ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)

Partagez
 

 V3890, la nova récurrente du Sagittaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gerard33
Membre
Membre
gerard33

Masculin Messages : 2912
Date d'inscription : 29/07/2009
Localisation : Bommes
Humeur : mauvaise

V3890, la nova récurrente du Sagittaire Empty
MessageSujet: V3890, la nova récurrente du Sagittaire   V3890, la nova récurrente du Sagittaire I_icon_minitimeVen 06 Sep 2019, 10:55

avec l'autorisation de Jean-Phi:
Bonjour !

Il y a une étoile symbiotique intéressante dans le Sagittaire, V3890 Sgr. C'est un système binaire serré, une naine blanche accompagnée par une géante rouge (M5III). Le système est suffisamment compact pour que la naine blanche aspire de la matière de sa voisine. Dans le cas de V3890 Sgr, tout les trente ans environ, la naine blanche a accrété suffisamment de matière pour déclencher une explosion thermonucléaire et former la nova. On connait deux explosions pour V 3890 Sgr, en 1962 et 1990. A noter qu'on ne connait que 10 nova récurrentes, ce sont des objets tout à fait exceptionnels.
Il y a quelques jours, alerte !

V3890, la nova récurrente du Sagittaire Courbe10
(courbe AAVSO)

V3890 Sgr vient d'exploser une troisième fois !
Avec les copains on était justement en mission au T60 du Pic du Midi, c'était  l'occasion de faire chauffer le spectro Alpy de l'association Smile
Voici une image de la nova, placée sur la fente du spectro, sur la caméra de guidage. L'image est alignée avec le champs DSS ou l'étoile est quiescente, à mag 15:

V3890, la nova récurrente du Sagittaire Giphy

Meilleure qualité ici : https://i.imgur.com/dfsCWAy.mp4

Le spectre :

V3890, la nova récurrente du Sagittaire _novav11

On a re-observé la nova le lendemain. En 24 h le profil n'a pas évolué significativement :

V3890, la nova récurrente du Sagittaire Nova_s10

J'ai annoté les raies principales. Le spectre est dominé par des raies en émission de l'hydrogène, et de l'hélium. On trouve aussi des raies du fer. Le profil est assez semblable à celui qui avait été observé lors de l'explosion de 1990 (quand la nova avait 18 jours) :

V3890, la nova récurrente du Sagittaire Outbur10

On peut aussi observer que nos spectres sont bien comparables à ceux enregistré par un télescope pro de 3,8 m avec un spectro multifibre (Seimei, à Kyoto) Wink

V3890, la nova récurrente du Sagittaire Spectr11

Les raies sont très élargies, ce qui témoigne de la violence extrême de l'explosion et de la vitesse d'expansion de l’éjection de matière. On peut s'amuser à mesurer la FWZI ("forward width at zero intensity") pour estimer la vitesse maximum d’éjection :

V3890, la nova récurrente du Sagittaire Dopple10

Elle décline assez rapidement mais elle est encore intéressante à observer.
Bon ciel,
Jean-Philippe

PS: j'y étais afro

V3890, la nova récurrente du Sagittaire 20190828


Atik 383 sur newton 200/1000__NEQ6 sur pilier (poste fixe)__autoguidage DSI2 sur MAK 100__moi Happy11
Revenir en haut Aller en bas
http://ciel.gg.blog.free.fr/
 
V3890, la nova récurrente du Sagittaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: Spectrographie-
Sauter vers: