ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)
 
Multivers     Sociaux

Partagez
 

 Actualités spatiales (août)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22375
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (août) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (août)   Actualités spatiales (août) - Page 2 I_icon_minitimeMer 16 Sep 2020, 16:04

Trous noirs : enfin la preuve qu’ils forment un disque d’accrétion en détruisant une étoile
28 août 2020

On observe des disques d'accrétion autour de trous noirs stellaires dans un système binaire ou autour de trous noirs supermassifs depuis longtemps. Mais on n'avait encore jamais eu de preuve solide que de tels disques se formaient à l'occasion de la destruction d'une étoile par un trou noir supermassif. C'est chose faite.

Actualités spatiales (août) - Page 2 050c1710
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : Tiara Hung
Un modèle des émissions ultraviolettes et dans le visible du TDE AT 2018hyz est montré dans ce diagramme. Un disque
d'accrétion se forme rapidement après le TDE, il génère une émission de rayons X (flèches noires) à petites distances du trou
noir central, émission qui n'est visible qu'à travers l'entonnoir vertical. Dans d'autres directions, les rayons X sont dégradés
en énergie parle plasma de la photosphère ou dans les vents (winds) de matière issus du disque, devenant des émissions UV
dans le visible et optiques. L'émission d'une raie de l'hydrogène H alpha est produite sur deux sites distincts en dehors de la
photosphère, notamment dans un grand disque elliptique en rotation où un effet Doppler se produit.

Par le nom que leur a donné John Wheeler et leur définition, les trous noirs ne sont a priori pas visibles et donc indétectables. En pratique, ce n'est pas le cas lorsqu'ils se retrouvent dans un environnement où de la matière est disponible, que ce soit sous la forme de courants froids ou d'étoiles. De fait, les astres les plus lumineux du cosmos observable, que l'on peut voir à des milliards d'années-lumière, les quasars, sont des trous noirs.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22375
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (août) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (août)   Actualités spatiales (août) - Page 2 I_icon_minitimeJeu 17 Sep 2020, 07:50

FRB 121102 : le mystérieux sursaut rapide est de retour… comme prévu
29 août 2020

Un sursaut radio rapide découvert en 2014 s'est récemment réveillé à nouveau, en accord avec les prédictions des astronomes. Avec sa réapparition, ceux-ci espèrent en apprendre plus sa périodicité et son origine.

Actualités spatiales (août) - Page 2 6db3ef10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. À l’aide du Westerbork Synthesis Radio Telescope (WSRT), les astronomes de l’Institut
néerlandais de radioastronomie (Pays-Bas) espéraient localiser FRB 180814.J0422+73 (R2), mais celui-ci semble avoir
mystérieusement disparu. Crédit : Onderwijsgek, Wikipedia, CC by-sa 2.5 nl

Décrit en 2014 par l'astrophysicienne Laura Spitler sur la base de données collectées deux ans plus tôt à l'observatoire d'Arecibo, FRB 121102 surprend les astronomes par son étonnante régularité. Réglé comme un métronome, celui-ci connaît en effet une période d'activité d'environ 90 jours suivie d'environ 67 jours de silence, pour un cycle total de 157 jours ; une estimation proposée par le chercheur Kaustubh Rajwade et son équipe. Grâce à cette récurrence, les chercheurs ont pu remonter jusqu'à sa source : une galaxie naine située à 3 milliards d'années-lumière.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22375
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (août) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (août)   Actualités spatiales (août) - Page 2 I_icon_minitimeVen 18 Sep 2020, 10:16

Le Soleil était en couple avec une étoile née en même temps que lui
30 août 2020

Le Soleil est né en même temps que d'autres étoiles sœurs dans un amas stellaire ouvert, aujourd'hui dispersé dans la Voie lactée. On pense qu'il pourrait même avoir un frère jumeau (ou une sœur jumelle, c'est selon) avec lequel il formait temporairement une étoile binaire. Ce jumeau expliquerait l'origine du fameux nuage cométaire de Oort.

Actualités spatiales (août) - Page 2 8480ce3751_18110_43322-oort-comete-simulation-h-levison
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Des comètes (points verts et bleus)
se déplacent au hasard dans un jeune amas d'étoiles (orange et rouge)
au début de cette simulation sur ordinateur. Lorsque des explosions de
supernovae et de forts vents stellaires dissipent l'amas ouvert, les comètes
(en bleu) se déplaçant dans la même direction que l'étoile rouge vont
devenir membres du nuage d'Oort de cette étoile. Crédit : Harold Levison

Il y a deux ans, Futura expliquait dans un précédent article ci-dessous que deux astrophysiciens avançaient l'hypothèse que notre Soleil formait un système binaire avec un frère jumeau pendant quelques millions d'années, juste après leur naissance. Les chercheurs étaient arrivés à cette conclusion en se basant sur les statistiques des couples de jeunes étoiles observés dans des pouponnières comme le nuage moléculaire de Persée. Les observations suggéraient en effet que toutes les étoiles de masses comparables à celle du Soleil naissaient par paire avant, parfois, de se séparer. On sait en plus que la majorité des étoiles dans la Voie lactée sont bel et bien en couple.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22375
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (août) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (août)   Actualités spatiales (août) - Page 2 I_icon_minitimeSam 19 Sep 2020, 14:12

Les tunnels de lave géants sur la Lune et Mars sont les meilleurs endroits pour construire des villes
30 août 2020

Une récente étude renforce l'idée selon laquelle les tunnels de lave présents sous la surface de Mars et de la Lune constitueraient un excellent abri pour les futurs explorateurs spatiaux.

Actualités spatiales (août) - Page 2 C2178710
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Un puit à ciel ouvert à la surface de la Lune débouchant sur des tunnels de lave.
Crédit : Nasa, Lunar Reconnaissance Orbiter Camera (LROC), Science Operations Center (SOC)

Bien que les surfaces lunaires et martiennes aient déjà été abondamment photographiées et cartographiées, nous savons encore bien peu de choses quant à leur géographie souterraine. Leur volcanisme passé laisse présumer que ceux-ci cacheraient des réseaux de tunnels de lave similaires à ceux présents sur Terre. Cette intuition a été consolidée par la découverte de dépressions dans les mers lunaires - résultats de l'effondrement de telles structures -, puis confirmée par des relevés gravimétriques et radar.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 22375
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 53
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (août) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (août)   Actualités spatiales (août) - Page 2 I_icon_minitimeDim 20 Sep 2020, 16:48

La coquille de glace d’Europe, lune de Jupiter, s’est décalée de 70°
31 août 2020

Des fissures à la surface d'Europe, le plus petit des satellites galiléens, indiquent que sa coquille de glace a tourné de 70 degrés au cours des derniers millions d'années. En plus de soutenir des preuves antérieures de l'existence d'un océan souterrain, cela signifie également que l'histoire géologique de la surface d'Europe doit être réexaminée.

Actualités spatiales (août) - Page 2 81128810
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Vues en perspective de fractures à la surface d'Europe formées lors de la vraie dérive du pôle.
Les grandes fissures traversant la scène de la gauche à en haut à droite ont une largeur d'environ trois km et une profondeur
de 200 mètres. Les doubles crêtes traversant la scène sont de largeur similaire. Crédit : P. Schenk, USRA-LPI

Europe est un satellite glacé, le quatrième plus grand compagnon de Jupiter et la sixième plus grosse lune du Système solaire. Ce corps, découvert en 1610 par Galilée, comme les trois autres gros satellites de la planète orange, continue d'attiser la curiosité des chercheurs et fait l'objet d'une nouvelle étude menée par Paul Schenk, scientifique principal de l'Universities Space Research Association à l'Institut lunaire et planétaire (LPI). Cette étude, dont les résultats ont été publiés le 29 juillet 2020 dans Geophysical Research Letters, confirme que les grands motifs circulaires à l'échelle globale d'Europe se sont formés lors d'une grande réorientation de sa coque glacée externe par rapport à son axe de rotation, un processus connu sous le nom de vraie dérive (ou migration) du pôle (true polar wander, en anglais). Cela ne peut se produire que si la coquille glacée est découplée, c'est-à-dire flotte librement, séparée du noyau rocheux du satellite par un océan d'eau liquide. Selon Paul Schenk, la coquille de glace et toutes les structures qui s'y sont formées se sont ainsi déplacées de plus de 70 degrés de latitude par rapport à leur lieu de formation. Ce résultat implique que toute l'histoire enregistrée de la tectonique sur Europe devrait être réévaluée.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2020)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Actualités spatiales (août) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (août)   Actualités spatiales (août) - Page 2 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités spatiales (août)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: La Taverne des étoiles-
Sauter vers: