ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)

Partagez
 

 Actualités spatiales (septembre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeDim 22 Sep 2019, 17:38

Surprise : l’astéroïde Gault change de couleur en se désintégrant
3 septembre 2019

L'astéroïde 6478 Gault semblait dégazer et se fragmenter à l'instar d'une comète dans la Ceinture d'astéroïde, mais un examen plus poussé a montré qu'il s'agissait d'un corps essentiellement rocheux et très sec. Son changement de couleur observé semble provenir de l'éjection de la poussière à sa surface sous l'effet d'une rotation produite par la lumière du Soleil.


Cliquez sur l'image pour voir le film.
Une simulation montrant l'orbite de 6478 Gault. Crédit : Hubble ESA

Presqu'à l'égal des comètes, les astéroïdes fascinent les astronomes amateurs qui rêvent d'avoir leur nom associé à la découverte de l'un d'entre eux. Les professionnels ne sont pas en reste car ils savent que leurs distributions dans le Système solaire, que ce soit au niveau de la Ceinture principale d’astéroïdes ou celle de Kuiper, renseignent sur son histoire passée. Mais les planétologues et les spécialistes de la cosmogonie veulent aller et vont encore plus loin que faire des observations concernant la mécanique céleste de ces objets.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeMar 24 Sep 2019, 10:19

Jupiter : que se passe-t-il sous ses nuages lors d’une tempête ?
4 septembre 2019

Les planétologues étudient les nuages et l'atmosphère de Jupiter par analogie avec ceux de la Terre. Les observations faites avec Alma complètent aujourd'hui celles faites avec d'autres instruments pour révéler ce qui se passe dans les couches nuageuses de la géante gazeuse.

Actualités spatiales (septembre) Df8eec10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Ces deux cartes plates de Jupiter en ondes radioélectriques avec Alma (en haut)
et en lumière visible avec le télescope spatial Hubble (en bas) montrent une tempête (Eruption) dans la ceinture équatoriale Sud.
Crédit : Alma (ESO/NAOJ/NRAO), I. de Pater et al. ; NRAO/AUI NSF, S. Dagnello ; Nasa/Hubble

Une des critiques parfois faites à l'astrophysique et à la cosmologie est qu'il n'est pas possible de développer et de tester les théories dans ces deux domaines de connaissance à la façon dont le font les physiciens et les chimistes sur Terre, c'est-à-dire en contrôlant plus ou moins à volonté les paramètres et les conditions d'expériences reproductibles en laboratoire.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeJeu 26 Sep 2019, 12:24

L’observatoire Gemini North perce les secrets d’exoplanètes autour d’étoiles doubles
5 septembre 2019

Étoile naine ou planète géante ? Grâce à un puissant instrument monté sur le télescope Gemini North, les astronomes ont tranché. Kepler-13b est bien une exoplanète de type Jupiter chaud. Précision intéressante : elle orbite autour de l'étoile la plus brillante du système double Kepler-13.

Actualités spatiales (septembre) 7a92ef10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. C’est grâce à un instrument d’imagerie haute résolution et au puissant télescope Gemini North
que des astronomes de la Nasa sont parvenus à percer les secrets de l’exoplanète Kepler-13b. Crédit : Denys, Wikipedia, CC by-sa 3.0

Gemini est le nom du deuxième programme de vols spatiaux habités mené par les États-Unis entre 1963 et 1966. C'est aussi le nom d'un observatoire astronomique constitué de deux télescopes de huit mètres situés chacun dans un hémisphère. Sur le Mauna Kea, l'observatoire Gemini North a été mis en service en l'an 2000. Et aujourd'hui, il dévoile les secrets d'un objet céleste lointain et jusqu'alors insaisissable.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeVen 27 Sep 2019, 10:55

Breakthrough Prize : la première image d’un trou noir reçoit 3 millions de dollars
6 septembre 2019

La collaboration des scientifiques à l'origine de la première image d'un trou noir a été couronnée le 5 septembre par le Breakthrough Prize. Shep Doeleman, qui a dirigé l'équipe de l'Event Horizon Telescope, revient sur cette percée scientifique majeure et annonce ce qui se prépare.

Actualités spatiales (septembre) F959b410
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. La première image d’un trou noir a été récompensée par le Breakthrough Prize. Crédit : EHT

Les 347 scientifiques ayant collaboré à la première image d'un trou noir ont reçu jeudi 5 septembre le Breakthrough Prize, un prix de trois millions de dollars récompensant des percées scientifiques.

Voici cinq mois, l'équipe internationale de l'Event Horizon Telescope, dirigée par Shep Doeleman, chercheur au centre d'astrophysique Harvard-Smithsonian, avait fait la une de l'actualité mondiale en publiant l'image historique du trou noir M87*, cerclé d'un halo lumineux et flamboyant de gaz inéluctablement aspirés.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeDim 29 Sep 2019, 18:14

Exoplanète : des indices d’une lune volcanique autour d’une Jupiter chaude
8 septembre 2019

Les astrophysiciens suspectent l'existence d'exolunes depuis longtemps mais n'ont toujours pas de preuves convaincantes de leur présence. Toutefois, des indications indirectes laissent penser qu'il en existe une, volcanique comme la lune de Jupiter Io, autour de la Jupiter chaude Wasp 49-b.

Actualités spatiales (septembre) 91e7d510
Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Une autre vue d'artiste d'une exo-Io en orbite autour d'une Jupiter chaude très proche de son soleil hôte. Crédit : ESO/L. Calçada

La découverte des exoplanètes, en particulier celles qui sont des géantes gazeuses, a inévitablement conduit les astrophysiciens à se poser la question de l'existence de lunes autour de ces dernières, des exolunes donc. Dans le Système solaire, par exemple, il existe au moins 62 lunes autour de Saturne, les plus célèbres étant sans aucun doute Titan et Encelade, et au moins 79 autour de Jupiter. Europe est sans doute la plus célèbre et elle est soupçonnée d'abriter sous sa banquise, un océan global favorable à l'apparition de formes de vie similaires à celles découvertes au niveau des sources hydrothermales des océans terrestres.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeLun 30 Sep 2019, 07:52

Un trou noir avalant une naine brune derrière le mystérieux flash X détecté ?
10 septembre 2019

Les sources X ultralumineuses sont des astres rares exceptionnellement brillants dans le domaine des rayons X. Plusieurs hypothèses ont été proposées à leur sujet mais l'une de ces sources récemment détectée dans la galaxie NGC 6946 est plus énigmatique que les autres.

Actualités spatiales (septembre) F3568610
Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Cette image en lumière visible de la galaxie Fireworks (NGC 6946) provient du Digital Sky Survey et est superposée aux données
de l’observatoire Nustar de la Nasa en fausses couleurs (en bleu et vert). ULX4 est visible en vert. Crédit : NASA, JPL-Caltech

L'essor de l'astronomie X date de 50 ans environ, notamment avec le lancement par la Nasa de satellites tels que Uhuru en 1970 et Einstein en novembre 1978. Ce dernier était le premier à pouvoir former de vraies images des sources en rayons X et il a permis de découvrir quelques années plus tard celles qui furent appelées des sources X ultralumineuses (Ultraluminous X-ray source ou ULX, en anglais).

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeMar 01 Oct 2019, 07:07

Saturne : Hubble photographie le seigneur des anneaux au plus près de la Terre
13 septembre 2019

Lors de l'opposition de Saturne qui s'est produite en juin, de nombreux astronomes amateurs en ont profité pour observer la planète aux anneaux dans les meilleures conditions possibles. Le télescope spatial Hubble a lui profité de l'occasion pour la photographier. La Nasa et l'ESA ont rendu publiques quelques-unes des images acquises, quand la planète était au plus près de la Terre, à environ 1,36 milliard de kilomètres.

Actualités spatiales (septembre) 6f83c310
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Saturne vue par le télescope spatial Hubble lorsqu'elle était au plus près de la Terre le 20 juin.
Crédit : Nasa, ESA, A. Simon (Goddard Space Flight Center), et M.H. Wong (University of California, Berkeley)

Comme à chaque fois qu'une planète s'approche au plus près de la Terre, de nombreux télescopes terrestres et spatiaux profitent de l'occasion pour l'étudier et la photographier. Le 20 juin 2019, Saturne s'est retrouvée en opposition et au plus près de la Terre à environ 1,36 milliard de kilomètres. Autrement dit, Saturne était alignée avec la Terre et le Soleil, ce qui ne se produit que tous les 378 jours. Le télescope spatial Hubble a pu photographier une Saturne particulièrement visible, car entièrement éclairée par le Soleil vue de la Terre. Cette image est d'un faible intérêt scientifique, bien qu'elle montre des détails de son atmosphère. Mais Saturne et son système d'anneaux offriront toujours un spectacle exceptionnel.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeJeu 03 Oct 2019, 12:04

De la vapeur d’eau détectée dans l’atmosphère d’une superterre ! Une première
15 septembre 2019

De la vapeur d'eau a une nouvelle fois été détectée dans l'atmosphère d'une exoplanète, mais cette fois-ci la planète évolue dans la zone d'habitabilité de son étoile, ce qui rend cette découverte particulièrement excitante. Dit autrement, on a découvert de l'eau dans une planète potentiellement habitable !

Actualités spatiales (septembre) A7dcd310
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une autre vue d'artiste de l'exoplanète K2-18b autour de son étoile. Crédit : Alex Boersma

Pour la première fois, des astronomes ont détecté de la vapeur d'eau dans l'atmosphère d'une planète située dans « la zone habitable » de l'étoile K2-18, une naine rouge à environ 110 années-lumière de nous, dans la constellation du Lion. Cette planète, K2-18b, est une superterre découverte en 2015 par le télescope spatial Kepler de la Nasa.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeVen 04 Oct 2019, 14:40

Le proton est bien plus petit que prévu
15 septembre 2019

Depuis 10 ans maintenant, la différence entre la taille du proton telle que mesurée à partir d'un hydrogène muonique et la valeur théorique donnée par l'hydrogène classique déconcerte les physiciens. Une nouvelle mesure semble aujourd'hui confirmer que le rayon du proton est plus petit que ce que les chercheurs pensaient.

Actualités spatiales (septembre) 994d6110
Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Depuis 2010, les physiciens s’interrogent concernant la taille du proton. Et des chercheurs apportent aujourd’hui un nouvel
élément de réflexion grâce à une méthode de mesure précise spécialement conçue dans ce cadre. Crédit : Sergey Nivens, Fotolia

En 2010, une équipe de chercheurs venaient ébranler les principes sur lesquels repose la physique. Comment ? En mesurant un rayon du proton de seulement 4 % inférieur à ce que les scientifiques tenaient alors pour acquis. Depuis, entre confirmations et infirmations, la communauté était dans le doute. Et aujourd'hui, des travaux réalisés à l'université York (Canada) avancent le nouveau chiffre de 0,833 femtomètre - à 0,010 femtomètre près -, soit 0,833.10-15 mètres et 5 % moins que la valeur admise avant 2010.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeSam 05 Oct 2019, 15:52

Titan : des lacs de méthane auraient été creusés par des explosions
16 septembre 2019

Les images radar fournies par Cassini lors de son ultime survol de Titan conduisent à revoir la théorie de l'origine de certains lacs de méthane de cette lune de Saturne. Ce serait des lacs cratère causés par la vaporisation de poches d'azote liquide lorsque Titan se réchauffait.

Actualités spatiales (septembre) C3640910
Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Image radar en fausses couleurs de lacs à la surface de Titan, en particulier Winnepeg Lacus. Crédit : NASA

La première sonde spatiale à atteindre Titan a été Pioneer 11, de la Nasa, le 3 septembre 1979. Mais, les informations qu'elle a fournies à l'Humanité ne sont rien en comparaison de celles qu'allait délivrer la mission Cassini-Huygens par la suite. Cette lune de Saturne avait été découverte en mars 1655 par l'astronome, physicien et mathématicien néerlandais Christiaan Huygens. Elle allait fasciner les exobiologistes, en particulier Carl Sagan, quand ils commencèrent à comprendre que son atmosphère ressemblait probablement à celle de la Terre primitive, mais mise au congélateur.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeDim 06 Oct 2019, 18:19

Trous noirs : enfin la preuve de leur existence grâce aux ondes gravitationnelles
18 septembre 2019

Les trous noirs peuvent vibrer en émettant des ondes gravitationnelles avec un spectre caractéristique comme des atomes émettant de la lumière à la suite d'un choc. Ce spectre des trous noirs est caractérisé par ce que l'on appelle des modes quasi-normaux et que l'on sait calculer. Ces modes commencent à pointer le bout de leur nez dans les signaux détectés par Ligo, ce qui ouvre la porte à l'obtention prochaine d'une preuve très convaincante de l'existence des trous noirs comme nous l'explique Olivier Minazzoli, membre de la collaboration Virgo et travaillant au centre scientifique de Monaco et à l'Observatoire de la Côte d'Azur (OCA).

Actualités spatiales (septembre) B1c33610
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une simulation montrant la fusion de deux trous noirs. Crédit : SXS

Le Britannique John Michell (1783) et le Français Pierre-Simon de Laplace (1796) ont pressenti le concept de trou noir dès la fin du XVIIIe siècle en réfléchissant à la vitesse de libération limite d'un corps d'une masse et d'un rayon donnés. La question était naturelle car, à cette époque, c'est le modèle corpusculaire qui dominait la conception de la lumière et l'on suspectait également que la matière était faite de particules. Si la vitesse de libération d'un tel corps dépassait la vitesse de la lumière, il devait donc être nécessairement et parfaitement noir car aucun rayonnement ne pouvait s'en échapper.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeLun 07 Oct 2019, 11:38

Etoile de Tabby : ses mystérieuses variations de luminosité enfin expliquées
18 septembre 2019

L'étoile de Tabby est une étoile mystérieuse dont la luminosité changeante intrigue les astronomes. Mais des chercheurs pourraient bien avoir enfin compris le phénomène à l'origine de son étrange comportement. Il serait dû à une exolune en cours de désintégration.

Actualités spatiales (septembre) 5b63bf10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. La véritable originalité du modèle présenté ici tient dans l’hypothèse formulée de ce qui
a conduit la planète à se précipiter sur son étoile et ainsi l’exolune à adopter une orbite très excentrique. Aucun autre modèle
précédent n’a été capable de décrire avec une telle précision les observations des variations de luminosité de l’étoile de Tabby.
Crédit : Pavel, Fotolia

C'est en 2015 que Tabetha Boyajian, astrophysicienne à l'université de l'État de Louisiane (États-Unis), a révélé le comportement étrange d’une étoile alors connue sous le nom de KIC 8462852. Celle qui fut dès lors rebaptisée étoile de Tabby perdait régulièrement en luminosité. Parfois de seulement 1 % et d'autres fois, jusqu'à 22 %. Et ce, en quelques jours ou en plusieurs semaines. Le tout avant de retrouver tout son éclat.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeMar 08 Oct 2019, 09:16

Etonnant : des galaxies se transforment soudainement en quasars
19 septembre 2019

Mis en service en 2018 à l'observatoire du mont Palomar (États-Unis), le Zwicky Transient Facility (ZTF) a pour objectif de détecter des objets astronomiques dont la luminosité varie de manière relativement brutale. De nouvelles observations viennent justement de révéler des transformations spectaculaires au cœur de six galaxies jusqu'alors relativement paisibles.

Actualités spatiales (septembre) 2953ab10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. À gauche, une galaxie Liners telle que celles étudiées par les chercheurs de l’université
du Maryland (États-Unis) et à droite, le type de quasar dans lequel elle s’est transformée en quelques mois seulement.
Crédit : Image de gauche : ESA/Hubble, Nasa et S. Smartt, Queen’s University Belfast ; image de droite : Nasa, JPL-Caltech

Des galaxies, il en existe de différentes formes et de différentes tailles. Certaines sont extrêmement vives. D'autres, plus discrètes. Et parmi ces dernières, il y a les galaxies dites Liners, pour Low-Ionisation Nuclear Emission-Line Region. Elles comptent tout de même pour un tiers des galaxies situées dans notre voisinage. Il s'agit de galaxies dont le noyau présente une faible luminosité.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeMer 09 Oct 2019, 15:59

Loki, le plus puissant volcan de la lune Io, devrait entrer en éruption
19 septembre 2019

Le volcanisme de Io, l'une des lunes de Jupiter, est sans commune mesure avec celui qui a lieu sur Terre actuellement. On a de bonnes raisons de penser qu'il existe des périodicités dans les éruptions du volcan sur Io associé à un lac de lave d'environ 200 kilomètres de diamètre : Loki Patera.

Actualités spatiales (septembre) 0e808d10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Cette photographie prise par la sonde Galileo montre la tache sombre produite par
une éruption à Pillan Patera en 1997. Pillan Patera est une caldeira volcanique d’un diamètre d’environ 73 km nommé d’après
le dieu du tonnerre, du feu, et des volcans des indiens mapuches dans les Andes. Au cours de l’été 1997, une éruption
accompagnée de laves à des températures supérieures à 1.600°C, avec un panache de 140 km de haut, a déposé un matériel
pyroclastique noir riche en orthopyroxène sur une zone supérieure à 125.000 km². C’est la plus importante éruption effusive
dont l’Homme a été témoin, avec au moins 31 km3 de laves émises sur une période de 100 jours. L’éruption a produit un large
dépôt de matière sombre de 400 km de diamètre, qui recouvre partiellement l’anneau de dépôts couleur rouge vif entourant
le volcan Pélé. Crédit : Nasa, JPL, University of Arizona

La naissance du Web il y a 30 ans au Cern a conduit à une accélération de plus en plus vertigineuse de la mise en place de ce que le philosophe et sociologue des médias canadien Marshall McLuhan avait appelé le « village global », au grand bonheur des passionnés d'éruptions volcaniques. Les vidéos montrant celles de l'Etna, du Piton de la Fournaise ou de l'Anak Krakatau se sont multipliées. On se prend à rêver de ce qu'il adviendra peut-être au cours de la seconde moitié du XXIe siècle, si l'Humanité échappe aux conséquences catastrophiques du réchauffement climatique et de la surpopulation, et colonise finalement le Système solaire. On pourrait imaginer des Webcams particulièrement résistantes aux radiations et capables de retransmettre, bien sûr pas en direct, les preuves de la formidable activité volcanique de Io, la lune dantesque de Jupiter.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeJeu 10 Oct 2019, 09:44

L’eau découverte dans la superterre K2-18b la rend-elle habitable ? Décryptage de Franck Selsis
20 septembre 2019

L'astrophysicien Franck Selsis, membre du CNRS et du Laboratoire d'astrophysique de Bordeaux (LAB), a gracieusement permis à Futura de reprendre l'article qu'il a consacré à la découverte de la vapeur d'eau dans l'atmosphère de l'exoplanète K2-18b et qui est publié sur le site du LAB. Il y remet les pendules à l'heure en ce qui concerne cette découverte et son lien avec la recherche de vie ailleurs où l'habitabilité a été fortement exagérée par certains médias.

Actualités spatiales (septembre) 7d91f610
Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
L'astrophysicien Franck Selsis étudie les atmosphères planétaires et l'exobiologie. Crédit : Benjamin Pavone

Actuellement, et à ce jour de septembre 2019, plus de 4.100 exoplanètes sont connues de l'humanité et comptabilisées par le célèbre site de l'Encyclopédie des planètes extrasolaires fondé en 1995 par l'astronome Jean Schneider de l'observatoire de Paris. La quête du Graal de l'exobiologie se poursuit toujours : une exoplanète de type terrestre avec, non seulement de l'eau liquide à sa surface, mais aussi des biosignatures crédibles dans son atmosphère.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeVen 11 Oct 2019, 09:30

Cette étoile à neutrons record frôle la masse limite permise par la théorie
21 septembre 2019

Les étoiles à neutrons sont d'extraordinaires laboratoires, surtout quand il s'agit de pulsars, pour sonder les théories de la gravitation et sur l'état de la matière dans des conditions extrêmes. On vient de découvrir celle qui est probablement la plus massive connue à ce jour.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Les pulsars se comportent comme des phares
cosmiques générant des impulsions radio (radio waves pulses). Lorsqu'ils sont membres
d'un système binaire avec une naine blanche (white dwarf), ils peuvent produire
le phénomène de l'effet Shapiro dont vous trouverez les explications plus bas dans cet
article. Crédit : BSaxton, NRAO/AUI/NSF

Les étoiles à neutrons sont particulièrement sur le devant de la scène depuis l'essor tant attendu de l'astronomie gravitationnelle. On se souvient de la spectaculaire première détection, par Ligo et Virgo en 2017, des ondes gravitationnelles émises par la collision de deux étoiles à neutrons. La source GW170817 était alors pour la première fois associée à une kilonova observée dans le domaine des ondes électromagnétiques. Récemment, la possible détection d'une mythique collision entre une étoile à neutrons et un trou noir fait l'objet d'interrogations. Les analyses sont toujours en cours à ce sujet.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeSam 12 Oct 2019, 08:27

Les nébuleuses des galaxies lointaines diffèrent de celles de la Voie lactée
22 septembre 2019

Formés par la condensation de nuages moléculaires, les amas d'étoiles que l'on connaît dans la Voie lactée ou les galaxies proches sont des ensembles de gaz froid et dense. Mais que savons-nous des galaxies lointaines ? Pour la première fois, des chercheurs ont obtenu dans une résolution d'image inégalée des nuages moléculaires d'une jeune galaxie située à plus de 8 milliards d'années-lumière.

Actualités spatiales (septembre) 5049e410
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Nuages moléculaires détectés à une résolution jamais égalée
jusqu'à aujourd'hui de 90 années-lumière dans le Serpent Cosmique, situé à plus de 8 milliards
d'années-lumière, un progéniteur typique de notre Galaxie. Crédit : Unige, Dessauges

Les amas d'étoiles sont formés par la condensation de nuages moléculaires, des ensembles de gaz froid et dense présents dans toutes les galaxies. Les propriétés physiques de ces nuages dans notre Galaxie ou dans les galaxies proches sont connues depuis longtemps. Mais sont-elles identiques dans les galaxies lointaines, situées à plus de 8 milliards d'années-lumière ?

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeDim 13 Oct 2019, 10:40

Comètes : découverte d’un passage par lequel elles se faufilent vers le Soleil
23 septembre 2019

Aux confins de notre Système solaire, quelques petits corps glacés dormants qui se transforment soudain en comètes viennent visiter le Système solaire interne. La question de cette transition de l'un à l'autre a longtemps été débattue. Aujourd'hui, des chercheurs annoncent avoir découvert un passage par lequel elles se faufilent vers le Soleil.

Actualités spatiales (septembre) 323e3b10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Sur cette vue d’artiste, le centaure 29P/Schwassmann-Wachmann 1 (SW1) tel qu’il apparaîtrait
après sa transition vers un état de comète de la famille de Jupiter et vu à une distance de 30 millions de km de notre Terre.
La Lune, en haut à droite, est représentée pour l’échelle. Crédit : Heather Roper, Université de l’Arizona

Les comètes se sont formées - et résideraient depuis - dans les régions froides des confins de notre Système solaire il y a plus de 4,5 milliards d'années. Quelques instabilités gravitationnelles encourageraient certaines d'entre elles à se rapprocher de notre Terre, suivant une trajectoire parabolique. Et des travaux de chercheurs de l'université de Floride (États-Unis) pourraient bien modifier fondamentalement la compréhension que les astronomes ont de la façon dont le phénomène se produit.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeLun 14 Oct 2019, 07:00

Astéroïdes : la Nasa agrandit son arsenal de détection des géocroiseurs
25 septembre 2019

Malgré les réseaux mondiaux de surveillance du ciel, il n'est pas rare qu'un astéroïde soit découvert à quelques encablures de la Terre, prenant tous les observatoires par surprise. Ainsi, cet été, un astéroïde d'une centaine de mètres a frôlé notre planète à seulement 72.500 kilomètres environ. Classé comme « destructeur de ville », cet astéroïde avait été découvert quelques heures à peine avant son passage au plus près de la Terre ! En 2025, la Nasa devrait se doter d'un télescope spatial entièrement dédié à la surveillance du ciel et au recensement de la quasi totalité des astéroïdes proches de la Terre.

Actualités spatiales (septembre) Ff78e010
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. La surveillance permanente du ciel et le recensement de la quasi totalité des astéroïdes
proches de la Terre sont 2 missions nécessaires, mais insuffisantes pour une protection planétaire efficace. Crédit : Getty, Nasa

Aujourd'hui, environ 20.000 objets menacent la Terre et malgré les différents programmes de surveillance coordonnés au niveau mondial, moins de 30 % d'entre eux sont aujourd'hui bien connus et les plus petits - qui peuvent tout de même atteindre cent mètres - restent à peu près invisibles.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeMar 15 Oct 2019, 07:20

Trois trous noirs sur le point d’entrer en collision
27 septembre 2019

Des astronomes ont découvert, à pas moins d'un milliard d'années-lumière de notre Terre, un système de trois galaxies en collision. Trois galaxies qui abritent chacune un trou noir supermassif actif. Une découverte exceptionnelle qui aura nécessité de mobiliser de nombreux instruments au sol comme dans l'espace.

Actualités spatiales (septembre) 5ced5310
Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Les chercheurs espèrent pouvoir s’appuyer sur la même méthode pour trouver d’autres systèmes triples de trous noirs
supermassifs actifs. Même s’ils continuent de les imaginer plutôt rares, ils pensent qu’ils jouent un rôle crucial dans la façon dont
les galaxies évoluent au fil du temps. Crédit : X-ray : R. Pfeifle et al., Nasa/CXC/George Mason University ; Optical : SDSS & Nasa/STScI

Le système est connu sous le nom de SDSS J084905.51 + 111447.2 ou un peu plus « simplement » SDSS J0849 + 1114. Il se trouve à pas moins d'un milliard d'années-lumière de notre Terre. Et il constitue, selon Ryan Pfeifle, astronome à l'université George Mason de Fairfax (États-Unis), « la preuve la plus solide à ce jour de l'existence de systèmes triples de trous noirs supermassifs actifs ».

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeMer 16 Oct 2019, 06:38

Une étoile déchiquetée par un trou noir observée en direct par Tess
27 septembre 2019

On observe des étoiles détruites par les forces de marée des trous noirs supermassifs depuis un certain temps. Tess, le chasseur d'exoplanètes, vient de fournir les observations les plus précoces concernant un tel évènement.

Actualités spatiales (septembre) 23a2c610
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Illustration de l’ « événement de rupture par effet de marée » qui s’est produit il y a
150 millions d’années dans la galaxie NGC 3690. Le trou noir supermassif a déchiqueté une étoile. Environ la moitié de sa matière
s’est enroulée autour de l’horizon du trou noir et l’autre moitié est expulsée par les pôles. Crédit : Nrao, AUI, NSF, Nasa

Ligo et Virgo ont détecté des ondes gravitationnelles provenant de la collision de trous noirs ou d'étoiles à neutrons dans des systèmes binaires. Il est possible qu'une collision entre un trou noir et une étoile à neutrons, événements plus rare que les précédents, ait été observée ce mois d'août 2019. Toutefois, les trous noirs intervenant dans ces catastrophes cosmiques ne sont que des trous noirs de masses stellaires. On s'attend un jour à détecter et à mesurer les ondes gravitationnelles générées par des collisions de trous noirs supermassifs ou quand ces monstres avalent un trou noir stellaire, une étoile à neutrons, voire une étoile de la séquence principale. Dans ce dernier cas de figure, faisant intervenir ces trous noirs contenant au moins un million de masses solaires, c'est surtout eLisa, l'interféromètre en orbite autour du Soleil - lancé par l'Esa à l'horizon 2030 -, qui sera l'instrument tout indiqué pour faire de l'astronomie gravitationnelle.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeJeu 17 Oct 2019, 18:22

Vénus aurait été habitable jusqu’à un grand bouleversement il y a 175 millions d’années
28 septembre 2019

Avec ses 450 °C et ses pluies d'acide sulfurique, Vénus paraît être un enfer. Mais des simulations climatiques suggèrent depuis un moment que la planète a pu être un temps habitable, avec un ou des océans importants, jusqu'à il y a 715 millions d'années. Avec des températures clémentes, elle aurait alors pu abriter la vie. Voilà de quoi intéresser les exobiologistes qui cherchent à préciser la notion de zone d'habitabilité. Vénus n'est en effet d'ordinaire pas considérée comme étant dans cette zone.

Actualités spatiales (septembre) 5f256f10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. À gauche, une image de la surface de Vénus, en fausses couleurs, reconstituée à l'aide
d'ordinateurs et des données prises avec le radar de la sonde Magellan. À droite, une image de la Terre prise par les astronautes
d'Apollo 17. Les deux planètes sont de taille et de masse comparables, et pourtant l'une est un enfer tandis que l'autre regorge
de vie et d'eau liquide. Crédit : Nasa

L'European Planetary Science Congress (EPSC) 2019 s'est tenu du 15 au 20 septembre à Genève et il a été l'occasion pour plusieurs chercheurs de faire des communications intéressantes dans le domaine des sciences planétaires. Il y a eu, par exemple, l'annonce d'une possible éruption importante ce mois-ci de Loki Patera, le célèbre volcan de Io, la lune de Jupiter, avec son lac de lave géant.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeVen 18 Oct 2019, 20:37

Regardez comment un trou noir déforme l’espace temps
28 septembre 2019

S'il est dans l'univers des objets fascinants, ce sont bien les trous noirs et les chercheurs de la Nasa nous invitent aujourd'hui, 40 ans après les travaux de pionnier de Jean-Pierre Luminet, à découvrir une simulation de l'un d'entre eux. Des images étonnantes qui nous montrent à quel point la gravité peut agir sur le parcours de la lumière et influencer la façon dont nous voyons le monde.


Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Cette animation propose une révolution complète
autour d’un trou noir simulé et de son disque d’accrétion en suivant un chemin perpendi-
culaire au disque. Le champ gravitationnel extrême du trou noir redirige et déforme la
lumière provenant de différentes parties du disque, mais ce que nous voyons dépend de
notre angle de vision. La distorsion la plus importante se produit lorsque nous visualisons
le système sur sa tranche. Crédit : NASA’s Goddard Space Flight Center, Jeremy Schnittman

La gravité déforme l'espace-temps. Einstein le disait et sur cette incroyable modélisation d'un trou noir proposée par des chercheurs de la Nasa, le phénomène apparaît enfin clairement. Ici, la lumière ne se déplace plus en ligne droite, comme à son habitude. Sa trajectoire est totalement distordue sous l'effet de l'extrême gravité qui règne aux abords de ce trou noir.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeSam 19 Oct 2019, 11:27

Saturne : finalement ses anneaux seraient plus vieux que les dinosaures
29 septembre 2019

Une nouvelle estimation de l'âge des anneaux de Saturne basée sur les données de la mission Cassini permet de penser à nouveau que ces anneaux datent des débuts de l'histoire du Système solaire.

Actualités spatiales (septembre) 6f83c311
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Saturne vu par le télescope spatial Hubble lorsque la planète était au plus près de la Terre
le 20 juin 2019. Crédit : Nasa, ESA, A. Simon (Goddard Space Flight Center), et M.H. Wong (University of California, Berkeley)

L'humanité n'a pris conscience de l'existence des anneaux de Saturne il y a un peu moins de quatre siècles ; ses mathématiciens et ses physiciens ont commencé à explorer leur nature il y a à peine plus de deux siècles. L'arrivée de sondes spatiales, Pioneer 11 d'abord, puis Voyager 1 et 2, et surtout Cassini, ont fait faire des bonds de géants à notre connaissance de ces anneaux. Les informations collectées permettent de tester nos théories sur l'origine des mondes saturniens, lunes et anneaux compris.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 21062
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 52
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitimeDim 20 Oct 2019, 18:46

La désintégration d’un astéroïde a modifié la vie sur Terre il y a 466 millions d’années
29 septembre 2019

Il y a 466 millions d'années, à l'époque de l'Ordovicien, la Terre a connu un épisode de refroidissement et une grande biodiversification. Des chercheurs affirment aujourd'hui que la désintégration d'un astéroïde à plusieurs dizaines -- voire centaines -- de millions de kilomètres de notre planète est à l'origine des deux phénomènes.

Actualités spatiales (septembre) 75f17e10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Pour arriver à leurs conclusions, les chercheurs ont analysé des roches, du côté de la Suède
et de la Russie — ici, la ligne horizontale grise —, pour y découvrir des isotopes particuliers de l’hélium ou encore des métaux
rares que l’on trouve généralement dans les astéroïdes. Crédit : Philipp Heck, Université de Chicago

Il y a environ 466 millions d'années, bien avant l'apparition des dinosaures, notre planète a connu un Petit Âge de glace. Et des chercheurs de l'université de Chicago viennent tout juste d'en identifier la cause. Ils affirment que le refroidissement qu'a alors connu la Terre a été provoqué par des poussières résultant de la désintégration d'un astéroïde de 150 km de large, quelque part entre Mars et Jupiter.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Actualités spatiales (septembre) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (septembre)   Actualités spatiales (septembre) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités spatiales (septembre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: Horizon des évènements-
Sauter vers: