore d’origine interstellaire serait tombé sur Terre en 2014
21 avril 2019


Des dizaines de météorites tombent sur Terre tous les jours. Des chercheurs d'Harvard pensent avoir découvert, parmi elles, au moins un météore (ils ont épinglé trois candidats) qui serait d'origine interstellaire, c'est-à-dire qui viendrait d'ailleurs, d'un autre système planétaire comme 'Oumuamua.

Actualités spatiales (avril) A9712811
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Portrait-robot de ‘Oumuamua, premier visiteur venu d'une autre étoile découvert.
De quoi s'agit-il ? Un astéroïde ? Une comète ? Une sonde avec voile solaire ? Crédit : ESO

Figurant dans le classement du Time magazine des 25 personnalités les plus influentes dans le domaine de l'espace, Abraham Loeb (ou Avi Loeb), le très estimé directeur du département d'astronomie de l'université d'Harvard, s'est fait connaître d'un plus large public, voici quelques mois, avec la publication d'une étude très remarquée où il suppose que le désormais célèbre ‘Oumuamua, premier objet interstellaire jamais découvert, est un artefact venu d'ailleurs.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeSam 11 Mai 2019, 10:59

Premier tremblement de Mars détecté par InSight : écoutez-le !
24 avril 2019


Arrivé en novembre 2018, InSight a enregistré son premier tremblement de Mars. C'est le premier séisme mesuré sur une autre planète que la Terre et la Lune.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Écoutez les tremblements de Mars.
Outre l’évènement du 6 avril, on peut percevoir de micro-évènements créés par
les alizés martiennes ou même par les mouvements d’InSight. Crédit : Nasa, JPL-Caltech

Le sismomètre français Seis (Seismic Experiment for Interior Structure) qui équipe InSight a enregistré son premier séisme martien. Il s'est produit le 6 avril dernier, lors de la 128e journée sur Mars de l'atterrisseur. « Jusqu'à présent, nous avons recueilli des bruits de fond, mais ce premier évènement inaugure officiellement un nouveau domaine : la sismologie martienne ! », s'est réjoui Bruce Banerdt, du JPL et chercheur principal de la mission.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeDim 12 Mai 2019, 20:09

Un détecteur de matière noire a enregistré un événement très rare dans l’univers
24 avril 2019


Une double capture électronique avec émission de deux neutrinos, ça n'arrive pas souvent. Tellement rarement en réalité que le processus est réputé présenter une demi-vie qui dépasse même l'âge de notre univers. C'est pourtant l'un de ces évènements extrêmement rares que des chercheurs ont pu observer directement grâce au détecteur Xenon 1T.

Actualités spatiales (avril) B3daf310
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Xenon 1T, une cuve de 1.300 kilogrammes de xénon liquide ultra-pur protégé des rayonnements
cosmiques dans un cryostat immergé dans l’eau et surplombé de 1.500 mètres de montagnes. Crédit : Xenon Collaboration

Xenon 1T: c'est le petit nom que les physiciens donnent au détecteur de particules de matière noire le plus performant qui existe à l'heure actuelle. Il est opéré par le Laboratoire national du Gran Sasso (Italie) depuis fin 2015. Et ses performances, il les doit aux infinies précautions prises pour aboutir à un bruit de fond incroyablement faible pour un détecteur de cette taille.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitimeLun 13 Mai 2019, 16:38

Les jeunes étoiles peuvent rapidement détruire l’atmosphère de leur planète
26 avril 2019


Dans leur jeunesse, les colères des étoiles sont fréquentes et redoutables au point qu'elles peuvent déchirer rapidement l'atmosphère des planètes qui leur gravitent autour. Mais celle de la Terre n'aurait pas duré longtemps si les violentes tempêtes du Soleil ne s'étaient pas calmées. Cela est pire encore pour une planète comme la nôtre dans le système d'une naine rouge, un type d'étoiles en grand nombre dans la Galaxie.

Actualités spatiales (avril) 1ceedb10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Illustration de Proxima b, l'exoplanète la plus proche de nous.
Son soleil est une naine rouge sujette à de violentes colères. Bien que située dans la zone habitable,
possède-t-elle encore une atmosphère qui protégerait d'éventuelles formes de vie ? Crédit : Nasa

Futura en a fait souvent l'écho : il serait vraiment difficile de vivre autour d’une naine rouge. Les études à ce sujet se suivent et beaucoup ont la même conclusion : ces étoiles de type M sont trop orageuses et turbulentes pour que de la vie apparaisse - ou du moins, évolue et prospère - à la surface des mondes qui leur gravitent autour. Leurs fréquentes tempêtes sont un véritable fléau pour l'habitabilité.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Actualités spatiales (avril) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités spatiales (avril)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: Horizon des évènements-
Sauter vers: