ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)
 
Multivers     Sociaux
Le Deal du moment : -20%
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – ...
Voir le deal
239 €

Partagez
 

 Actualités spatiales (2018 à 2020)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 31 ... 41  Suivant
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeDim 16 Juin 2019, 09:16

Mars : découverte d’un des plus grands réservoirs d’eau de la planète
28 mai 2019

Deux nouvelles études démontrent qu'il y a plus de glace d'eau sur Mars qu'on ne le pensait. Les vestiges d'anciennes calottes glaciaires ont été découverts, enfouis sous le pôle Nord de la planète. Ces couches de glace renferment la mémoire du climat passé de notre voisine.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Cette superbe animation simule un survol du pôle
nord de Mars grâce aux images de la caméra stéréoscopique HRSC, installée sur Mars
Express, en orbite autour de la Planète rouge depuis décembre 2003. La forme en spirale
de la calotte glaciaire, œuvre d'Éole, est entravée par l'énorme et sombre canyon Chasma
Boreale, que l'on aperçoit au milieu de la vidéo. Crédit : ESA

Y avait-il assez d'eau liquide sur Mars dans son passé pour qu'elle fût habitable ? À cette question posée depuis des décennies, les chercheurs pourraient bientôt pouvoir y répondre. En effet, dans l'édition du 22 mai de la revue Geophysical Research Letters, une équipe de planétologues des universités du Texas et de l'Arizona a dévoilé leur découverte - inattendue - d'un important stock de glace d'eau dissimulé sous la région du pôle Nord de la Planète rouge, actuellement coiffé d'un manteau de glace en surface. « Inattendue », car les chercheurs pensaient que ces vestiges des anciennes calottes polaires avaient disparu.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeLun 17 Juin 2019, 11:12

Une pluie de météorites constante a arrosé la Terre ses deux derniers millions d’années
29 mai 2019

Dans le désert d'Atacama, des chercheurs ont mis la main sur la plus ancienne collection de météorites à la surface de la Terre. Ils en ont profité pour en tirer des informations relatives à l'évolution du flux de météorites qui ont percuté notre planète au cours des deux derniers millions d'années.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 4c7c3a10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Au cours des deux derniers millions d’années, il est tombé sur Terre quelque 222 météorites
d’un poids supérieur à 10 grammes par kilomètre carré et par million d’années. Crédit : Jérôme Gattacceca, CEREGE

Chaque année, ce sont entre 100.000 et 200.000 tonnes de météorites qui tombent sur notre Terre. La plupart du temps sous la forme de fragments très petits, de quelques millimètres seulement parfois. Et en la matière, des chercheurs viennent de faire une découverte rare : une véritable mine de météorites bien conservées. De quoi leur permettre de reconstituer le taux de chute de ces débris rocheux au cours des deux derniers millions d'années.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeMar 18 Juin 2019, 20:45

L’activité du Soleil influencée par les planètes
31 mai 2019


L'activité du Soleil suit un cycle régulier de onze ans. C'est un astronome allemand qui l'a déterminé pour la première fois dès 1843. Depuis, les mécanismes qui se cachent derrière cette régularité sont restés mystérieux. Aujourd'hui, des chercheurs avancent que les forces de marée planétaires pourraient jouer un rôle important.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 936eda10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Le nouveau modèle proposé par les chercheurs allemands permet aussi d’expliquer
des phénomènes jusqu'à présent difficiles à modéliser comme les doubles pics d’activité observés sur certains cycles du Soleil.
Crédit : Buddy_Nath, Pixabay License

Que l'activité magnétique d’une étoile soit cyclique, ça n'a pas grand-chose de surprenant. Pourtant les modèles imaginés par les astrophysiciens peinent à expliquer le cycle particulièrement régulier de notre Soleil. Mais des chercheurs du Helmholtz-Zentrum Dresden-Rossendorf (Allemagne) semblent aujourd'hui avoir trouvé une réponse. Les forces de marée exercées par quelques planètes sur le Soleil agiraient comme une sorte d'horloge réglant son activité.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeMer 19 Juin 2019, 10:48

Sur Mars, Curiosity explore un nouveau site riche en argile et nous offre un selfie
31 mai 2019


Quand il ne travaille pas, le rover Curiosity regarde les nuages défiler dans le ciel et se prend en photo. Voici son dernier autoportrait, réalisé dans une région riche en argile sur les pentes du mont Sharp.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 0845bb10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Cinquante-sept images individuelles composent ce nouveau selfie de Curiosity créé le 12 mai.
Téléchargez l'image en haute résolution en cliquant ici. Crédit : Nasa, JPL-Caltech, MSSS

Le 6 août prochain, cela fera sept ans déjà que Curiosity a débarqué sur Mars, dans le cratère Gale. Sa mission d'exploration, loin d'être achevée, se poursuit toujours sur les flancs du mont Sharp, point culminant (5.500 mètres) constitué d'un empilement de couches sédimentaires. L'astromobile, qui ne prend jamais de vacances, a récemment réalisé ses vingtième et vingt et unième forages : « Aberlady » et « Kilmarie », dans le sol d'une région qui était apparue très riche en argile aux yeux des sondes en orbite il y a plusieurs années, bien avant l'arrivée de Curiosity. C'est entre autres pour cette raison que ce site a été choisi. Et ça se confirme : l'argile abonde. Le scénario le plus probable pour l'expliquer est qu'il y avait bien un lac à cet endroit, il y a environ 3,7 milliards d'années, et que les argiles s'y sont formées au fond, en interaction avec l'eau.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeJeu 20 Juin 2019, 11:53

Trois exocomètes découvertes autour de la jeune étoile Beta Pictoris
1er juin 2019


Depuis une trentaine d'années, les indications et les mesures se sont multipliées concernant l'existence d'un grand nombre d'exocomètes dans le disque de débris de la toute jeune étoile Beta Pictoris. Ces exocomètes deviennent de plus en plus perceptibles en utilisant la méthode des transits et c'est le télescope Tess qui vient de réaliser cette grande première avec cette étoile.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Une vue d'artiste des exocomètes autour de Beta Pictoris.
Crédit : European Southern Observatory (ESO)

Cela fait presque 35 ans que l'étoile Beta Pictoris (β Pic) fait parler d'elle dans le domaine de la cosmogonie des systèmes planétaires. En effet, au milieu des années 1980, les astronomes ont tourné le tout juste disponible regard infrarouge du satellite Iras (Infrared Astronomical Satellite) vers cette très jeune étoile blanche, située à une distance d'environ 63 années-lumière du Système solaire dans la constellation australe du Peintre.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeVen 21 Juin 2019, 12:05

La pluie d’étoiles filantes des Bêta Taurides pourrait cacher de grosses météorites
2 juin 2019


La Terre passera dans quelques jours au plus près, depuis plus de 40 ans, du centre de l'essaim des Bêta Taurides. Pour des astronomes, ce sera l'occasion de vérifier s'il n'y a pas de gros morceaux qui se cachent en son sein, par exemple des fragments d'une comète qui pourraient entrer en collision avec la Terre, comme l'avance une théorie.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 091ed610
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Illustration de fragments d’une comète se déplaçant en essaim. Crédit : Peter Jurik, Fotolia

Du 5 juin jusqu'aux alentours du 18 juillet, la Terre coupera la route d'un courant de débris laissés par les passages de la comète 2P/Encke. La pluie d'étoiles filantes associée, nommée Bêta Taurides, n'est certes pas aussi célèbre et spectaculaire que les Perséides (dont le pic d'activité est le 12-13 août) mais elle intéresse tout particulièrement des astronomes soucieux de vérifier si une branche de cet essaim météoritique ne cacherait pas en son sein un ou plusieurs gros morceaux de comètes, comme cela est suspecté depuis plusieurs décennies.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeSam 22 Juin 2019, 15:36

L’océan d’Europe chauffe à cause des forces magnétiques et de marées de Jupiter
3 juin 2019

Plongé dans le champ magnétique variable de Jupiter du fait de la rotation de la géante gazeuse, l'océan de sa lune Europe serait le siège de courants induits. Ces courants le chaufferaient particulièrement aux pôles et seraient associés à l'équivalent du Gulf Stream, à l'équateur, sous la banquise d'Europe.


Cliquez sur l'image pour voir le film. La mission Juice, qui va explorer le système
satellitaire de Jupiter, commencera en 2022. Dans la mythologie, Jupiter était considéré
comme le Dieu du ciel. Et c'est un peu le cas dans la réalité. Le plus grand corps céleste
dans le Système solaire a tout pour être le roi de notre système planétaire. La mission
de l'Agence spatiale européenne Juice fournira l'étude la plus complète de cette planète
géante, et, en particulier, de ses lunes, censées cacher des zones habitables sous leurs
croûtes glacières. Jupiter est plus de onze fois plus grosse que la Terre, mais elle est
essentiellement composée de gaz. Crédit : European Space Agency, ESA

La multiplication des découvertes d'exoplanètes potentiellement habitables dans la Voie lactée laisse fortement penser que la vie est un phénomène très largement répandu dans notre Galaxie. On ne peut toujours rien dire quant à l'occurrence de formes de vie intelligentes, même si les membres du Seti sont plus que jamais à la recherche d'éventuelles technosignatures. Nous allons toutefois bientôt disposer d'instruments qui devraient nous permettre, en théorie du moins, de détecter des biosignatures dans les atmosphères des exoplanètes.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeDim 23 Juin 2019, 11:21

Une énorme éruption d’une étoile observée pour la première fois
4 juin 2019

Pour la première fois, des chercheurs ont pu étudier une éjection de masse coronale ou CME jaillissant d'une autre étoile que le Soleil. Cette observation ouvre la voie à la caractérisation de ces phénomènes émanant d'autres étoiles dans la Galaxie.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 B367935a9c_114979_sun-hinode-01
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Puissante éruption solaire du 10 septembre 2017. Classée X8,2, elle a été observée par le satellite Hinode dans le rayonnement X.
Crédit : Jaxa, Nasa, Hinode, SAO, MSU, Joy Ng

OU Andromedae, appelée aussi HR 9024, intrigue les astronomes depuis de nombreuses années. L'intense luminosité dans le rayonnement X de cette géante rouge qui tourne très vite sur elle-même semble provenir de sa couronne où tout indique qu'elle est le théâtre de grandes éruptions.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeLun 24 Juin 2019, 07:16

Le mystère de la galaxie sans matière noire, DF2, est-il résolu ?
5 juin 2019

En 2018, un groupe d'astronomes avait révélé que la galaxie NGC 1052-DF2 semblait dépourvue de matière noire, ce qui apparaissait comme une difficulté majeure aussi bien pour le modèle cosmologique standard que pour son alternative sans matière noire utilisant la théorie Mond. Une nouvelle estimation de la distance de cette galaxie a fait disparaître ces difficultés.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 9099cc10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. La galaxie ultra-diffuse [KKS2000]04, encore appelée NGC 1052-DF2, ici observée avec
le télescope Gemini (Hawaï) et avec le télescope Hubble (détail). La distance nouvellement mesurée de 41 millions d’années-
lumière implique qu’elle réside dans un halo de matière noire, qui domine le mouvement de ses étoiles. Crédit : CNRS, IAC

Cela fait des décennies que l'on cherche des particules de matière noire directement et indirectement, en tentant de les produire puis de les détecter avec des accélérateurs de particules comme le LHC ou bien par leurs produits éventuels de désintégration dans l'espace, par exemple sous forme de rayons gamma bien particuliers traqués avec le satellite Fermi ou d'un excès de particules d'antimatières mesuré avec AMS à bord de l'ISS.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeMar 25 Juin 2019, 06:35

Trou noir : une énigme de plus de 40 ans enfin résolu
7 juin 2019

En 1975, deux astrophysiciens relativistes prédisaient analytiquement un effet important dans la physique des disques d'accrétion autour des trous noirs. Mais depuis environ 40 ans, les simulations numériques réalistes de ces disques, tenant compte pleinement du comportement d'un plasma relativiste dans le disque, ne reproduisaient pas cette prédiction. C'est désormais chose faite.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 0e487710
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une vue d’artiste d’un trou noir dans un système binaire accrétant de la matière
et produisant des jets de matière gouvernés par la MHD des plasmas relativistes en espace-temps courbe.
Crédit : Aurore Simonnet, Nasa’s Goddard Space Flight Center

Les équations de la relativité générale sont très difficiles à résoudre analytiquement, sauf dans des cas simples ou avec des approximations qui ne valent que par leurs hypothèses. Ces équations sont non-linéaires, comme celles de Navier-Stokes qui gouvernent la mécanique des fluides. Dans les deux cas, les physiciens ont contourné les problèmes en utilisant des ordinateurs comme le présentait, après la seconde guerre mondiale, le génial Enrico Fermi. De fait, dès le tout début des années 1960, des simulations numériques étaient effectuées pour comprendre ce qui se passait lorsqu'une étoile s'effondrait, et montraient qu'elle devait bien donner un trou noir si elle était suffisamment massive.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeMer 26 Juin 2019, 06:30

Un anneau de gaz froid encercle le trou noir au centre de la Voie Lactée
7 juin 2019

Le radiotélescope Alma a enfin permis de visualiser la part froide du disque d'accrétion entourant le trou noir central de 4 millions de masses solaires de la Voie lactée, Sagittarius A*.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 4ab0f010
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Cette image prise dans le domaine millimétrique par Alma montre en fausse couleur
un disque de matière autour de Sgr A*. L'effet Doppler est indiqué par du bleu pour le gaz qui s'approche de nous,
et par du rouge quand il s'éloigne. Crédit : Alma (ESO/NAOJ/NRAO), E.M. Murchikova, NRAO/AUI/NSF, S. Dagnello

La collaboration Event Horizon Telescope (EHT) a brillamment imagé M87* malgré une mauvaise surprise dans le cas de Sgr A*. Mais ce n'est que partie remise, nous devrions bientôt avoir des images du trou noir supermassif de la Voie lactée. Même la qualité et la résolution des images déjà prises avec M87* devraient rapidement s'améliorer. En attendant, l'un des radiotélescopes qui a contribué au succès de l'EHT, l'Atacama Large Millimeter/submillimeter Array (Alma), nous aide déjà à préciser notre connaissance de l'environnement autour de Sgr A*.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeJeu 27 Juin 2019, 06:58

L’univers fascinant de l’astronomie chinoise avec Jean-Marc Bonnet-Bidaud
9 juin 2019

L'astrophysicien Jean-Marc Bonnet-Bidaud nous emmène à la découverte des trésors longtemps ignorés de l'astronomie chinoise, riche de plusieurs millénaires, marquée par une rigueur scientifique avant-gardiste et des observations minutieuses des évènements astronomiques les plus remarquables. Encore aujourd'hui, ces données profitent à notre compréhension de l'univers.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 37cc3210
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Jean-Marc Bonnet-Bidaud est astrophysicien au Commissariat
à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), également historien des sciences
et vulgarisateur scientifique à ses heures. Crédit : Jean-Marc Bonnet-Bidaud

Pour Jean-Marc Bonnet-Bidaud, astrophysicien au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), tout a commencé avec la fin cataclysmique des étoiles : les supernovae. De ces spectaculaires explosions d'astres mourants ne subsiste qu'une nébuleuse de gaz, appelée rémanent, formant un cocon en expansion autour d'un noyau très dense. Mais au départ, les supernovae figurent parmi les phénomènes les plus violents et lumineux de l'univers, tant et si bien que depuis la Terre, elles peuvent paraître telles de nouvelles étoiles brillant durant des mois, voire des années. Ce sont les mystérieuses « étoiles invitées », décrites depuis déjà plus de 3.000 ans par les astronomes chinois.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeVen 28 Juin 2019, 06:25

Deux exoplanètes en train de grossir et des bébés-lunes observées pour la première fois
9 juin 2019


Grandiose : une deuxième planète a été découverte par observation directe autour de la très jeune étoile PDS 70. Ces deux gros bébés sont plus massifs que Jupiter et continuent de pousser en dévorant tout sur leur passage. Une autre équipe de chercheurs a, de son côté, mis en évidence un disque circumplanétaire autour de PDS 70b. C'est la première fois que les astronomes assistent à la naissance d'exolunes.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 349052b703_50151009_pds-70bc-hubble
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. La grande luminosité de l’étoile PDS 70 a été éliminée
de cette image de Muse sur le VLT après traitement des données. Les astronomes ont ainsi
pu distinguer les deux jeunes planètes géantes qui sont en train de découper le disque
protoplanétaire. Crédit : ESO, S. Haffert (Leiden Observatory)

Ce n'est pas exactement notre Système solaire dans sa petite enfance que l'on peut admirer sur ces images mais cela devait y ressembler. Âgée d'un peu moins de six millions d'années, PDS 70 (environ 0,76 masse solaire) est une étoile toute jeune de type naine orange qui, à l'instar de notre Soleil quand il avait le même âge (c'était donc il y a environ 4,5 milliards d'années), est actuellement entourée d'un vaste disque de gaz et de poussière distinct sur les images du VLT (l'éclat de PDS 70 a été masqué). Beaucoup de choses s'y passent à l'intérieur et c'est pour cette raison que des astronomes la scrutent régulièrement, autant fascinés que curieux de comprendre l'évolution d'un système planétaire et d'assister à la naissance de ses planètes.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeSam 29 Juin 2019, 11:20

Comment allez-vous appeler cette exoplanète ?
10 juin 2019

Près de 4.000 exoplanètes ont été confirmées par les astronomes en un quart de siècle. Pour la deuxième fois, l'Union astronomique internationale invite les citoyens du monde à choisir les noms d'environ 100 d'entre elles. Découvrez quel monde lointain les Français ont la possibilité de nommer.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 72247910
Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Représentation hypothétique de HD 8574b et comparaison avec Jupiter, la grosse planète du Système solaire. Crédit : NASA

Les astronomes l'appellent HD 8574 et parce qu'elle n'est pas visible à l'œil nu, l'étoile n'a jamais reçu de joli nom comme ses homologues les plus brillantes (Sirius, Altaïr, Véga, etc.). Mais cela va bientôt changer car, en effet, les Français sont invités par l'UAI, l'Union astronomique internationale(en anglais, IAU) dont c'est le centième anniversaire cette année - c'est à elle que revient le choix officiel du nom des objets célestes - à lui en choisir un dans le cadre de la deuxième édition du programme NameExoWorlds que l'organisation vient de lancer.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeDim 30 Juin 2019, 11:14

La Lune cache une énorme masse métallique sous son plus grand cratère
11 juin 2019

Des chercheurs ont découvert une anomalie de masse dans la croûte lunaire. Mais inutile d'aller imaginer une immense base extraterrestre enfouie sous la surface. Selon les chercheurs, cette anomalie serait tout simplement le résultat d'un impact d'astéroïde.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Db43d310
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Sur cette photo en fausses couleurs de la face cachée de la Lune, les zones les plus élevées
sont représentées par des couleurs chaudes et les zones les plus basses, par des couleurs froides. Le cercle en pointillé délimite
l’emplacement de l’anomalie de masse détectée par les chercheurs de l’université Baylor (États-Unis).
Crédit : Nasa, Goddard Space Flight Center, Université de l’Arizona

« Une masse inattendue et considérable. » C'est ce que des scientifiques de l'université Baylor (États-Unis) ont découvert sur la Lune alors qu'ils cherchaient à mesurer les subtils changements de l'intensité de la gravité autour de notre satellite naturel. Où ? À des centaines de kilomètres sous le bassin Pôle Sud-Aitken, sur la face cachée de la Lune, donc.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeLun 01 Juil 2019, 10:14

Vie extraterrestre : les exoplanètes habitables seraient moins nombreuses qu’on le pensait
12 juin 2019

Des planètes sur lesquelles la vie peut apparaître, il devrait y en avoir un certain nombre. Mais les planètes sur lesquelles une forme de vie complexe a pu se développer seraient, selon des chercheurs américains, beaucoup plus rares qu'on ne le pensait. Les exoplanètes étant globalement moins hospitalières que prévu.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 1050b310
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Selon les chercheurs de l’université de Californie Riverside (Etats-Unis),
la zone dans laquelle chercher des planètes abritant une vie complexe est bien plus petite que la classique
zone d’habitabilité décrite par les astronomes. Crédit : IgorZh, Fotolia

Les astronomes qualifient de zone d’habitabilité, les régions de l'espace dans lesquelles les conditions sont a priori favorables à l'apparition de la vie. Des régions dans lesquelles de l'eau liquide est susceptible d'exister à la surface d'une exoplanète. Et c'est donc tout naturellement que les recherches de vie extraterrestre se sont, au fil des années, concentrées sur ces zones particulières.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeMar 02 Juil 2019, 19:19

L’effet Unruh observé pour la première fois ?
12 juin 2019

Cousin de l'effet Hawking, l'effet Unruh n'a encore jamais été observé directement mais on cherche là aussi à tester la cohérence des calculs qui le prédisent avec des systèmes physiques présentant des phénomènes analogues. Il semble que la version quantique de cet effet ait enfin été observée avec des atomes ultrafroids paradoxalement.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 315ac910
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une vue d’artiste de l’effet Unruh. Crédit : Peter Jurik, Fotolia

Lorsque Stephen Hawking a fait sa mémorable découverte du processus quantique d'évaporation des trous noirs, lui et ses collègues s'attendaient sans doute raisonnablement à ce que l'on fasse la détection des explosions d'énergies finales de trous noirs primordiaux formés pendant le Big Bang assez rapidement. L'astronomie X était en plein essor pendant les années 1970, avec par exemple la mise en orbite du satellite Einstein.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeMer 03 Juil 2019, 14:09

Du sel de table détecté sur Europe, une lune de Jupiter potentiellement habitable
13 juin 2019

Europe : c'est ainsi que l'on nomme la lune glacée de Jupiter. Sous sa glace, une mer qui intrigue. Car on l'imagine susceptible d'abriter une forme de vie extraterrestre. Et aujourd'hui, une étude révèle que cette mer pourrait être riche... en sel de table !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 1b5e2a10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Des images capturées par Galileo. À gauche, Europe en couleurs naturelles.
À droite, une version qui fait ressortir les différences de couleurs et sur laquelle on perçoit la zone jaune - au centre gauche -
qui révèlerait la présence de chlorure de sodium. Crédit : Nasa, JPL, Université de l’Arizona

Quelle peut bien être la composition de l'océan qui coule sous la glace d’Europe, le satellite naturel de Jupiter ? Depuis des années, les astronomes s'interrogent. Des chercheurs du Caltech (California Institute of Technology, États-Unis) ont mené une analyse spectrale inédite de la lumière visible renvoyée par cette lune. Et ils ont découvert que la couleur jaune que l'on observe sur certaines parties de la surface d'Europe est due à la présence de chlorure de sodium(NaCl). Du sel de table, en d'autres termes.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeJeu 04 Juil 2019, 14:41

De l’eau coulait sur Mars dans un passé proche
14 juin 2019

Des chercheurs ont identifié des traces d'altération aqueuse tardive dans des météorites martiennes qui se seraient produites sur Mars, il y a entre 227 et 56 millions d'années. Cette découverte a des implications très fortes pour l'évolution de la surface martienne car elle montre que de l'eau liquide a été disponible à proximité de la surface dans un passé relativement récent et que, par conséquent, cela pourrait encore être le cas de nos jours. Mars aurait pu être habitable sur presque toute son histoire puisque l'eau est le premier ingrédient nécessaire à l'émergence de la vie.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 0d570e34d9_50151284_zircon-meteorite-martienne
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Image MEB par électrons rétrodiffusés d’un zircon terrestre ayant subi de l’altération
semblable à celle ayant affecté les zircons martiens de Black Beauty. Les zones altérées se présentent sous forme de veines
ou de tâches gris sombre alors que les zones non altérées sont de teinte gris clair. Une zonation concentrique primaire
(magmatique) se devine dans certaines zones claires, et est marquée par des bandes de croissance qui présentent des
fractures disposées de façon radiale. Crédit : CNRS

La présence d'eau liquide sur Mars est avérée par de nombreuses observations telles que la présence de minéraux hydratés et d'anciens systèmes de vallées et de chenaux, malgré des conditions de pression et température de surface largement défavorables. Cependant, l'activité hydrologique de la Planète rouge est supposée être restreinte au premier milliard et demi d'années de son évolution, donc jusqu'à il y a environ 3 milliards d'années. Mars aurait ensuite connu un épisode de changement climatique global, menant aux conditions froides et arides qu'on lui connait actuellement. Afin de mieux comprendre l'évolution de sa surface et de son habitabilité -- qui est l'une des principales questions des programmes d'exploration spatiale actuels --, il est essentiel de documenter l'histoire de l'eau sur Mars.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeVen 05 Juil 2019, 11:49

Soleil : de gigantesques éruptions solaire à craindre d’ici 100 ans ?
14 juin 2019


Les éruptions de notre Soleil et les super-éruptions se déroulant sur une autre étoile (KIC 9655129) pourraient avoir bien plus de points communs que prévu. Les processus à l'origine seraient en effet les mêmes. Si des super-éruptions venaient à se produire sur notre Soleil, elles pourraient être mille fois plus puissantes que les éruptions les plus redoutables jamais enregistrées. Et, bien sûr, elles seraient dévastatrices pour notre monde, dépendant des réseaux électriques et des satellites.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 44725c10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Illustration d’un déchaînement d’éruptions sur une étoile de type naine rouge.
Crédit : NASA, ESA, D. Player (STScl)

Le Soleil pourrait-il produire des éruptions très violentes qui seraient des centaines, voire des milliers de fois plus redoutables que les plus puissantes observées lors de ses derniers cycles d'activité de 11 ans ? Les astronomes aimeraient beaucoup le savoir car, en effet, un tél événement aurait, à n'en pas douter, de graves conséquences sur nos sociétés (ultra)connectées et très dépendantes de l'électricité. Outre que les astronautes devraient alors s'enfuir au plus vite - ou du moins se mettre à l'abri -, nombre de satellites - et ils sont de plus en plus nombreux en orbite - seront endommagés ou anéantis.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeSam 06 Juil 2019, 17:14

Un immense pont magnétique entre deux amas galactiques !
15 juin 2019

Les champs magnétiques galactiques sont mystérieux et contiennent peut-être des secrets sur l'origine de l'Univers. On vient d'en découvrir pour la première fois entre des amas de galaxies. Ils sont trahis par les émissions radio d'électrons à grandes vitesses se déplaçant dans ces champs.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 4b3ca510
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Image composite du couple d'amas de galaxies, Abell 0399 et Abell 0401. Le système se situe
à environ 1 milliard d'années-lumière de la Terre, tandis que les deux amas de galaxies sont séparés d'environ 10 millions
d'années-lumière. Un plasma à haute température qui émet dans les rayons X (tons rouges) occupe l’espace entre les galaxies
dans les parties centrales des deux amas. De plus, les observations dans les micro-ondes montrent un filament ténu de matière
reliant les deux groupes (tons jaunes). L'image radio basse-fréquence (tons bleus) révèle plusieurs sources discrètes brillantes
associées à des galaxies individuelles et deux halos radio diffus au centre des deux amas de galaxies. Le long du filament reliant
Abell 0399 et Abell 0401, l’émission radio révèle la présence d’un vaste champ magnétique illuminé par une population
d’électrons de haute énergie. Crédit : DSS et Pan-STARRS1 (optique), XMM-Newton (rayons X), satellite Planck
(paramètre y), F. Govoni et al. 2019, Science (radio). Image de M. Murgia, Inaf

Nous avons largement résolu le mystère de l'origine du champ magnétique de la Terre. Nous pensons que l'explication fournie, la fameuse théorie de la dynamo auto-excitatrice reproduite en laboratoire avec l'expérience VKS, est aussi dans les grandes lignes la même que celle du champ magnétique du Soleil et des géantes gazeuses, comme Jupiter et Saturne.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeDim 07 Juil 2019, 16:45

La croissance du trou noir supermassif de la Voie Lactée inhibée par le magnétisme
17 juin 2019


Le Stratospheric Observatory for Infrared Astronomy de la Nasa a permis de cartographier des champs magnétiques autour du trou noir supermassif de la Voie lactée. Ces champs canaliseraient le plasma autour de l'astre de telle sorte qu'ils ne facilitent pas l'absorption de matière, ce qui aide à comprendre pourquoi ce n'est pas un noyau actif de galaxie.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Mwcent10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. En fausses couleurs sur cette image, on voit les lignes de courant du plasma montrant
les champs magnétiques. Ces images de lignes se superposent sur une image en rose montrant un cercle poussiéreux autour du
trou noir supermassif de la Voie Lactée. La structure en forme de Y est un matériau chaud qui tombe vers le trou noir situé près
de l’intersection des deux bras du Y. Les lignes de courant révèlent que le champ magnétique suit étroitement la forme de la
structure poussiéreuse. Crédit : Poussière et champs magnétiques du Centre Galactique : Nasa/Sofia ;
image du champ d'étoiles : télescope spatial Nasa/Hubble

La découverte des trous noirs supermassifs, ou pour le moins des astres que nous croyons occuper le centre de nombreuses galaxies, a été faite avec la découverte des quasars et plus généralement des noyaux actifs de galaxies. Nous avons de moins en moins de raisons de penser qu'il ne s'agit pas de trous noirs, surtout après le succès récent de la collaboration EHT qui a réussi à former une image de M87*. Mais les astrophysiciens savent bien que la cause n'est pas encore complètement entendue et ils travaillent pour réfuter les derniers doutes à ce sujet.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeLun 08 Juil 2019, 13:11

Cassini offre un nouveau regard sur les anneaux de Saturne
18 juin 2019


La sonde Cassini a orbité autour de Saturne pendant près de 13 ans. Et pendant la phase finale de sa mission, elle a volé entre Saturne et ses anneaux, offrant aux chercheurs un point de vue inédit. Aujourd'hui, ils nous dévoilent quelques-uns de leurs résultats qui reflètent toute la complexité du système.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 1562583881-a68f55a5b9-50151375-anneaux-saturne-nomenclature
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Grâce aux données fournies par Cassini, les chercheurs en savent désormais plus sur les anneaux de Saturne,
nommés dans l’ordre alphabétique correspondant à la chronologie de leur découverte. Crédit : Nasa/JPL-Caltech, Space Science Institute

En septembre 2017, à court de carburant, la sonde spatiale Cassini a achevé sa mission en plongeant dans l'atmosphère de Saturne. Au passage, elle a fourni des informations détaillées sur les fameux anneaux qui entourent la planète. Des données sur lesquelles les astronomes continuent de travailler. Et aujourd'hui, des chercheurs du CNRS notamment publient quelques-uns de leurs résultats.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeMar 09 Juil 2019, 08:12

Alma observe la plus vieille fusion de galaxies connue à ce jour
20 juin 2019


En faisant équipe avec Hubble, Alma a identifié la plus lointaine et la plus ancienne fusion de galaxies connue à ce jour. Nommée B14-65666, elle se trouvait à 13 milliards d'années dans la constellation du Sextant.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 3dbaf710
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Image composite en fausses couleurs de B14-65666 montrant les distributions
de poussière (rouge), d'oxygène (vert) et de carbone (bleu), observées par ALMA et d'étoiles (blanches) observées par
le télescope spatial Hubble. Crédit : Alma (ESO/NAOJ/NRAO), télescope spatial Hubble Nasa/ESA, Hashimoto et al.

La galaxie la plus lointaine et donc la plus ancienne connue à ce jour de l'humanité s'appelle GN-z11. C'est le télescope Hubble qui a permis de la dénicher il y a quelques années dans la constellation de la Grande Ourse. Nous l'observons telle qu'elle était il y a environ 13,4 milliards d'années.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 24711
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 55
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitimeMer 10 Juil 2019, 11:46

Les secrets de la jeunesse du Soleil sont enfouis dans les roches lunaires
22 juin 2019

Le satellite Kepler a montré que les jeunes étoiles faisaient des colères d'autant plus dangereuses pour des exoterres qu'elles tournaient vite. Le sol lunaire garderait la mémoire des colères de notre jeune Soleil. Son étude implique qu'il tournait plus vite qu'aujourd'hui, mais suffisamment lentement pour que la Terre garde son habitabilité.

Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 E90ebe10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. L'observatoire de la dynamique solaire de la Nasa, le satellite SDO,
a capturé cette image d'une éruption solaire (en bas à droite ) le 2 octobre 2014. Crédit : Nasa / SDO

L'une des grandes questions de l'exobiologie concerne les contraintes que font peser les colères des jeunes étoiles - en particulier lorsqu'il s'agit des naines rouges, qui sont en majorité dans la Voie lactée - sur l'habitabilité réelle des exoplanètes. Les éruptions stellaires et les rayonnements produits sont en effet en mesure d'éroder rapidement les atmosphères planétaires, de provoquer en conséquence aussi l'évaporation des océans et, bien sûr, d'endommager fortement des formes vivantes qui pourraient se trouver dans ces océans.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2019)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ag33.fr/
Contenu sponsorisé




Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (2018 à 2020)   Actualités spatiales (2018 à 2020) - Page 21 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités spatiales (2018 à 2020)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 41Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 31 ... 41  Suivant

 Sujets similaires
-
» Image du jour (2018 à 2020)
» Actualités spatiales (2012 à 2014)
» Actualités spatiales (2009 à 2011)
» Actualités spatiales (2015 à 2017)
» Actualités spatiales (2021)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: Horizon des évènements-
Sauter vers: