ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)

Partagez
 

 Actualités spatiales (avril)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) - Page 2 I_icon_minitimeMar 14 Mai 2019, 11:07

Energie noire : Hubble confirme une accélération de l’univers qui défie la cosmologie
26 avril 2019


Le prix Nobel de physique Adam Riess, codécouvreur de l'accélération récente de l'expansion du cosmos observable, vient de confirmer un résultat qu'il clame depuis quelques années. Il y a un conflit entre la détermination de cette accélération déduite des observations de Hubble et celle déduite du rayonnement fossile étudié avec le satellite Planck. Une nouvelle physique est probablement à l'œuvre qui nécessitera de changer une partie du modèle cosmologique standard.


Cliquez sur l'image pour voir le film. En cosmologie, on parle de l'échelle des distances
cosmiques pour désigner un ensemble de méthodes qui prennent appui les unes sur les
autres pour déterminer de proche en proche les distances des astres dans le cosmos
observable. Tout commence avec des mesures de parallaxe dans le Système solaire,
c'est-à-dire des angles que fait une étoile proche sur la voûte céleste à deux périodes
de l'année. La géométrie du triangle permet alors de déduire une distance si les angles
sont assez grands pour être mesurables. Crédit : Hubble, ESA

De 1998 et 1999, les travaux des équipes menées par les prix Nobel de physique Saul Perlmutter et Adam Riess ont fait exploser une bombe en cosmologie. En étudiant des populations de supernovae SN Ia, les deux chercheurs et leurs collègues ont alors fait la découverte de l'accélération de l'expansion de l'Univers observable depuis quelques milliards d'années alors que le modèle cosmologique standard de l'époque prévoyait une décélération.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) - Page 2 I_icon_minitimeMer 15 Mai 2019, 08:35

La Voie Lactée est en train de voler des étoiles d’Omega du Centaure
27 avril 2019


Visible aux basses latitudes nord et dans l'hémisphère sud, Oméga Centauri brille de ses dizaines de millions d'étoiles dans le ciel austral. De nouvelles recherches renforcent l'hypothèse qu'il ne s'agit pas d'un amas globulaire. Mais alors, qu'est-ce que c'est ?

Actualités spatiales (avril) - Page 2 011a2310
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Les 309 étoiles du courant Fimbulthul identifié dans les données du satellite Gaia.
Dans le petit carré blanc à droite : Omega Centauri. Ce dernier essaime les étoiles long de son orbite autour de notre Galaxie.
Crédit : ESA, Rodrigo A. Ibata, Michele Bellazzini, Khyati Malhan, Nicolas Martin et Paolo Bianchini

De tous les amas globulaires qui gravitent autour de la Voie lactée, Oméga Centauri (ω Centauri) est de loin le plus beau, le plus massif et le plus impressionnant. Certes, ces essaims d'étoiles sont tous beaux à observer mais pour celui-ci, il n'est même pas besoin d'un instrument pour le remarquer. Situé à quelque 18.000 années-lumière de la Terre, en direction de la constellation du Centaure - ω Cen brille sur son dos -, il concentre à lui seul des dizaines de millions d'étoiles dont certaines ont 12 milliards d'années, là où de célèbres amas comme M13 ou M15 en rassemblent quelques centaines de milliers. « Mais, Oméga Centauri est-il vraiment un amas globulaire comme les autres ? » s'interrogent depuis des années les astronomes, particulièrement intrigués par sa masse hors du commun et sa population d'étoiles variées qui témoignent de plusieurs vagues de formation.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) - Page 2 I_icon_minitimeVen 17 Mai 2019, 08:39

La formation de la Lune expliquée par un nouveau modèle de collision
30 avril 2019


Depuis plus d'un siècle, la question de la formation de la Lune taraude les chercheurs. Et bien que la théorie de l'impact géant semble séduisante, elle explique difficilement certaines observations. Mais des chercheurs pensent aujourd'hui avoir résolu l'énigme.

Actualités spatiales (avril) - Page 2 6fd28410
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. L’hypothèse des chercheurs de Yale explique aussi pourquoi la Lune contient plus
d’oxyde de fer qu’il n’y en a sur Terre. Celui-ci, en effet, devait être plus abondant dans le magma prototerrestre. Ici, on
découvre, au centre, une simulation de la proto-Terre. Les points rouges symbolisent les matériaux issus de l’océan
de magma et les points bleus, ceux provenant de Théia. Crédit : Université de Yale

La théorie de la fission. Celle de la coaccrétion. Ou encore celle de la capture. Depuis maintenant plus d'un siècle, les astronomes tentent d'expliquer la formation de notre Lune. Et la théorie de l'impact géant, émise dans les années 1970, semble la plus séduisante. La Lune se serait constituée à partir des fragments de l'objet céleste en cause. Un objet que les chercheurs ont baptisé Théia. Mais problème : la composition des roches rapportées par les missions Apollo ne correspond pas au modèle.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20307
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (avril) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) - Page 2 I_icon_minitimeSam 18 Mai 2019, 10:14

L’océan d’Europe, lune de Jupiter, est-il aussi salé que sur Terre
30 avril 2019

Des études en laboratoire pour tenter de reproduire la glace de la banquise d'Europe peuvent nous donner indirectement des renseignements sur la composition de l'océan global de la lune de Jupiter et sur son habitabilité pour des formes de vie. Des missions futures, comme Europa Clipper, devraient permettre de tester ces prédictions en analysant in situ la composition de cette glace.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Des vues d'artiste de l'arrivée de la mission
Europa Clipper puis Europa Lander. Crédit : Nasa, Jet Propulsion Laboratory

Au début des années 1980, dans son fameux roman 2010 : Odyssée deux, Arthur Clarke, l'inventeur du concept de satellite géostationnaire, prenait déjà au sérieux l'idée que des formes de vie pouvaient peut-être exister dans l'océan sous la banquise d'Europe, la lune glacée de Jupiter. Il était inspiré par les résultats que l'on venait juste d'obtenir après le succès des missions Voyager 1 et 2 lors de leurs visites des autres lunes de Jupiter, en particulier avec la découverte du volcanisme de Io. Les premières images rapprochées de la banquise d'Europe avaient été obtenues. Et, en se basant sur celles des formes de vie au voisinage des sources hydrothermales dans les abysses découvertes au cours des années 1970, certains avaient en effet spéculé qu'il pourrait en exister de similaires dans l'océan d'Europe, avec un volcanisme provenant, comme dans le cas d'Io, des forces de marée du système jupitérien. C'est peut-être d'ailleurs ainsi que la vie sur Terre est née, dans les parois des cheminées de sources hydrothermales similaires pendant l'Hadéen ou au début de l'Archéen.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Actualités spatiales (avril) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (avril)   Actualités spatiales (avril) - Page 2 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités spatiales (avril)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: Horizon des évènements-
Sauter vers: