ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)
 
Multivers     Sociaux
-40%
Le deal à ne pas rater :
Vélo d’appartement FYTTER – statique et ultra-pliable
150 € 249 €
Voir le deal

Partagez
 

 Actualités spatiales (juin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeSam 20 Juin 2020, 19:02

Mars : ce que le rover Curiosity a découvert sur le climat passé de la Planète Rouge
1er juin 2020

Grâce à l'étude des éléments chimiques présents sur Mars de nos jours, les chercheurs sont capables de reconstituer l'histoire climatique de la planète. Une fois de plus, leurs résultats confirment que la vie sur la Planète rouge, passée ou présente, n'est pas impossible.

Actualités spatiales (juin) 78873c10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Représentation du cycle du carbone martien. Crédit : Lance Hayashida / Caltech

Grâce à l'assistance du rover Curiosity, les chercheurs ont su considérablement approfondir leur connaissance de la planète Mars. Vestiges d'anciens lacs, traces de composés organiques et canaux ayant un jour accueilli de l'eau sont autant d'éléments qui encouragent les scientifiques à y poursuivre la recherche de vie extraterrestre. Néanmoins, en dépit de ces nombreux indices, d'autres questions demeurent encore ouvertes : l'atmosphère martienne fut-elle à un moment suffisamment épaisse pour permettre à la planète de conserver des températures hospitalières ? Ces composés organiques sont-ils des indices laissés par des formes de vie ou le simple produit de procédés chimiques dans les roches ? De nouvelles pièces viennent progressivement compléter ce puzzle que nous tentons de résoudre à une distance de plusieurs centaines de millions de kilomètres.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeDim 21 Juin 2020, 17:40

Des disques galactiques massifs existaient déjà tôt après le Big Bang
1er juin 2020

La découverte d'une galaxie à disque massive en rotation seulement 1,5 milliard d'années après le Big Bang, confirme la nécessité du changement de paradigme amorcé il y a 10 ans environ, concernant la formation et la croissance des galaxies. Il faudrait bien faire intervenir des courants de matière baryonique froids canalisés par des filaments de matière noire.

Actualités spatiales (juin) 08f4c710
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une vue d’artiste du disque de Wolfe. Crédit : NRAO/AUI/NSF, S. Dagnello

Une équipe internationale d'astrophysiciens vient d'annoncer dans le journal Nature (article en accès libre sur arXiv) que les dernières données de la radioastronomie confirmaient la nécessité d'un changement de paradigme en ce qui concerne la formation des galaxies – des données acquises par la noosphère grâce aux tout nouveaux yeux dont elle s'est dotée, en l'occurrence l'Atacama Large Millimeter/submillimeter Array (Alma), mais aussi des plus anciens.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeLun 22 Juin 2020, 17:23

Une rare galaxie « anneau de feu » découverte à 11 milliards d’années-lumière
1er juin 2020

Les astronomes ont récemment immortalisé une galaxie des plus rares. Décrite comme « un cercle de feu cosmique », cette galaxie à anneau est située à 11 milliards d'années-lumière du Système solaire.

Actualités spatiales (juin) 3259b110
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. L'objet de Hoag, un joyau cosmique aux allures mystérieuses. Crédit : Nasa, Hubble Heritage

Si vous n'êtes pas familiers avec les galaxies à anneau, vous serez émerveillés de découvrir l'objet de Hoag (image ci-dessus) : un splendide cercle argenté constellé d'étoiles, portant en son cœur l'éclat doré d'un noyau d'étoiles jaunes. Véritable bijou cosmique, l'objet de Hoag est aussi époustouflant qu'il est rare. C'est pourquoi l'enthousiasme des astronomes devait être à son comble avec la découverte de R5519, une galaxie en anneau âgée de 11 milliards d'années, récemment observée sous toutes ses coutures.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeMar 23 Juin 2020, 18:52

Hubble enquête sur l'absence de planètes au cœur des essaims d'étoiles massives
2 juin 2020

Pour la première fois, grâce au télescope spatial Hubble, des astronomes ont pu sonder un amas stellaire dense. Leur objectif : étudier les environnements favorables à la formation des planètes. Et ils n'ont pas été déçus. Ils ont découvert à quel point des étoiles brillantes et massives peuvent perturber l'évolution de leurs plus proches voisines.


Cliquez sur l'image pour voir l’animation. Sur cette vidéo, la nébuleuse Gum 29 et l’amas
stellaire Westerlund 2 étudié pendant trois ans par des astronomes pour mieux
comprendre quels sont les environnements favorables à la formation de planètes.
Crédit : Hubble Space Telescope, YouTube

En 2015, Westerlund 2 avait été choisi comme image iconique du 25e anniversaire du télescope spatial Hubble. Westerlund 2, c'est le nom d'un amas ouvert de la Voie lactée. Il se situe dans la constellation de la Carène. Il a la particularité de renfermer un grand nombre d'étoiles jeunes et massives. Certaines ont jusqu'à 100 fois la masse du Soleil.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeMer 24 Juin 2020, 19:26

Le VLT révèle des éruptions stellaires 10 millions de fois plus puissantes que sur le Soleil
2 juin 2020

Les télescopes de l'ESO, comme le VLT, permettent de démontrer l'existence de taches stellaires sur d'autres étoiles que le Soleil. Celles sur les astres appelés étoiles de la branche horizontale extrême sont gigantesques et sont le lieu d'éruptions qui surpassent infiniment celles du Soleil.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Les taches sur les étoiles de la branche horizontale
extrême (à droite) semblent être très différentes des taches solaires sombres que l'on
voit à la surface du Soleil (à gauche), mais toutes deux sont causées par des champs
magnétiques. Des taches sur ces étoiles extrêmes sont plus brillantes et plus chaudes que la
surface stellaire environnante, contrairement au Soleil où nous voyons des taches sombres
sur la surface solaire qui sont plus froides que leur environnement. Les taches sur les étoiles
de la branche horizontale extrême sont également beaucoup plus grandes que les taches
solaires, couvrant jusqu'à un quart de la surface de l'étoile. Bien que la taille des taches
solaires varie, une taille typique se situe autour d'une planète de la taille de la Terre, soit
3.000 fois plus petite qu'une tache géante sur une étoile à branche horizontale extrême.
Crédit : ESO/L. Calçada, INAF-Padua/S. Zaggia

Une équipe internationale d'astronomes de l'ESO, dirigée par Yazan Momany de l'Observatoire astronomique de Padoue de l'INAF, en Italie, vient de publier dans le célèbre journal Nature Astronomy un article dont on peut penser qu'il aurait retenu l'attention du regretté physicien solaire qu'était Jean-Claude Pecker.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeJeu 25 Juin 2020, 08:30

L’Univers a-t-il été en rotation ?
3 juin 2020

Les astronomes imaginaient notre Univers comme homogène. Mais la répartition des sens de rotation de 200.000 galaxies spirales semble au contraire montrer une structure définie. Elle suggère aussi que par le passé, notre Univers a pu être animé d'un mouvement de rotation.

Actualités spatiales (juin) B9c36d10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Cette projection de l’ensemble du ciel montre la distribution quadripolaire
des sens de rotation des galaxies spirales. Crédit : Lior Shamir, Université de l’État du Kansas

Au cœur des galaxies spirales, les étoiles ne sont pas immobiles. Elles sont entraînées dans un mouvement circulaire. Et partant du postulat acquis depuis Edwin Hubble d'un Univers homogène, les astronomes pensaient que, quelle que soit la région observée, les sens de rotation de ces galaxies devraient être uniformément répartis. Or des chercheurs de l’université de l’État du Kansas (États-Unis) arrivent aujourd'hui à une conclusion très différente, laissant supposer que par le passé, l'Univers lui-même a pu être en rotation.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeVen 26 Juin 2020, 11:02

L’éruption d’un trou noir stellaire filmée par Chandra
3 juin 2020

MAXI J1820+070 est un trou noir stellaire dans la Voie lactée dont on peut inférer l'existence parce qu'il émet copieusement des rayons X en accrétant de la matière. Il a été observé à plusieurs reprises par Chandra à ces longueurs d'ondes ; les images prises par ce satellite de la Nasa permettent maintenant de voir un time-lapse d'une éruption s'accompagnant de l'émission de jets de matière faussement transluminiques.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Une présentation de l'activité du trou noir
étudié avec Chandra. Crédit : Chandra X-ray Observatory

La collaboration Event Horizon Telescope nous a déjà émerveillés en dévoilant la première image d’un trou noir, en l'occurrence M87*. Ses membres nous laissent espérer que l'on aura bientôt une image similaire montrant Sgr A* qui lui est situé au cœur de notre Voie lactée. Mieux, des films de l'activité autour du trou noir supermassif de notre Galaxie seraient possibles.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeSam 27 Juin 2020, 19:08

L’astéroïde qui a tué les dinosaures nous éclaire sur l’apparition de la vie sur Terre
4 juin 2020

Il y a environ 65 millions d'années, un astéroïde frappait la Terre, causant notamment l'extinction des dinosaures. À Chicxulub (Mexique), des chercheurs ont creusé le cratère d'impact laissé par cet astéroïde. Ils ont découvert que le choc avait donné naissance à un système hydrothermal, vaste et persistant. Une preuve, selon eux, que de tels impacts ont pu, au début de l'histoire de notre Planète, fournir à la vie un environnement propice à son développement.

Actualités spatiales (juin) 76e11510
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une coupe transversale du système hydrothermal identifié par des chercheurs du
Lunar and Planetary Institute (États-Unis) du côté du cratère de Chicxulub (Mexique). On y découvre le parcours de l’eau
chauffée par des poches de magma générées par l’impact de l’astéroïde et les zones susceptibles d’abriter une vie microbienne.
Crédit : Victor O. Leshyk, Lunar and Planetary Institute

Au Mexique, le cratère de Chicxulub est le témoin d'un cataclysme qui a frappé notre Terre. L'impact s'est produit il y a quelque 65 millions d'années... marquant la fin du règne des dinosaures sur notre Planète. Une nouvelle étude montre aujourd'hui que le cratère pourrait avoir abrité un vaste système hydrothermal persistant. De quoi imaginer que de puissants impacts survenus plus tôt dans l'histoire de la Terre pourraient avoir été le creuset d'une vie microbienne précoce sur notre Planète.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeDim 28 Juin 2020, 19:18

Une nouvelle exoplanète confirmée autour de Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Soleil
4 juin 2020

Il y a quelques semaines, des astronomes avaient cru déceler sur une image du Very Large Telescope (VLT) une seconde exoplanète en orbite autour de Proxima du Centaure, l'étoile la plus proche du Soleil. Grâce à des données recueillies il y a 25 ans par le télescope spatial Hubble, des chercheurs confirment aujourd'hui l'existence de Proxima Centauri c.

Actualités spatiales (juin) D8455010
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Alors que Proxima Centauri b – sur cette vue d’artiste – présente une masse
d’environ 1,27 fois celle de la Terre, sa sœur, Proxima Centauri c, semble sept fois plus massive. Crédit : Nasa

Proxima du Centaure, c'est l'étoile la plus proche de notre Soleil. Seulement 4,2 années-lumière nous séparent d'elle. Et ces dernières semaines, elle fait beaucoup parler d'elle. Fin mai, une équipe internationale de chercheurs livrait des informations détaillées sur la planète découverte en orbite autour d'elle en 2016 : Proxima Centauri b. Une exoterre située dans la zone habitable de l’étoile.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeLun 29 Juin 2020, 11:53

Mars serait périodiquement entourée d’anneaux depuis des milliards d’années
4 juin 2020

Un cycle de formation et de destruction de lunes et d'anneaux autour de Mars serait à l'œuvre depuis des milliards d'années. C'est ce que suggèrent des simulations numériques et les caractéristiques des orbites de Phobos et Deimos, les lunes de la Planète rouge.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Un scénario de la formation des lunes de Mars.
Crédit : Université Paris Diderot / Labex UnivEarthS

Les anneaux de Saturne ont été les premiers anneaux planétaires découverts. C'était il y a quatre siècles et il faudra attendre la fin du XXe siècle pour que l'on fasse la découverte des anneaux des planètes géantes, notamment de Neptune par le regretté André Brahic. Les planètes rocheuses, comme Mercure ou la Terre, en sont dépourvues. La Terre se signale toutefois par l'importance de son satellite, la Lune, au point que l'on parle parfois de ces derniers comme d'un exemple de planète binaire.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeMar 30 Juin 2020, 11:56

Lumière sur la croissance des trous noirs
4 juin 2020

Dans notre Univers, les trous noirs sont un peu partout. Et leurs impacts sur l'évolution des galaxies qui les accueillent sont aussi grands que complexes. Pour tenter d'y voir plus clair, des chercheurs se sont demandé s'il existait une règle définissant le mode de croissance de ces trous noirs. La réponse semble être : oui !


Cliquez sur l'image pour voir le film. Découverte du trou noir le plus proche de la Terre  
À partir d’observation d’un système triple, une équipe d’astronomes a découvert de façon
fortuite l’existence d’un trou noir de petite taille. Situé à seulement 1.000 années-lumière
de la Terre, il est le trou noir le plus proche jamais détecté et ne représente pas un danger
pour la Terre. Crédit : Futura YouTube

Les trous noirs restent des objets... obscurs. Mystérieux. Mais les astronomes pensent qu'ils ont commencé à se former il y a plus de 13,5 milliards d'années. Au tout début de l'histoire de notre Univers, donc. Et au centre de chaque galaxie, se trouve un trou noir supermassif supposé réguler la manière dont cette galaxie forme des étoiles. « Comprendre comment les trous noirs se sont formés, se sont développés et ont évolué en parallèle des galaxies est fondamental pour notre compréhension de l'Univers », souligne Fabio Pacucci, astronome, dans un communiqué de l’université de Harvard (États-Unis).

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeJeu 02 Juil 2020, 15:23

La Nasa propose une visite virtuelle du trou noir au centre de la Voie Lactée
5 juin 2020

Explorer le cœur de notre Galaxie comme si vous y étiez, c'est désormais possible grâce à une nouvelle expérience en réalité virtuelle, combinant la pointe de l'observation astronomique et de l'informatique.


Cliquez sur l'image pour voir le film. En combinant les observations de plusieurs télescopes
et les dernières avancées en matière de simulation informatique, Galactic Center VR vous
offre un voyage de 500 ans au cœur de la Voie lactée. Découvrez comment les vents
stellaires (en rouge et jaune) sont engloutis par le trou noir supermassif Sagittarius A*.
Crédit : Nasa, CXC, Pontifical Catholic Univ. of Chile, C. Russell et al.

Baptisée Galactic Center VR, la dernière expérience proposée par les astrophysiciens de la Nasa vous invite à un voyage à couper le souffle. Croisant les données collectées par plusieurs télescopes - dont l'observatoire de rayons X Chandra - avec les dernières avancées de la Nasa en matière de simulations générées par superordinateur, elle retrace 500 ans d'évolution du trou noir supermassif situé au centre de la Voie lactée. Grâce à son intégration dans un environnement de réalité virtuelle (ou VR pour virtual reality en anglais), les scientifiques espèrent développer de nouvelles manières d'explorer ces simulations à l'avenir.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeVen 03 Juil 2020, 13:57

Les australopithèques auraient vu la gigantesque éruption du trou noir au centre de la Voie Lactée
7 juin 2020

Il y a environ 3,5 millions d'années, le trou noir supermassif de la Voie lactée serait rentré brusquement en activité en accrétant un nuage de gaz contenant l'équivalent de 100.000 masses solaires. L'éruption cosmique résultante aurait illuminé de la matière galactique pendant presque un million d'années, matière bien visible pour les hominines de l'époque.

Actualités spatiales (juin) B4ebef10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Il y a environ 3,5 millions d'années - juste un clin d'œil à l'échelle cosmique – une formidable
explosion a secoué le centre de notre galaxie. Nos lointains ancêtres hominidés, déjà en marche sur les plaines africaines, l'auraient
probablement vue comme le montre cette image d'artiste. Crédit : Nasa, ESA, G. Cecil (UNC, Chapel Hill) and J. DePasquale (STScI)

Il y a environ 3,5 millions d'années, des hominines se déplaçaient en Afrique, certains étaient des Australopithecus afarensis comme la célèbre Lucy. Si l'on ne considère plus que cette espèce a été à l'origine du genre Homo, il est possible que ce soit le cas avec le genre Australopithecus. On sait au moins que, à cette époque, il existait des hominines capables de se tenir au moins temporairement debout comme le prouve la découverte de la fameuse piste formée d'empreintes de pas qui a été mise au jour à Laetoli en Tanzanie.

Ce qui est sûr aussi, et rétrospectivement plus étonnant, c'est que certains de ces hominines vont avoir pour descendance aujourd'hui un groupe d'humains de la noosphère de Teilhard de Chardin mené par Andrew Fox du Space Telescope Science Institute (STScI) à Baltimore. Devenus astronomes, ils viennent probablement d'apporter des millions d'années plus tard une réponse à des questions que se posaient peut-être déjà leurs ancêtres en levant la tête vers la voûte céleste de nuit, contemplant une région particulièrement lumineuse de la Voie lactée dans la constellation du Sagittaire. C'est en tout cas à cette hypothèse que l'on est amené si l'on en croit un article publié dans le célèbre Astrophysical Journal et que l'on peut trouver en accès libre sur arXiv.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeDim 05 Juil 2020, 18:13

Sursauts radios rapides : un indice qui nous éclaire sur leur origine mystérieuse
9 juin 2020

Depuis leur première observation en 2007, les sursauts radio rapides intriguent les astronomes. La plupart ne se produisent qu'une fois. Mais certains sont répétitifs. C'est le cas de FRB 121102, que des chercheurs viennent d'étudier sur le long terme. Il présente une activité cyclique de 157 jours.

Actualités spatiales (juin) 98ca3410
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une vue d’artiste d’un modèle de modulation orbitale dans lequel la source du sursaut radio rapide (FRB), en bleu,
est en orbite autour d’un objet compagnon, en rose. Crédit : Kristi Mickaliger, Observatoire de Jodrell Bank

Pendant quatre années, des astronomes de l’observatoire de Jodrell Bank (Royaume-Uni) ont étudié sans relâche, à l'aide du radiotélescope Lovell, un sursaut radio rapide ou FRB pour Fast Radio Burst. Nom de code : FRB 121102. Découvert en 2012, il avait été le premier à entrer, quelques années plus tard, dans la catégorie des FRB récurrents. Il est aussi le premier à avoir pu être associé à un objet visible, dans une galaxie naine située à quelque trois milliards d'années-lumière de notre Terre.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeLun 06 Juil 2020, 07:36

Des astronomes percent le secret de l’« horloge solaire »
12 juin 2020

L'activité de notre Soleil a un impact sur certains de nos systèmes : nos satellites, nos systèmes de communication, etc. Alors, depuis longtemps, les chercheurs tentent de la prévoir. Avec plus ou moins de succès. Mais, aujourd'hui, ils semblent avoir fait un grand pas en ce sens en révélant une « horloge solaire » qui sonne à des heures régulières.

Actualités spatiales (juin) 5bd0b410
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Les cycles cachés dans le cycle irrégulier d’environ 11 ans d’activité solaire et géomagnétique
sont cartographiés sur une « horloge solaire ». Les cercles rouges indiquent les maxima des 18 derniers cycles solaires, les cercles
verts, les minima, et en bleu, les terminateurs — mise en marche de l’activité au terminateur et arrêt au préterminateur. Le flux
radio solaire quotidien est figuré en bleu et l’occurrence des éruptions solaires de classe X — les plus puissantes —, de classe M
et de classe C, respectivement par les histogrammes rouge, bleu et vert. Les événements météorologiques spatiaux extrêmes sont
représentés par des points noirs disposés sur des cercles concentriques dont le rayon croissant indique la puissance.
Crédit : Scott McIntosh, NCAR

Les cycles solaires sont réputés chaotiques. Ils durent en moyenne onze ans. Mais peuvent aussi durer un peu plus ou un peu moins longtemps. Et surtout, passer par un maximum d'activité d'intensité variable. L'ennui, c'est que pendant et après ce maximum, notre Soleil est parfois à l'origine d'une météo spatiale qui peut endommager nos satellites, brouiller nos communications ou encore perturber nos réseaux électriques. Une plus grande prévisibilité serait donc appréciable.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeMar 07 Juil 2020, 11:19

Titan s’éloigne de Saturne 100 fois plus vite qu’on ne le pensait
14 juin 2020

Des mesures fournies par la défunte sonde Cassini ont permis d'évaluer la vitesse de fuite de Titan qui s'éloigne de Saturne tout comme la Lune de la Terre à cause d'effets de marée. Cette vitesse est 100 fois plus élevée que celle ordinairement attendue mais en accord avec une théorie proposée en 2016.

Actualités spatiales (juin) A5631b10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Cette mosaïque combine six images – deux de filtres spectraux rouge, vert et bleu – pour créer
cette vue en couleurs naturelles de Saturne et sa lune Titan. Les images ont été obtenues grâce à la sonde Cassini le 6 mai 2012,
à une distance d’environ 778.000 kilomètres de Titan. L’échelle d’image est de 46 kilomètres par pixel.
Crédit : NASA, JPL-Caltech, Space Science Institute

Cela va bientôt faire trois ans que la sonde Cassini nous a quittés en plongeant volontairement dans l'atmosphère de Saturne, où elle s'est détruite, afin de ne pas prendre le risque d'apporter des formes de vie terrestre sur Encelade, une lune prometteuse de Saturne pour l'exobiologie. Indissolublement lié à la mission Cassini pour de nombreux Français et Françaises, André Brahic nous a quittés, lui, il y a quatre ans. Aujourd'hui, c'est l'un de ses collègues astronomes, Valery Lainey, chercheur de l'Observatoire de Paris - PSL, au sein de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE/Observatoire de Paris/CNRS/Sorbonne Université/Université de Lille) en détachement au JPL (Nasa, Californie), qui est l'auteur principal d'un article publié dans Nature Astronomy dont le contenu aurait probablement intéressé André Brahic puisqu'il a des implications sur l'histoire des lunes et des anneaux de Saturne.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeMer 08 Juil 2020, 12:26

Des astronomes font une découverte surprenante sur des structures à l’intérieur de la Terre
15 juin 2020

Et si le manteau de notre Terre n'était pas aussi homogène que l'imaginent les chercheurs ? C'est ce que laissent penser les résultats récemment obtenus par une collaboration entre géologues et astrophysiciens. Ils ont découvert des structures inconnues dans les profondeurs de notre Planète. En exploitant un outil créé pour explorer les profondeurs du cosmos. Brice Ménard, astrophysicien, nous apporte quelques précisions.

Actualités spatiales (juin) 68a87a10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. La carte établie par les chercheurs grâce
au Sequencer, un nouvel algorithme développé par des astrophysiciens.
Y sont marqués, les séismes étudiés (étoiles orange), les sismomètres qui les
ont enregistrés (triangles bleus) et Hawaï et les îles Marquises (triangles
jaunes). La puissance des échos est traduite par des couleurs allant du violet
foncé au jaune. Et les structures chaudes et denses révélées apparaissent à
la limite du noyau liquide en fer de la Terre. Crédit : D. Kim, V. Lekíc,
B. Ménard, D. Baron and M. Taghizadeh-Popp, Science

Nous imaginons parfois que la Terre a été explorée dans ses moindres recoins. Mais ce n'est pas tout à fait vrai. Surtout concernant ses entrailles. Une équipe de l’université du Maryland (États-Unis) vient de révéler d'ailleurs l'existence de structures insoupçonnées à l'interface entre le manteau et le noyau de notre Planète. Premiers éléments d'une carte qui pourrait redessiner les dessous de notre monde.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeJeu 09 Juil 2020, 12:19

Cette étoile est morte il y a seulement 240 ans
19 juin 2020

Un ensemble de télescopes spatiaux de la Nasa et de l'ESA a étudié le plus jeune magnétar jamais observé. L'astre pourrait en apprendre plus aux chercheurs sur ces étoiles à neutrons particulièrement intenses.

Actualités spatiales (juin) 8ee33710
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Vue d’artiste des lignes de champ magnétique produites par un magnétar. Crédit : ESA

Les chercheurs de la Nasa et de l'ESA ont récemment eu l'opportunité d'étudier un objet cosmique aux propriétés étonnantes. Swift J1818.0-1607, situé dans la constellation du Sagittaire, est en effet le plus jeune magnétar jamais découvert par les astronomes. Si son âge de 240 ans est bien confirmé, cela signifie que l'étoile qui lui a donné naissance aurait explosé aux alentours de la Révolution française, de l'élection de George Washington, ou encore de la série d'éruptions du Vésuve survenue à la fin du XVIIIe siècle.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeVen 10 Juil 2020, 11:12

Il y aurait six milliards de planètes semblables à la Terre dans la Voie Lactée
20 juin 2020

L'héritage de la mission Kepler est bien vivant. Selon des analyses de données archivées, parmi les 400 milliards d'étoiles de la Voie lactée, environ six milliards sont semblables au Soleil et pourraient avoir en orbite autour d'elles ce qui pourrait être de vraies exoterres.

Actualités spatiales (juin) Da3f0810
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Illustration d’une exoterre. Crédit : andreiuc88, Adobe Stock

Dans le cadre du débat, durant depuis presque 60 ans, concernant l'évaluation des différents paramètres dans la fameuse équation de Drake permettant d’estimer le nombre de civilisations technologiquement avancées avec lesquelles nous pourrions communiquer par radio dans la Voie lactée, un groupe d'astronomes de l'université de la Colombie-Britannique vient de publier un article intéressant dans The Astronomical Journal. Même s'il ne s'agit en fait que de détecter leurs émissions radio, contenant éventuellement un message à destination des autres pour témoigner de leur existence alors que des abîmes de temps et d'espace rendent toutes communications et rencontres directes impossibles.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeSam 11 Juil 2020, 17:47

ALMA perce les secrets de l’atmosphère de la supergéante rouge Antarès
21 juin 2020

Il n'y a pas que les planètes qui ont des atmosphères. Les étoiles aussi. Celle de notre Soleil commence à livrer ses secrets. Pour les autres étoiles, l'exploration est plus délicate. Des astronomes viennent d'établir la carte la plus détaillée à ce jour de celle d'Antarès, l'étoile la plus brillante du Scorpion. Et elle nous réserve quelques surprises.

Actualités spatiales (juin) Ac350310
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Considérant uniquement sa photosphère, Antarès apparaît environ 700 fois plus grande
que notre Soleil. Déjà de quoi, si elle était placée dans notre Système solaire, aller jusqu’à l’orbite de Mars. Mais les nouvelles données
des astronomes montrent que son atmosphère s’étend jusqu’à 12 fois plus loin… Crédit : S. Dagnello, NRAO, AUI, NSF

Antarès est la supergéante rouge la plus proche de la Terre. À quelque 550 années-lumière, en direction de la constellation du Scorpion. Ses caractéristiques donnent le tournis. Une masse comprise entre 15 et 18 fois celle de notre Soleil. Et surtout un rayon – dans le domaine du visible – de quelque 700 fois celui de notre étoile pour une luminosité dans le spectre de visible 10.000 fois supérieure.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22052
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitimeHier à 17:29

Hubble révèle les fils invisibles de deux splendides nébuleuses
22 juin 2020

De nouvelles images capturées par Hubble révèlent dans toute leur splendeur deux nébuleuses à la structure changeante. Les astronomes soupçonnent que celles-ci abriteraient des étoiles doubles, responsables de leurs architectures si particulières.

Actualités spatiales (juin) D2c7ed10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. La forme en S de l'émission de fer produite par la nébuleuse du Papillon suggère
que la source de celle-ci serait en train de vaciller. Crédit : Nasa, ESA, J. Kastner (RIT)

Hubble ne cessera décidément jamais de nous éblouir. Dernièrement, la Nasa a mis en ligne les photographies de deux splendides nébuleuses, capturées par le télescope spatial afin d'étudier leur évolution. NGC 6302 et NGC 7027, associées respectivement à un papillon et à un hémiptère iridescent, traversent en effet de rapides changements qui pourraient en apprendre plus aux astronomes sur les processus à l'origine de ces bourgeonnements cosmiques.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Actualités spatiales (juin) Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (juin)   Actualités spatiales (juin) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités spatiales (juin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: La Taverne des étoiles-
Sauter vers: