ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33)

Partagez
 

 Actualités spatiales (Année 2018)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeMer 19 Déc 2018, 13:05

Paradoxe du jeune Soleil faible : Mars détient peut-être la clé de l’énigme
6 décembre 2018

Pendant l'Archéen, il y a entre 3,8 et 2,5 milliards d'années, le Soleil devait être moins brillant qu'aujourd'hui et la Terre primitive aurait dû se trouver au-delà de la zone d'habitabilité, complètement glacée. Pourtant, des océans y existaient : c'est le « paradoxe du jeune Soleil faible ». Mais était-il vraiment moins brillant ? Une théorie à ce sujet pourrait être testée en examinant les sédiments martiens de cette époque.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 88195a10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Un détail d’une image capturée sur Mars par le robot Curiosity de la NASA montrant des
couches sédimentaires exposées de Mudstone et de grés en contact les unes avec les autres. Crédit : Nasa / JPL-Caltech / MSSS

Comme le rappelait le précédent article de Futura ci-dessous, c'est Carl Sagan qui a pris conscience du paradoxe du jeune Soleil faible, au début des années 1970, avec son collègue George Mullen. Initiée par les pionniers des années 1930, la théorie de l'évolution stellaire était déjà bien développée à l'époque. Et d'autant mieux assise, grâce à l'essor de l'astrophysique nucléaire après-guerre, celui des ordinateurs sur lesquels sont implémentés de puissants algorithmes modélisant la structure stellaire et bien sûr, les progrès de l'astronomie observationnelle.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeJeu 20 Déc 2018, 11:25

New Horizons arrive en vue de l’astéroïde Ultima Thulé, dans la ceinture de Kuiper
10 décembre 2018

Suite des aventures de New Horizons aux confins du Système solaire. Le jour de l'an, le vaisseau qui a survolé Pluton en 2015 s'approchera d'un corps céleste situé à plus de 6,6 milliards de kilomètres de la Terre ! C'est la première fois qu'une sonde spatiale explore la ceinture de Kuiper. De belles découvertes en perspective.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 A1c97510
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Observations et collectes de données planifiées pour New Horizons
entre le 26 décembre et le 3 janvier. Crédit : Nasa, SwRI, JHUAPL

Si vous avez aimé découvrir Pluton à travers les yeux de New Horizons, première sonde spatiale de l'histoire à nous dévoiler la planète naine en 2015 - et que de surprises ! -, alors vous allez aimer la prochaine étape de son périple aux confins du Système solaire : Ultima Thulé. Le rendez-vous est prévu pour très bientôt, le premier janvier 2019. Plus que quelques jours de patience donc - et quelques millions de kilomètres - avant de faire connaissance, pour la première fois, avec un objet de la ceinture de Kuiper (Kuiper Belt Object ou KBO).

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeVen 21 Déc 2018, 11:22

Virgin Galactic : un vol d’essai à la frontière de l’espace
13 décembre 2018

Pour son quatrième vol d'essai propulsé, le SpaceShipTwo devrait atteindre une des deux frontières de l'espace fixées arbitrairement. Soit celle de 80 kilomètres d'altitude, qui sera utilisée pour les vols touristiques, soit la ligne de Kármán, fixée à 100 kilomètres d'altitude.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 C104db10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
L'avion porteur WhiteKnightTwo, baptisé VMS Eve, avec accroché sous son fuselage, le SpaceShipTwo. Crédit : Virgin Galactic

La FAA (l'autorité américaine de régulation de l'aviation civile) a annoncé fermer l'espace aérien au-dessus de l'aéroport et port spatial de Mojave en Californie entre le 13 et le 15 décembre. La fermeture de cet espace aérien doit permettre au SpaceShipTwo de Virgin Galactic de réaliser un nouveau vol d'essai qui aura lieu aussitôt que les conditions météorologiques seront favorables.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeSam 22 Déc 2018, 15:52

Des formes géométriques émergent dans des gouttelettes du quagma du Big Bang
13 décembre 2018

Un plasma de quarks-gluons, encore appelé quagma, existait pendant les premières microsecondes du Big Bang. On peut le reconstituer sur Terre depuis les années 2000 grâce à des collisions d'ions lourds, et maintenant avec des noyaux plus légers. Il se forme alors une sorte de fluide sans viscosité, capable d'adopter des formes, comme des gouttes de liquide.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Fcefa410
Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Voir les explications ci-dessus pour les collisions entre noyaux représentées par un artiste (en bas) et vu dans
le détecteur de l'expérience Phenix (en haut). Crédit : Javier Orjuela Koop, University of Colorado, Boulder

La théorie des quarks a été proposée indépendamment par deux physiciens, George Zweig et Murray Gell-Mann, en 1964. Elle va progressivement s'imposer malgré un scepticisme initial, dû notamment au fait que ces nouvelles particules ne pouvaient pas être isolées ni observées séparément comme c'est le cas pour les composants des atomes, électrons et nucléons. Les collisions d'hadrons, supposés être formés de quarks, ne donnaient jamais que des hadrons.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeDim 23 Déc 2018, 10:31

Osiris-Rex autour de l’astéroïde Bennu : premières découvertes et réactions
14 décembre 2018

La présence de minéraux ayant interagi avec l'eau n'est pas la seule découverte des premières observations rapprochées de l'astéroïde Bennu par la sonde de la Nasa Osiris-Rex. Si ce petit monde très primitif peut nous aider à comprendre comment la vie est, peut-être, venue des astéroïdes, il peut aussi la détruire car son orbite coupe celle de la Terre. Les explications de Patrick Michel, astrophysicien, directeur de recherches au CNRS, et membre de l'équipe scientifique de la mission.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 344d9d10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Crédit : Nasa, Centre spatial Goddard
Détails de la surface de l'astéroïde Bennu acquis par la sonde Osiris-Rex de la Nasa.

Arrivée à proximité de Bennu le 3 décembre, la sonde Osiris-Rex y stationne autour, à seulement une vingtaine de kilomètres de distance. Depuis cette date, elle renvoie des images et des données extraordinaires d'un nouveau monde. Il y a deux jours, l'équipe scientifique de la mission a annoncé les premiers résultats et certains sont « très excitants et enthousiasmants comme la présence de minéraux hydratés, c'est à dire des minéraux qui ont interagi avec l'eau », explique Patrick Michel, astrophysicien, directeur de recherches au CNRS et membre de l'équipe scientifique de la mission.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeLun 24 Déc 2018, 09:04

En images : Insight vu de l’espace par Mars Reconnaissance Orbiter
14 décembre 2018

Les images d'InSight posé sur le sol de Mars vu depuis le ciel martien étaient attendues. Plus pour leur caractère ludo-éducatif que pour un intérêt scientifique. Et cette série de clichés, nous la devons à la caméra HiRISE de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) qui les acquises les 6 et 11 décembre. Découvrez-les avec nos explications !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 9abe0210
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. InSight et d'autres éléments de l'atterrisseur photographiés par l'orbiteur MRO de la Nasa.
Crédit : Nasa, JPL-Caltech, University of Arizona

Voici les premiers clichés d'InSight vu du ciel, ainsi que d’autres éléments de l’atterrisseur, qui s'est posé avec succès dans la plaine volcanique d’Elysium située près de l’équateur de Mars le 26 novembre 2018. Ces images ont été acquises par la caméra HiRISE de l’orbiteur Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) les 6 et 11 décembre.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeMar 25 Déc 2018, 10:15

InSight a enregistré le bruit du vent qui souffle sur Mars
16 décembre 2018

En attendant d'écouter les véritables sons de l'environnement martien qui seront enregistrés par le microphone du rover Mars 2020, l'atterrisseur InSight a enregistré les sons du vent martien de deux manières différentes. Outre leurs aspects ludiques, ces mesures sonores sont aussi très utiles aux scientifiques de la mission. Les explications de David Mimoun (ISAE-Supaéro), responsable des cartes du bruit martien de la mission InSight et du microphone qui sera installé à bord du rover Mars 2020.


Cliquez sur l'image pour voir le film. Crédit : Nasa, JPL, Youtube

Arrivé sur Mars le 26 novembre, l’atterrisseur InSight se porte bien et a transmis les premières images de son environnement et ses premières données à l’équipe scientifique. Parmi celles-ci, les premiers sons en provenance de la planète Mars.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeMer 26 Déc 2018, 09:53

On a retrouvé les Neptunes chaudes perdues : elles se transformeraient en superterres
14 décembre 2018

L'observation de l'évaporation rapide de la Neptune chaude GJ 3470b à l'aide du télescope Hubble accrédite pour la première fois un scénario envisagé pour expliquer la rareté de ces exoplanètes. En perdant atmosphère et couches de glaces, elles deviendraient des superterres rocheuses.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 5ecff610
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Ce graphique représente les exoplanètes en fonction de leur taille et de la distance
qui les séparent de leur étoile. Chaque point représente une exoplanète. Les planètes de la taille de Jupiter (situées en haut
du graphique) et les planètes de la taille de la Terre et les superterres (en bas) se trouvent à toutes les distances de leur étoile.
Mais les planètes de la taille de Neptune sont rares près de leur étoile. Ce désert de Neptunes chaudes (Hot Neptune Desert)
montre que de tels mondes extraterrestres sont rares ou bien, ils étaient abondants à une époque, mais ont depuis disparu
(un Mile vaut environ 1,6 km ). Crédit : Nasa, ESA and A. Feild (STScI)

En cette première moitié du XXIe siècle, l’Humanité a déjà détecté plus de 3.900 exoplanètes grâce à ses yeux, au sol ou sur orbite, comme le VLT, au Chili ou le défunt satellite Kepler. La quête va se poursuivre avec de nouveaux instruments bientôt (ou récemment) opérationnels, comme le Télescope géant européen (en anglais, Extremely Large Telescope ELT ; anciennement European Extremely Large Telescope ou E-ELT) et le satellite Tess (Transiting Exoplanet Survey Satellite).

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeJeu 27 Déc 2018, 16:59

Stockage d’énergie : un « soleil en boîte » pour stocker l’électricité
15 décembre 2018

Des chercheurs du MIT ont inventé un système de stockage à partir de la lumière dégagée par du silicium en fusion. Une invention originale qui a nécessité des trésors d'ingéniosité.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 F5cb0410
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Schéma de fonctionnement du système : le silicium fondu du réservoir « froid » est chauffé
par une résistance pour se reverser dans le réservoir chaud. Par luminosité, il produit de l’électricité en passant à travers
des cellules photovoltaïques avant d’être réinjecté vers le réservoir froid. Crédit : Céline Deluzarche, d’après Caleb Amy
et al, Energy and Environmental Science, 2018

Imaginez un « mini soleil » artificiel à l'intérieur d'une cuve en graphite qui pourrait alimenter toute un ville en électricité. C'est la trouvaille un peu folle qu'a présentée une équipe du MIT (Massachusetts Institute of Technology) dans la revue Energy and Environmental Science, le 5 décembre dernier. Au départ, les scientifiques cherchaient un moyen d'améliorer l'efficacité des centrales à concentration solaire, où des milliers de miroirs font converger les rayons lumineux vers un concentrateur situé en haut d'une tour, et où circule un fluide caloporteur (habituellement de l'huile ou des sels fondus). Ce dernier transforme la chaleur en vapeur qui va faire tourner une turbine et produire de l'électricité. Plusieurs tours de ce type sont installées dans le monde, en Espagne, au Nevada ou en Israël. « Cette technique est intéressante, car avec la chaleur, on stocke l'énergie à un coût bien inférieur qu'avec des batteries électriques », explique Asegun Henry, chercheur au département ingénierie et mécanique au MIT.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeVen 28 Déc 2018, 09:23

Surprenant : l’eau des anneaux de Saturne ressemble à celle de la Terre
17 décembre 2018

L'analyse de certaines données de la sonde Cassini dans l'infrarouge révèle que les anneaux de Saturne ont un contenu en eau lourde, très voisin de celui de la Terre alors qu'on le supposait jusqu'à 10 fois plus élevé. La découverte pointe vers une origine commune de l'eau sur Terre et dans la glace de ces anneaux.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 20738b10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Les anneaux de Saturne sont jeunes d’après Cassini. Sur cette photo prise en septembre 2015,
par cette sonde, Encelade se trouve juste devant Thétys, avec, au premier plan, les anneaux de Saturne. Les deux lunes sont
à environ 1,3 millions de km de la sonde de la NASA. Crédit : NASA, JPL-Caltech, Space Science Institute

C'est pendant la période héroïque de la création de la physique nucléaire et de la physique quantique (1900-1940) que le prix Nobel de chimie, Harold Clayton Urey, a fait la découverte du fameux isotope de l'hydrogène, le deutérium. Et plus précisément en 1931, en étudiant des spectres alors qu'il était en poste à l'université de Columbia aux USA. Le neutron n'allait être découvert que l'année suivante par le britannique Chadwick, permettant de mieux comprendre les isotopes des éléments que l'on découvrait depuis quelques temps. En l'occurrence, Urey compris qu'il existait trois isotopes de l'hydrogène qu'il baptisa, en 1934, protium, deutérium et tritium, sous l'influence de son ancien directeur de thèse, le célèbre chimiste états-uniens aux multiples contributions, Gilbert Newton Lewis, et à qui l'on doit le terme de photon pour décrire les quanta de lumière d'Einstein. L'isotope de deutérium contient un neutron en plus d'un proton et son nom dérive de deuteros, en grec, qui signifie second. Dès 1933, Lewis réussi à obtenir le premier échantillon purifié d'eau lourde, c'est-à-dire une eau avec des molécules D2O où l'hydrogène H est remplacé par le deutérium D.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeSam 29 Déc 2018, 08:08

Farout, l’objet le plus lointain jamais observé dans le système solaire
18 décembre 2018

Des chercheurs qui fouillent les confins du Système solaire depuis plusieurs années viennent de débusquer un objet presque quatre fois plus éloigné du Soleil que Pluton. L'astre surnommé « Farout » est le premier observé à plus de 100 unités astronomiques.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 391ea410
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. À gauche, le Soleil suivi des huit planètes. À droite, à 120 UA, la petite planète naine
« Farout ». Crédit : Roberto Molar Candanosa, Scott S. Sheppard, Carnegie Institution for Science

Plus loin que Pluton, Sedna et plus loin encore qu’Éris, désormais rétrogradée à la seconde place de l'objet le plus distant jamais observé depuis la Terre, voici 2018 VG18 alias « Farout ». Repéré le 10 novembre avec le télescope japonais Subaru, sur le Mauna Kea à Hawaï, l'objet a été vu et confirmé la semaine suivante par le télescope Magellan.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeDim 30 Déc 2018, 17:06

Méthane martien : suite à l’énigme avec la sonde TGO qui n’en détecte aucune trace
20 décembre 2018

La sonde européenne ExoMars Trace Gas Orbiter (TGO) analyse l'atmosphère de la planète rouge depuis 2016, chassant des traces de méthane déjà détectées depuis 2003. Hélas, malgré une sensibilité accrue, ses instruments ont, pour le moment, fait chou blanc, à la surprise des chercheurs.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Cecbd810
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Sources et mécanismes de dégradation possibles du méthane martien : apport de matière
organique par des météorites (cosmic dust) transformée ensuite en méthane par les UV, production par des micro-organismes
enfouis (microbes), altération de l'olivine en présence d'eau liquide (water), stockage sous forme de clathrates (clathrate storage),
transformation par les UV (photochemistry) en formaldéhyde et méthanol puis en CO2. Crédit : Nasa, JPL, SAM-GSFC, Univ. of Michigan

Depuis environ 15 ans, des sondes martiennes ont fait la découverte de suintements saisonniers de méthane qui intriguent les exobiologistes, bien décidé à ne pas rester sur les résultats décevants des fameuses sondes Vikings qui n'ont pu découvrir l'existence de formes de vie sur la Planète rouge. Pour comprendre de quoi il en retourne, il faut savoir que les modèles photochimiques de l'atmosphère martienne prédisent que ce gaz aurait une durée de vie d'environ 300 ans, donc toute détection implique une injection très récente dans l'atmosphère à l'échelle géologique. Des indications de la présence de méthane dans l'atmosphère de Mars existent, en fait, précisément depuis 2003 et ont notamment fait l'objet d'une publication dans Science : Thérèse Encrenaz et ses collègues avaient repéré des traces de ce gaz à l'aide des instruments de la sonde européenne Mars Express.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeLun 31 Déc 2018, 21:06

Première mesure de l’interaction faible
21 décembre 2018

Quatre interactions dites fondamentales suffisent à décrire tous les processus physiques, chimiques ou biologiques. Parmi elles, l’interaction faible. Et pour la première fois, une équipe de scientifiques a mesuré cette interaction entre protons et neutrons au cœur du noyau d’un atome.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 0924a310
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Les scientifiques ont analysé les rayons gamma émis lorsque des neutrons sont capturés
par des protons dans de l’hydrogène liquide. Une infime asymétrie leur a permis d’accéder à une composante de la force faible.
Crédit : Andy Sproles, Laboratoire national d’Oak Ridge

L’interaction faible est l’une des quatre interactions fondamentales à l’œuvre dans la nature. Elle a été décrite pour la première fois par Enrico Fermi dans les années 1930. Et elle fait aujourd’hui partie intégrante du modèle standard. Pour la première fois, des chercheurs annoncent avoir mesuré cette interaction qui agit entre protons et neutrons au cœur du noyau atomique.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeMar 01 Jan 2019, 17:35

Exobiologie : le sucre de l’ADN peut naître dans le milieu interstellaire
21 décembre 2018

Une équipe de chercheurs de la Nasa a montré que le 2-désoxyribose, un sucre qui est un constituant fondamental de l'acide désoxyribonucléique - le mythique ADN -, pouvait se former dans le milieu interstellaire et ensuite dans les météorites et comètes frappant la jeune Terre. Cela renforce la thèse qu'une chimie prébiotique universelle peut faire naître la Vie partout dans la Voie lactée et au-delà.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 194cc910
Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Une vue d’artiste de la chimie prébiotique apportée sur Terre. Crédit : Nasa, Hrybyk-Keith, Mary P.

Il y a plus de 60 ans, alors que la conquête spatiale commençait vraiment, tous les astrochimistes, ou peu s'en faut, s'attendaient à trouver des molécules organiques à la surface des planètes comme Mars, ou des satellites comme la Lune, mais certainement pas dans l'environnement froid et hostile du milieu interstellaire. On savait déjà qu'il était parcouru par des rayons cosmiques très énergétiques, dont certains sont même des particules d'antimatière. Cela semblait impliquer que la chimie du milieu interstellaire se devait d'être pauvre. En tout état de cause, les fragiles molécules organiques ne devaient pas y survivre longtemps.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeMer 02 Jan 2019, 11:14

Les anneaux de Saturne sont en train de disparaître
22 décembre 2018

Comme les montagnes, les océans et les continents sur Terre, les anneaux de Saturne seraient éphémères et devraient disparaître d'ici 300 millions d'années. Les particules glacées qui les composent tombent en effet sur la géante sous l'effet de sa gravité et de son champ magnétique.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Cover-10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Saturne et ses anneaux vu depuis Cassini en janvier 2007 ; Crédit : Nasa, JPL

Galilée a été le premier à observer Saturne avec une lunette. Il découvrit qu'elle avait une forme étrange dont la nature ne fut comprise qu'en 1655 par le mathématicien, astronome et physicien, Huygens : la géante était entourée d'un anneau, et plusieurs même, comme Giovanni Domenico Cassini le montre quelques années plus tard. En 1859, le physicien James Clerk Maxwell, à qui l'on doit la théorie du champ électromagnétique, fait voler en éclats la théorie proposée par Laplace en 1787, selon laquelle les anneaux de Saturne sont solides. En se basant de façon ingénieuse sur les lois de la mécanique, Maxwell en déduit qu'ils sont probablement constitués d'un ensemble de petits corps en orbite. Il faudra ensuite attendre les travaux de la mathématicienne russe, Sofia Kovalevskaya (1850-1891) pour avoir la preuve que les anneaux de Saturne ne peuvent pas être liquides. C'est finalement en 1895 que les observations de l'astronome états-unien, James Edward Keeler, confirment définitivement la version de Maxwell.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeJeu 03 Jan 2019, 11:23

Un tunnelier nucléaire pour chercher la vie sur Europe, lune de Jupiter
23 décembre 2018

Avec son océan souterrain, Europe serait la candidate idéale pour accueillir la vie extraterrestre. Des chercheurs américains ont imaginé un tunnelier géant pour percer sa croûte de glace et explorer ses profondeurs à la recherche de traces de vie.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Fff4fd10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Une représentation du tunnelier
pour percer la banquise d’Europe. Crédit : Alexander Pawlusik,
LERCIP Internship Program, Nasa’s Glenn Research Center.

Selon les différentes missions d'observations menées autour d'Europe, la quatrième plus grosse lune de Jupiter, celle-ci possèderait un océan liquide sous sa croûte de glace. Europe est donc la candidate idéale, susceptible d'accueillir une vie microbienne, espèrent les scientifiques. « Malheureusement, la banquise, d'une épaisseur comprise entre 2 et 30 kilomètres, constitue une barrière majeure pour toute sonde voulant accéder aux zones dont nous pensons qu'elles pourraient contenir des biosignatures », explique Andrew Dombard, professeur associé des sciences de la Terre et de l'environnement à l'université de l'Illinois de Chicago. Certains ont bien envisagé de se contenter d'analyser l'eau des geysers dont on suppose l'existence. Mais il lui faudrait plusieurs centaines, voire millions d'années pour remonter à la surface, ce qui nous donnerait peu d'indications sur la vie actuelle de l'océan (lire article ci-dessous).

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeVen 04 Jan 2019, 10:05

Il y a 50 ans débutait la grande aventure lunaire avec Apollo 8
24 décembre 2018

Apollo 8 est certainement la mission la plus importante et la plus risquée du programme Apollo. Si elle a ouvert la voie à l'alunissage d'Apollo 11, huit mois plus tard, elle marque aussi le début de l'exploration planétaire habitée avec pour la première fois le lancement d'un équipage humain en dehors de l'orbite terrestre. Elle a marqué les esprits avec la réalisation de cinq grandes premières.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 6f588610
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Le célèbre lever de Terre photographié par les astronautes d’Apollo 8 (déc. 1968). Crédit : Nasa

Si Apollo 11 sera à jamais la mission emblématique de la conquête de la Lune voulue par le président John Fitzgerald Kennedy, Apollo 8 a quant à elle marqué une étape capitale dans la conquête de la Lune. On lui doit cinq grandes premières dont la réalisation va convaincre la Nasa qu’elle pourrait envoyer un homme sur la Lune et le faire revenir sain et sauf sur la Terre.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeSam 05 Jan 2019, 11:15

Une nouvelle classe d’exoplanètes faites de rubis et de diamant
26 décembre 2018

Une équipe de scientifiques a découvert une exoplanète dont la surface est recouverte de saphirs et de rubis. Cette exoplanète est considérée comme une superterre mais sa structure interne comme sa composition en font un objet très différent des planètes telluriques habituellement découvertes. C'est la troisième fois que des astronomes observent une planète aussi exotique de sorte qu'il est aujourd'hui question de les classer dans une nouvelle catégorie. Cette découverte met en évidence de nouveaux scénarios de formation des planètes.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 0e6b6a10
Cliquez sur l'image pour l’agrandir. Vue d'artiste d'une exoplanète tellurique à proximité de son étoile. Crédit : ESO/M. Kornmesser

Depuis la découverte en 1995 de 51 Pegasi b, la première planète extrasolaire, les méthodes des vitesses radiales et des transits ont permis de « trouver des planètes d’abord géantes, puis au fur et à mesure des progrès techniques ou dans le traitement des données, des planètes plus petites, jusqu’à atteindre des planètes de masses ou de rayons à peine plus grands que celle/celui de la Terre », souligne Anne-Marie Lagrange de l’Institut de planétologie et d’astrophysique de Grenoble.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeDim 06 Jan 2019, 11:27

Le point le plus froid de l’Univers est à bord de l’ISS
27 décembre 2018

Une série d'expériences avec des atomes refroidis à presque un milliardième de kelvin est en cours depuis quelques mois à bord de l'ISS. Elle est destinée à battre un nouveau record dans le domaine des basses températures avec des condensats de Bose-Einstein. Elle pourrait ouvrir la porte à des mesures d'une précision inédite qui pourraient être la clé d'une nouvelle physique, dans le domaine de la gravitation ou de l'information quantique.

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 2b8b6110
Cliquez sur l'image pour l’agrandir.
Une vue d’artiste de l’expérience CAL à bord de l’ISS. Des atomes y seront refroidis avec des faisceaux lasers. Crédit : Nasa

Futura l'avait annoncé dans le précédent article ci-dessous, l'expérience CAL (Cold Atom Laboratory) est en cours à bord de l'ISS qu'elle a rejointe le 21 mai 2018. C'est un véritable tour de force car, d'ordinaire, il faut des instruments occupant une pièce entière sur Terre pour produire un condensat de Bose-Einstein d’atomes ultrafroids. Or, dans le cas présent CAL a la taille d'un petit réfrigérateur et l'expérience est de surcroît pilotable depuis le sol. Plusieurs équipes de chercheurs pourront avoir accès à ce dispositif pour conduire différents types de recherches.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGEL
Modérateur
Modérateur
RIGEL

Féminin Messages : 20178
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 51
Localisation : L'espace... l'ultime frontière !
Emploi/loisirs : Astronomie, astrophoto
Humeur : Amoureuse !

Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitimeLun 07 Jan 2019, 10:17

Hubble fournit de nouvelles cartes 3D de la matière noire de l’Univers
28 décembre 2018

Les astrophysiciens dressent des cartes de la répartition de la matière noire depuis plus d'une décennie pour tenter d'en percer les secrets. Une nouvelle méthode s'est révélée prometteuse avec des amas de galaxies observés par Hubble.


Cliquez sur l'image pour voir le film. En traitant les images prises dans l'infrarouge proche
par le télescope Hubble et concernant l'amas de galaxies MACS J0416.1–2403, il est possible
de révéler la lumière diffuse intra-amas produite par les étoiles entre les galaxies. La
répartition de cette lumière trace la répartition de la matière noire, tout comme les effets de
lentille gravitationnelle visibles sur cette image sous forme d'arcs. Crédit : ESA/Hubble,
Nasa, HST Frontier Fields team (STScI), and M. Montes & I. Trujillo

Il y a plus de 10 ans, plusieurs preuves de l'existence de la matière noire ont rapidement émergé, sans pour autant clore définitivement le débat à son sujet. En particulier, pendant l'été 2006, on se souvient de l'annonce tonitruante concernant les observations, dans le domaine des rayons X et à l'aide de l'effet de lentille gravitationnelle, de la collision d'amas galactiques derrière ce qui semblait être un seul objet, l'amas de la Balle (Bullet cluster en anglais), aussi appelé 1E 0657-56 et qui se trouve dans la constellation australe de la Carène.

Pour voir l'intégralité de l'article : cliquez ICI.

Source : Futura Sciences


ACTUALITES SPATIALES (Année 2018)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Actualités spatiales (Année 2018)   Actualités spatiales (Année 2018) - Page 14 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités spatiales (Année 2018)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSAUCATS - Astronomie Gironde 33 (AG33) :: Le coin des passionnés :: Horizon des évènements-
Sauter vers: